La guerre de 14 n’a pas eu lieu – Alain Grousset

Résumé de l’éditeur :

Et si la guerre 14-18 avait pu être évitée, à quoi ressemblerait notre vie aujourd’hui ?
1914 : L’attentat de Sarajevo a échoué. La guerre a été évitée de justesse. Mais la suspicion règne à travers toute l’Europe. Les armées sont mobilisées prêtes à en découdre. Puis l’accalmie revient, les armées figent leurs positions et finissent par construire deux lignes de défenses.
2014 : Les deux murs sont toujours là. Ils se sont modernisés, améliorés. Un tiers des hommes sont dans l’armée. Le service militaire dure cinq ans. La France et l’Allemagne, repliées sur elles-mêmes tournent tous leurs efforts vers ces constructions, au point que le reste de la population vit dans une société qui n’a guère changée depuis le début du XXème siècle.
Constance, parce qu’elle parle allemand par d’une ascendance alsacienne, va se retrouver au cœur d’une mission d’espionnage vitale qui lui fera traverser les murs. Parviendra-t-elle par sa volonté farouche à renverser le cours de l’Histoire ?


Mon avis :

L’histoire débute par une conférence de presse réservée aux jeunes français. On y explique comment l’attentat de Sarajevo a échoué, mais aussi les conséquences que cela a eu sur les pays du vieux continent. La méfiance est de mise, la France et l’Allemagne vivent repliées sur elles-mêmes et les tensions diplomatiques sont toujours vives, obligeant les deux camps à poursuivre une course à l’armement les appauvrissant. Constance, d’origine alsacienne, va se retrouver plongée dans une mission d’espionnage qui aura d’importantes conséquences…

Avec les commémorations sur le centenaire de la première guerre mondiale, on ne pouvait pas faire plus actuel sur ce sujet que ce livre. Il nous pose vraiment les bonnes questions : effectivement, on déplore ces guerres mondiales, et les millions de morts qu’elles ont engendrés. Mais, et si… Et si cet attentat de Sarajevo contre l’héritier du trône austro-hongrois n’avait pas eu lieu, ou tout du moins avait échoué ? Connaitrions nous un monde identique au monde actuel ? Ou bien est-ce que la situation entre les pays européens serait pire ?

En tant qu’habitante d’Alsace, région au passé tant français qu’allemand, j’ai retrouvé ici une identité régionale très forte, identique à ce que l’on peut voir aujourd’hui. Constance se sent au plus profond d’elle même alsacienne. Pourtant elle n’a jamais mis les pieds sur la terre de ses ancêtres. Elle aurait pu se dire française tout simplement. Mais non, au-delà de toute logique, sa région prévaut sur son pays. Et son rêve le plus cher est de rentrer chez elle, sur cette terre qu’elle ne connait pourtant pas.

J’ai beaucoup souri en remarquant les nombreuses allusions à notre vie de 2014 que glisse Alain Grousset tout au long de la lecture. Il faut comprendre que l’histoire se déroule dans un environnement quasi identique au début du XXème siècle, créant une ambiance assez proche du steampunk. Pourtant, pour se rendre à la capitale, l’héroïne va prendre le TGV, le Train à Grande Vapeur. Tous ces petits clins d’œil sont vraiment amusants !

Au final, c’est pour moi un livre qui s’adresse aux jeunes, mais aussi aux moins jeunes. Alain Grousset nous démontre que ces évènements, ces guerres, ont été nécessaires à la construction du monde d’aujourd’hui. Peut-être un mal pour un bien….

(Article rédigé pour Place To Be que je remercie pour cette découverte !)

6 réflexions sur “La guerre de 14 n’a pas eu lieu – Alain Grousset

  1. Pingback: 14-14 – Paul Beorn & Silène Edgar | Alice Neverland

Répondre à entrelespages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s