Real – Katy Evans (Fight For Love T1)

Couverture Fight For Love, tome 1 : Real

Résumé :

Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra dévoiler à Brooke les aspects les plus sombres de sa personnalité bipolaire…


Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Hugo & Cie pour ce partenariat.

Ce livre est sorti depuis un moment déjà, et j’avais entendu du bon et du moins bon circuler à son propos. Je suis donc ravie d’avoir pu me faire mon propre avis dessus, et il s’avère bien meilleur que ce à quoi je m’attendais.

Je me suis régalée à découvrir l’univers de la boxe underground grâce à Remington Tate. Un monde dangereux, qui a ses propres règles, et où la loi du plus fort règne par dessus tout.

J’ai également beaucoup apprécié Remington. La découverte de sa maladie et de son histoire qui y est intégralement liée le rendent très touchant et attachant. J’ai voulu qu’il s’en sorte à tout prix, qu’il trouve une sorte de paix intérieure qui puisse apaiser ses démons passés. Mais le fait qu’il soit si vite attaché à Brooke m’a plutôt dérangée, il ne se pose vraiment pas beaucoup de questions à ce niveau là. Un peu trop simple donc. Les émotions n’arrivent que bien plus tard dans le livre, mais sa personnalité très forte et des plus sombre en fait vraiment LE centre de ce livre.

En revanche Brooke me laisse assez mitigée. J’aurais aimé en savoir beaucoup, beaucoup plus sur elle pour mieux la comprendre, car au final elle brise très vite et avec facilité les promesses qu’elle s’était faites à elle-même, ses mêmes promesses qui avaient jusque là dictées sa vie et sa conduite, sans que l’on ne sache vraiment ce que cela implique. Sans oublier que son personnage, à toujours chercher la moindre marque d’affection de la part de Remington, devient parfois exaspérant au détriment de la sensualité que sa situation de kinésithérapeute pour professionnels aurait pu inspirer. J’ai trouvé qu’elle humidifiait aussi un peu trop souvent sa culotte, quasiment à chaque fois qu’elle se retrouve avec Tate, ce qui est assez choquant quand on sait la rigueur donc elle a fait preuve jusqu’à présent dans sa vie. Un manque de compréhension envers ce personnage donc, ce qui m’a assez déçue.

La tension sexuelle est bien présente, inutile de la nier, c’est réellement le fil conducteur de toute cette histoire. Elle est oppressante, étouffante, et arrive parfois à manger littéralement le récit tellement on a envie (et hâte) que nos deux héros se jettent enfin l’un sur l’autre. Mais le fait qu‘ils se tournent autour aussi longtemps peu devenir bien vite exaspérant. De plus, certaines expressions employées par l’auteur m’ont quelquefois fait lever les yeux au ciel. Ça parle bien trop de muscles, et d’autres termes qui ressortent assez maladroits.

Quant aux personnages secondaires, ce sont eux qui m’ont le plus enchantée, et seront sûrement la raison de ma poursuite dans la lecture de cette série. De même que pour l’intrigue générale, assez bien menée. Les péripéties rythment tout le livre et sont plutôt bien amenées. L’arrivée de Nora relance toute l’histoire, et au bon moment, quand celle-ci commençait légèrement à stagner.

En définitive, c’est une belle entrée en matière pour cette saga. Je retiendrai une bonne intrigue malgré des héros assez stéréotypés. Katy Evans fait preuve de certaines maladresses dans son récit, on sent qu’elle prend ses marques. Mais ce livre reste tout de même vraiment plaisant à lire, l’univers exploité vaut le détour, les personnages aussi, même si Brooke manque clairement de développement. J’attends donc beaucoup du second tome, en espérant qu’il puisse combler ces petits défauts.

11 réflexions sur “Real – Katy Evans (Fight For Love T1)

  1. Je sors TRÈS déçue de cette lecture, à cause surtout de la quatrième de couverture qui m’a fait miroiter quelque chose de trop beau.
    Le postulat de départ, de la boxe, était pourtant un appât de taille pour moi qui suis fan de ce sport. Surtout, la résumé me laissait à penser que le roman serait à deux voix.
    Et là est l’erreur de l’auteur.
    Comme toi, je n’ai pas du tout aimé Brooke. Pour une ancienne sportive de haut niveau, elle réagit comme ma nièce de 6 ans. Un personnage détestable qui passe son temps à se regarder le nombril et à jouer les saintes-n’y touche pas. J’ai passé une très mauvaise lecture par sa faute.
    Ce qui sauve le roman ? Remington. J’aurais VRAIMENT aimé avoir un livre à deux voix pour comprendre ses pensées. La boxe, sa maladie, autant d’éléments de qualité que l’auteur expédie via le regard de Brooke avec une facilité presque insultante (sérieux ? Nous sortir crochet du droit- crochet du gauche pour seuls termes techniques ?).
    En bref, je pense que l’auteur a voulu écrire une simplette histoire de New romance et a voulu l’emporter avec un univers sportif intéressant. Mais c’est raté, archi de chez archi.
    Je suis vraiment dégoûtée 🙂

    Aimé par 1 personne

    • On retrouve les points de vue de Rémy dans le troisième tome, et ils sont bien plus intéressants que ceux de Brooke (qui ne s’arrange pas vraiment dans le second opus)…
      Pour autant, j’ai eu un vrai coup de coeur pour le cinquième tome. Katy Evans améliore ses héroïnes une fois qu’elle lâche le personnage de Brooke. Mais il faut s’accrocher pour y arriver. Et c’est long, malheureusement 😦

      J'aime

  2. Encore moi…
    C’est vrai que Brooke peut être agaçante… et qu’en définitive lui le bi-polaire est plus ancré dans la réalité qu’elle, et aussi plus stable sentimentalement en définitive.
    C’est vrai que tout tourne autour du corps (mais dans le milieu sportif c’est presque le centre de tout, leur valeur, leur avenir, leur existence se traduit dans ces muscles) …
    Mais pour une fois que je rencontre ce côté animal et primitif de l’attraction de deux être dans un roman, alors j’ai fermé les yeux sur ce trop plein d’humidification et d’hormones débridées…
    J’ai adoré cette sensation de voir un lion posséder sa lionne…

    Du coup j’ai avalé tous les autres tomes écrit par Katy Evans… qui a su me toucher avec ses mots et ses histoire…

    MOI J’AI ADORÉ

    Aimé par 1 personne

    • J’ai été plus mitigée sur ce premier tome, car j’ai vraiment fait une fixette sur Brooke qui m’a exaspérée.
      Car comme vous le faite si bien remarquer, le problème de Rémy ancre ce roman dans une réalité certaine, mais les réactions de Brooke au contraire étaient tout sauf réalistes, ce qui n’était que pure contradiction.
      Par contre, je suis heureuse de m’être accrochée et d’avoir continué cette série, car les tomes suivants s’améliorent, et j’ai d’ailleurs eu un véritable coup de coeur pour le cinquième consacré à Pandora 😉

      J'aime

      • Idem… d’un autre côté je me suis fait cette même réflexion après la lecture de chaque nouveau tome… alors mon préféré sera sans doute un autre opus… le prochain à venir 😉

        Aimé par 1 personne

      • J’ai commencé à apprécier cette série une fois que l’on a commencé à s’éloigner de Brooke.. Les deux derniers tomes, Rogue et Ripped, sont vraiment superbes (j’ai eu un petit pincement avec le cinquième d’ailleurs).
        Je suis donc bien contente d’avoir perduré dans cette série, juste pour avoir pu découvrir ces deux derniers tomes 🙂

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s