Les 100 – Kass Morgan (T1)

couverture

Résumé :

Depuis des siècles, plus personne n’a posé le pied sur terre. Le compte a rebours a commencé…
2:48… 2:47… 2:46…
Ils sont 100, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort.
1:32…1:31… 1:30…
Après des centaines d’années d’exil dans l’espace, le Conseil leur accorde une seconde chance qu’ils n’ont pas le droit de refuser : retourner sur Terre.
0:45… 0:44… 0:43…
Seulement, là-bas, l’atmosphère est toujours potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir.
0:03… 0:02… 0:01…
Amours, haines, secrets enfouis et trahisons. Comment se racheter une conduite quand on n’a plus que quelques heures à vivre ?


Mon avis :

Je tiens tout d’abord à préciser que j’ai lu ce livre juste avant de voir la série (Je déteste tout simplement lire un livre en sachant ce qu’il va se passer.) Pourtant, tout au long de ma lecture, j’avais plus l’impression de lire un script télé qu’une narration. L’alternance des points de vue des quatre personnages principaux renforce cette sensation. On n’arrive pas à se focaliser sur un seul, cela renforce au contraire l’idée que nous sommes une caméra glissée derrière ces personnes, et que nous les suivons au fur et à mesure, en même temps, donnant une vision d’ensemble au lieu d’une narration personnelle. Cela m’a assez déroutée.

Cette dystopie reste très intéressante mais elle n’avance pas trop. Ce premier tome ressemble donc à un épisode pilote où on présente les personnages principaux, ce qui les a amené ici, leurs différents liens, l’ambiance, la situation générale, leur installation. Mais tout cela manque d’action. Même si les nombreux flashback empêchent une lecture ennuyante, on reste dans cette optique où on ne fait que présenter la série qui va suivre.

On attend de voir à tout prix ce qu’est devenue la Terre après être restée durant presque 300 ans sans être habitée, et surtout comment ces jeunes adolescents vont réussir à survivre. Au lieu de cela on a droit à des embrassades, des flirts… On pense à des luttes pour le pouvoir des 100 (ce sont des criminels pourtant…!) mais non, presque rien, tout est beau tout est rose, comme une sortie scolaire, un camp de vacances.

L’écriture de Kass Morgan est simple, sans fioritures, elle va directement à l’essentiel. Trop focalisée sur les romances, elle en oublie l’intérêt principal du livre, et manque parfois de détails. Le livre finit (enfin) sur une évolution de la situation, et nous assure un second tome bien plus prometteur.

Je m’attendais à du « Lost », je me retrouve dans « L’amour est dans le pré ». Malgré tout son thème me plaît beaucoup, de nombreuses questions sont restées en suspend, j’attends alors énormément du tome 2 qui doit bientôt sortir !

Pour conclure, un mot sur la série : Je l’ai trouvée bien meilleure que le livre, elle est plus développée, moins romantique. Les luttes de pouvoirs sont là, le suspens d’une Terre inhabitée… Un vrai succès, j’espère vite la voir arriver sur nos écrans français !

Une réflexion sur “Les 100 – Kass Morgan (T1)

  1. Pingback: Light Years, tome 1 – Kass Morgan | Alice Neverland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s