Une fille cache l’autre – Abbi Glines (The Vincent Boys T2)

Couverture de Une fille cache l'autre

Résumé :

Folle amoureuse de Sawyer, Lana est prête à tout pour lui donner. Mais saura-t-elle lui faire oublier Ashton, son amour perdu ?

Depuis sa séparation avec Sawyer, Ashton flirte désormais avec Beau. De passage à Grove pour l’été, sa cousine Lana tombe amoureuse de Sawyer. Ce dernier pense pouvoir oublier son ex-petite amie en sortant avec une autre mais Lana ne tarde pas à comprendre que Sawyer n’a pas fait son deuil de son amour perdu. Parviendra-t-elle à lui faire oublier le passé pour se tourner vers l’avenir ?

Rien n’est moins sûr, car le temps passant, Lana pourrait bien, elle aussi, se détourner de lui… et Sawyer se réveiller trop tard.


Mon avis :

J’ai trouvé ce second tome aussi bien que le premier, que j’avais tout de même trouvé trop cliché à mon goût.  Mais je n’ai pas réussi à accrocher avec Sawyer, qui ne m’avait également pas plu dans le premier tome.

On retrouve donc ici les personnages six mois après la fin d’Un garçon de trop.

Sawyer ne m’avait pas du tout séduite dans le premier tome. Ici ce sentiment a été encore pire tellement il est prêt à tout pour récupérer Ashton, quitte à jouer avec la pauvre Lana. Très malsain, on découvre que ce garçon, parfait sous tous rapports, cache une part de lui très sombre, très manipulatrice.

Quant à Lana, c’est un personnage plutôt attendrissant, à la naïveté touchante qui frôle parfois l’agacement. J’ai également trouvé assez dérangeant le fait qu’elle doive complètement changer de look pour les beaux yeux de Sawyer. Cela m’a tout simplement énervée.

La relation entre Sawyer et Lana reste toutefois plaisante à voir évoluer. Observer ce jeune homme si sûr de lui, si sûr de ses choix, se remettre en question grâce au petit bout de femme qu’est Lana, c’est agréable même si cela arrive comme un cheveu sur la soupe (comme par hasard il se découvre des sentiments d’un coup, on ne peut pas faire plus cliché).

De même, les relations entre les personnages sont encore une fois très bien faites même si je pense que l’auteur ne reste qu’en surface de ses développements. Les grandes révélations du premier tome ne sont finalement pas assez exploitées, notamment le lien unissant Beau et Sawyer. Mais la plume de l’auteur reste tout de même agréable à lire, avec une réelle fluidité.

J’ai ainsi apprécié retrouver Beau et Ashton qui reste tout de même le couple phare de cette série. Mais je n’ai toujours pas réussi à accrocher à Sawyer, d’où mon avis plutôt mitigé. J’aurais également voulu plus de profondeur de la part de l’auteure sur les révélations qu’elle amène et qui sont sous exploitées à mon goût. Malgré tout c’est une romance agréable qui se laisse facilement lire, dans la continuité d’Un garçon de trop.

( Article rédigé pour Place to Be que je remercie de ce partenariat !)

6 réflexions sur “Une fille cache l’autre – Abbi Glines (The Vincent Boys T2)

  1. Je suis d’accord avec toi. Moi non plus je n’ai pas accroché avec le personnage de Sawyer. Je l’ai trouvé assez insupportable !
    Personnellement j’ai de loin préféré le tome 1. Le caractère d’Ashton étant plus proche du mien que celui de Lana, je me suis davantage identifiée à elle. En plus, je ne sais pas pourquoi mais j’ai un blocage avec le prénom Lana ^^

    Aimé par 1 personne

    • Peut être à cause de smallville ? 😉
      (moi j’ai un oncle qui a donné ce prénom à sa chienne, cela m’a perturbée tout autant..)
      Mais j’ai bien envie de retenter la série avec la version non censurée, plus New adult, qui est parue.

      J'aime

      • Pas du tout ! Je ne connais cette série que de nom. Je ne sais même pas de quoi ça parle ! Je crois qu’elle ne coïncide pas avec ma génération 😉 c’est plus pour la génération avant la mienne (je pense ^^).
        Sérieusement ? 😮 Cela ne fait pas trop prénom de chien pourtant ! Cela dit, mes voisins ont appelé leur chien Albert ^^

        Aimé par 1 personne

      • Je suis désolée ^^ Je ne savais pas comment le tourner. Je pensais avoir minimiser les dégâts, mais apparemment non… :p
        On peut aussi considérer qu’il n’y a pas de génération « d’avant ». Tout est question de point de vue. Avant quoi ? Selon ce que l’on prend comme base, le résultat variera. (Tout ceci est très mathématique, donc je vais arrêter ^^).
        Au moins tu connais cette série, alors que moi non. En somme tu as plus de culture que moi 😉

        Aimé par 1 personne

      • Il n’y a aucun soucis, de toute façon il faut bien que je prenne conscience un jour que je ne fais plus partie des moins de 25 ans !
        Mais crois moi, tu ne perds rien à ne pas connaitre cette série. Si les premières saison étaient pas mal, ça a vite tourné au n’importe nawak …

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s