L’Honneur des Highlands – Hannah Howell (Les Chefs du Clan Murray T2)

Couverture Les chefs du clan Murray, tome 2 : L'honneur des highlands

Résumé :

Elle est la cible de tous les hommes du royaume, mais un seul trouve grâce à ses yeux…
Jeune veuve que sa belle-famille accuse du meurtre de son mari, lady Gisèle est recherchée par tout le royaume français. Chassée pour un crime qu’elle n’a pas commis, elle fuit en se faisant passer pour une servante. C’est lors d’une bataille contre l’Angleterre qu’elle rencontre Nigel Murray, jeune guerrier écossais, qui la prend sous son aile et décide de l’emmener dans son pays. Pour elle, il sera prêt à braver tous les dangers. Son plus grand défi sera de réussir à lui faire oublier son douloureux passé et à lui redonner foi en l’amour.

Mon avis :

Nigel est en France depuis sept ans où il tente d’oublier Maldie, l’épouse de son frère. Il rencontre alors Gisèle, déguisée en garçon car recherchée pour le meurtre de son mari. Nigel, voyant en elle un reliquat de Maldie, décide de l’aider à fuirf la France afin de trouver refuge en Écosse.
J’ai adoré retrouver dans ce tome Nigel, personnage sur lequel je m’étais le plus interrogée à travers Le Clan Murray et qui m’avait le plus séduite dans le premier tome. J’ai été donc bien plus enjouée et ravie de commencer cette lecture !
Pourtant, c’est un tout autre Nigel que j’ai découvert ici. Autant son personnage était haut en couleur dans le premier tome, vif, taquin et espiègle, autant ici il est assez terne, fade, ce qui peut s’expliquer par la vie sans but qu’il mène en France où il y propose ses services de guerrier afin d’oublier Maldie.

Gisèle également ne m’a pas tellement convaincue. Déguisée en page pour fuir les accusations que porte contre elle sa belle-famille pour le meurtre de son cruel époux, elle avait pourtant tout pour attirer la sympathie, mais elle m’a totalement laissée de marbre.
Quant à l’intrigue en elle-même, elle est assez plate. Nigel et Gisèle se tournent autour constamment à la façon d’un « je t’aime moi non plus », et il y a toujours l’interrogation de Maldie entre eux : est-ce que Nigel développe des sentiments pour Gisèle à cause de sa ressemblance avec sa belle-sœur ou ses sentiments sont-ils sincères ?
En définitive, j’ai trouvé que c’était un tome moins intéressant. Pourtant la magie d’Hannah Howell est toujours là, mais j’ai trouvé ce second livre un peu superficiel comparé aux autres qui sont vraiment très complets. Certains passages trainent en longueur, mais la lecture reste tout de même fraîche et sans prise de tête, de quoi passer un agréable moment !
(Article rédigé pour Place To Be que je remercie de ce partenariat !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s