Résistance – C.J. Daugherty (Night School T4)

Couverture Night school, tome 4 : Résistance

Résumé :

Une saison pour aimer, une saison pour mourir…

Allie Sheridan a trouvé un refuge secret en Provence. Elle parvient presque à s’y croire en sécurité… jusqu’à ce que les hommes de Nathaniel l’attaquent. Une fois de plus, elle est forcée de fuir et de retourner au seul endroit où elle se sent chez elle : l’académie Cimmeria.
Allie reconnaît à peine les lieux. La paranoïa y atteint des sommets. La plupart des étudiants ont déserté l’école. Les professeurs ne sont plus dignes de confiance. Ce sont désormais les gardes qui prennent les choses en main… Plus grave, Nathaniel semble sur le point de remporter l’ultime combat.
Carter et Sylvain sont tous deux prêts à s’engager dans la bataille aux côtés d’Allie et à lui prouver leur amour. Elle va devoir faire un choix. Cruel, déchirant, le plus difficile de sa vie. Car ni l’un ni l’autre ne l’attendront éternellement…


Mon avis :

On retrouve Allie et ses comparses quelques mois après la fin de Rupture. Pour échapper à Nathaniel, elle a dû fuir de cachettes en cachettes, accompagnée de Rachel, jusqu’à finir par atterrir dans la maison de Sylvain, dans le sud de la France. Malheureusement, même si elle a pu y rester un mois, elle va se rendre compte qu’aucun endroit n’est sûr pour elle, et après une énième attaque de Nathaniel, va rentrer à Cimmeria, où les choses ne sont plus du tout les mêmes…

Un peu refroidie par le tome 3 qui ne m’avait pas réellement emballée, j’ai un peu tardé avant de lire ce tome 4, qui au final s’avère bien meilleur, mais pourtant pas exceptionnel. Il ne faut pas s’attendre encore à de grandes révélations.

On ne va pas se le cacher, C.J. Daugherty maitrise parfaitement sa série, et tout est bien rôdé. Mais cette série est devenue un peu trop commerciale à mon goût. Sincèrement, les deux premiers tiers du livres sont plats et ne servent quasiment à rien ; il ne s’y passe strictement rien d’essentiel.Tout s’enchaine dans la dernière partie, pleine d’action et de rebondissements, avant de se terminer sur un cliffhanger qui forcément va nous obliger à acheter la suite, car impossible de s’arrêter sur ça !

Sinon l’ambiance lourde qui sied à ce tome est parfaitement ressentie. La Night School cherche toujours à mettre la main sur l’espion se trouvant au sein de Cimmeria qui informe Nathaniel de tous les faits s’y déroulant. On en vient à faire attention à chaque détail ; chaque élément, chaque situation qui pourrait être un indice quant à l’identité de cet espion. « Est ce lui ? Ou lui ? » On le recherche en même temps qu’Allie. C.J. Daugherty nous livre ici une belle mise en haleine.

Mais pour moi, le seul point noir de ce livre reste Allie. Je veux bien que le triangle amoureux soit à la mode, mais au bout de quatre tomes cela commence à être vraiment lourd. Allie m’a tapé sur le système à faire constamment sa girouette, j’ai juste eu envie de la secouer du début à la fin.

En conclusion, un avis plutôt mitigé pour ma part sur ce tome. Je me suis régalée sur la dernière partie du livre, mais avant d’y arriver, j’ai plusieurs fois eu envie de refermer ce livre, exaspérée par le caractère d’Allie et par le manque flagrant d’action. Vivement le dernier tome, pour avoir (enfin) la réponse à toutes les questions posées depuis le premier tome…

Une réflexion sur “Résistance – C.J. Daugherty (Night School T4)

  1. Pingback: Le feu secret, tome 1 – CJ Daugherty & Carina Rozenfeld | Alice Neverland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s