Contes de Grimm – Philip Pullman

Couverture Contes de Grimm

Résumé :

Philip Pullman a puisé aux sources d’un patrimoine imaginaire exceptionnel : les contes rassemblés par les frères Grimm il y a deux siècles. Il a choisi 50 contes, des plus célèbres aux plus rares, pour les raconter à son tour, avec le talent d’un immense conteur d’histoires contemporain. Le génial Shaun Tan s’est inspiré des sculptures inuits et précolombiennes pour réaliser des figurines qui semblent comme «exhumées de fouilles imaginaires» afin d’illuminer ces contes en préservant leur mystère.


Mon avis :

Les Contes de Grimm, c’est un peu la bible des contes qui ont bercé notre enfance. Ainsi on retrouve dans ce livre 50 contes choisis par Philip Pullman, racontés à sa manière.

J’ai beaucoup apprécié cette revisite. Jusque là je n’avais jamais lu les contes originaux, même si j’en connaissais les grandes lignes de certains. Non pas par désintérêt, mais plutôt par peur d’en être déçue, n’aimant que peu le style d’écriture des années 1800.

Pourtant, Pullman livre ici une version qui m’a enchantée. Les récits sont courts, quelques pages à peine, et donc à la portée de tout un chacun (il y a 50 histoires en 488 pages, soit une moyenne de moins de dix pages par conte). Et il n’enlève en rien le côté fantastique mais moraliste caractéristique des frères Grimm. Ils nous fait redécouvrir les contes que l’on était sûr de connaître parfaitement jusqu’alors. Car les versions de Disney ne sont pas celles proposées ici, et il faut s’attendre à du sang, du glauque, et de la vengeance pure. Les héros ne sont pas forcément les plus gentils, et il peut arriver tout et n’importe dans ces récits.

Le point que j’ai le plus apprécié reste l’explication courte qu’il fournit à chaque fin d’histoire, où il explique l’origine du conte, pourquoi il l’a choisi, et ce qu’il faut en retenir. Souvent la portée même du récit est incompréhensible, ici Philip Pullman explique en une vingtaine de lignes l’essentiel du message à retenir des frères Grimm. Et tout de suite la lecture devient plus simple et plus cohérente.

Je mettrai tout de même un petit bémol quant aux illustrations. Les images/photos de Shaun Tan apportent certes un côté plus moderne aux Contes de Grimm, mais je ne les ai pas aimées plus que cela. Je trouve qu’au contraire elles font un peu perdre le côté merveilleux, fabuleux de ces histoires, même si elles en renforcent le mystérieux. Mais elles m’ont fait plus peur qu’autre chose…

En conclusion, c’est un très bon livre, un basique à posséder qui permet de rendre les Contes de Grimm à la portée de tous. Il reste également un très beau livre objet, même si les illustrations ne m’ont pas plus séduite que cela. Mais ne vous attendez pas à du conte de fées, vous risqueriez de tomber de bien haut…

(Article rédigé pour Place to Be que je remercie de ce partenariat !)

Une réflexion sur “Contes de Grimm – Philip Pullman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s