Sublime – Christina Lauren

Résumé :

Dès l’instant où Lucy aperçoit Colin, elle sait ce qu’elle représente pour lui. Lorsqu’ils se croisent, les deux adolescents se reconnaissent. Mais leur amour n’est pas un amour ordinaire. Colin, qui a déjà séduit la moitié des jeunes filles du pensionnat Saint Osanna, se rend compte très vite que la jeune fille n’est pas comme les autres. Évanescente, fragile, elle disparaît parfois, tout le monde ne la voit pas comme lui. Qui est elle vraiment ?
 » Je donnerais n’importe quoi pour ces moments volés ensemble « .
Seul rescapé de sa famille, après la mort de sa sœur et de ses parents, Colin prend des risques insensés avec sa propre vie, se met en danger, comme s’il ne parvenait à être physiquement avec Lucy que lorsqu’il se trouve lui-même, à la frontière de sa propre mort. Devenu drogué à l’adrénaline, il pousse si loin les limites de la témérité, que Lucy en vient à se demander si, à défaut d’être l’ange gardien qu’elle est censée être pour lui, elle ne serait pas en train de contribuer à sa perte.

Mon avis :

Peu d’auteurs peuvent se vanter de quitter avec brio le genre littéraire qui a fait leur succès. Ici, il faut oublier le carcan « Beautiful Bastard ». Si le nom n’avait pas été écrit sur la couverture, jamais je n’aurais cru que c’était Christina Lauren qui nous livrait ce beau roman paranormal Young Adult. Rien ne peut être relié entre ces deux œuvres, tant le genre littéraire, le style et l’écriture sont totalement différent. J’ai adoré lire la saga Beautiful Bastard. Mais ce n’était rien face à Sublime. Ce livre m’a tout simplement subjuguée.

Je ne peux dire comment je me sens après ma lecture tellement celle-ci m’a bouleversée. C’est une véritable avalanche de sentiments et d’émotions que les auteures nous donnent dans ce roman.

Les deux héros sont très touchants. Lucy tout d’abord, qui se réveille sans plus trop savoir qui elle est, ni où elle est. La seule chose concrète qu’elle sait, c’est qu’elle est irrémédiablement attirée par Colin. Colin, le jeune garçon qui a perdu toute sa famille, et qui ne craint pas la mort. Il ne fonctionne qu’à l’adrénaline, cela lui permet de repousser ses limites, toujours plus fortes, toujours plus loin. Lucy, il la voit comme jamais il n’a vu personne, et ne peut s’empêcher de la suivre.

Je ne peux en dire plus sur l’intrigue, il est bien plus plaisant de ne pas trop savoir à quoi s’attendre. Même si très vite les éléments nous sont donnés, on ne peut s’empêcher de se poser encore plus de questions. Une réponse trouvée génère dix nouvelles questions. Pourtant toutes les réponses ne sont pas fournies, je pense notamment à la statue, ou encore au pourquoi du comment ces évènements n’arrivent qu’à Sainte Osanna.

L’ambiance est des plus mystérieuses, onirique même. Je me suis beaucoup énormément interrogée au cours de ma lecture, et souvent c’était les mêmes interrogations que Lucy se posait à elle-même. Et tout comme elle je n’ai pas eu toutes mes réponses. Mais c’est si bien fait que cela n’en devient pas dérangeant et renforce carrément la beauté et la force de ce roman.

Quant à la fin, elle est juste parfaite, on ne sait pas si elle est triste ou joyeuse, mais c’était à mon sens la seule fin possible.

Je n’ose pas vous en dévoiler plus, car ce livre en perdrait toute sa beauté. Mais Sublime m’a énormément remuée, de la plus exquise des façons. Ce roman est juste un petit bijou de la littérature Young Adult qu’il faut lire a-bso-lu-ment !

(Article rédigé pour Place to Be que je remercie de ce partenariat !)

4 réflexions sur “Sublime – Christina Lauren

  1. Pingback: Autoboyographie – Christina Lauren | Alice Neverland

  2. Pingback: Hantée – Christina Lauren | Alice Neverland

  3. Ta chronique est très bien, mais malgré ton enthousiasme, j’ai perdu depuis un bon moment l’attrait des romans aux adolescents amoureux… J’ai l’impression en lisant le quatrième de couverture de lire un remix de Twilight… je ne sais même plus quel tome…. Peut être (sûrement puisque je ne connais pas ce livre) que je me trompe, mais il ne me tente pas plus que ça. Je suis désolée, je ne viens pas critiquer du tout, c’est juste que je me disais que notre avis n’avait pas à être exclusivement positif (même si on ne l’a pas lu) Le plus important pour ceux et celles qui le liront / qui l’ont lu, c’est de passer un bon moment, comme toi 😉

    J'aime

    • Je comprends tout à fait ton point de vue. Que ce soit un genre qui ne te plaise pas, je n’y peux rien, tout comme pour moi on ne me fera pas lire de policiers/thrillers !
      Mais pour les amateurs de Young-Adult, ce livre est un véritable petit OVNI qui se doit être lu, tant il suscite divers sentiments, bons comme négatifs, et tant son univers brouille la frontière entre réel et iréel..
      (et je te rassure, vraiment aucun lien avec Twilight !)
      Bisous 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s