La mer infinie – Rick Yancey (La 5ème vague T2)

Couverture La 5e vague, tome 2 : La mer infinie

Résumé :

Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l’espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l’hiver en espérant le retour rapide d’Evan Walker, ou se mettre en quête d’éventuels survivants avant que l’ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s’abaisser, ni à quelles hauteurs l’humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer…
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.


Mon avis :

Le premier tome de cette trilogie avait tout simplement été un coup de cœur. C’est donc avec un réel plaisir que je me suis replongée dans l’histoire de Cassie à travers cette suite très attendue !

Je ne sais pas si c’est parce que cela faisait un moment que j’avais lu La 5ème Vague, mais je n’ai pas réussi à retrouver totalement ce qui m’avait tant emballée dans La 5ème Vague. Déjà, Cassie et Evan, qui sont quand même les personnages principaux du tout début, sont presque effacés dans cette suite au profit de Ringer. Je n’ai pas accroché à ce changement de l’auteur, et cela m’a assez perturbée tout au long de ma lecture. Surtout que c’est un personnage que je n’avais pas vraiment apprécié dans le premier tome, alors avoir autant de chapitres de son point de vue, je n’ai pas accroché du tout, même si cela m’a permis de mieux la connaître et la comprendre.

Je pense qu’une si longue publication entre les tomes a nuit à la bonification de cette saga. On est perdu au début de ce second tome, et il me semble indispensable de relire le premier avant d’attaquer celui-ci pour une meilleure compréhension. De plus je n’ai pas compris comment l’auteur a tout simplement pu laisser tomber son personnage principal d’alors qui devient assez lointain et dont on est moins proche, alors que Cassie avait été une de mes héroïnes coup de cœur de 2013.

Tout le piquant du premier tome se retrouve parfois effacé, et il y a eu pas mal de longueurs qui m’ont fait froncer les sourcils. Ce n’est pourtant pas le sentiment que j’avais gardé de La 5ème vague. L’écriture de Rick Yancey est moins fluide, parfois même un peu brouillonne, et il y a eu des moments où je ne savais pas trop où l’auteur cherchait à nous emmener. La fin par contre m’a juste scotchée et relève énormément le niveau. Cela promet un dernier tome plus prenant.

J’ai quand même été subjuguée par certains passages qui me rappelaient pourquoi j’aimais autant cette trilogie. On en apprend un peu plus sur ces extraterrestres, on rentre plus en profondeur dans cette dystopie, ce qui la rend encore meilleure. L’auteur arrive encore à nous surprendre et joue avec le lecteur, on ne sait plus quoi croire. L’accent est moins porté sur l’action que sur le psychologique, nos nerfs sont mis à rude épreuves, et c’est là tout le talent de la plume de Rick Yancey.

En définitive j’ai pourtant adoré retrouver l’univers de Rick Yancey malgré les points négatifs relevés. Les changements qu’il opère brouillent assez nos repères, mais il arrive encore à nous livrer un tome très abouti et des plus prenants. Cette trilogie est pour moi une des meilleures que l’on peut trouver dans le genre, et elle vaut vraiment le détour. J’espère juste que l’on n’aura pas autant à attendre avant de savourer le dernier tome qui s’annonce plus prometteur encore !

(Article rédigé pour Place to Be que je remercie de ce partenariat !)

6 réflexions sur “La mer infinie – Rick Yancey (La 5ème vague T2)

  1. J’ai avalé ce tome en une matinée, et chaque fois je me disais « qu’elle va être la chronique d’Alice Neverland ? ».
    Et je suis absolument d’accord avec toi, ce que je redoutais durant ma lecture.
    Lors de ma lecture de la 5e Vague, j’avais baptisé ce livre comme étant ma nouvelle bible. Une histoire parfaite dans un univers horriblement parfait de réalisme. J’avais adoré.
    La longue attente entre les deux tomes à fait que j’ai parfois redouté de me plonger dans La Mer Infinie.
    Et au final….
    Pendant toute ma lecture, je sentais les pages filer entre mes doigts, et j’étais fébrilement en quête de cette étincelle connue dans le premier tome.
    Et j’arrivai au terme de ma lecture, pantelante. Et très déçue.
    Certes, les personnages sont là, mais je ne les aient clairement plus reconnus. Certes, la plume de l’auteur est là, mais tout s’enchaîne parfois sans queue ni tête.
    La nouvelle pluralité de personnages m’a déçue de par le choix de ces personnages.
    Ou comment détruire une histoire.
    Je ne sais plus vraiment quoi dire, car concrètement il n’y a rien à dire sur ce livre. C’est un tome qui est là pour être là.
    Je suis vraiment déçue, mais je garde le dernier tome sous la main. Je vais voir de ce pas si cet ultime volume t’aura déçu !

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Le monstrologue, tome 1 – Rick Yancey | Alice Neverland

  3. Pingback: La 5è Vague, tome 3 : La dernière étoile – Rick Yancey | Alice Neverland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s