La distance astronomique entre toi et moi – Jennifer E. Smith

La distance astronomique entre toi et moi

Résumé :

Panne de courant généralisée à New York. Immobilisés dans l’ascenseur, Owen et Lucy font connaissance. Lui, le fils du gardien, qui vient de perdre sa mère. Elle, la solitaire, aux parents globe-trotteurs. Ils ont juste une nuit, une nuit féérique où la ville est éteinte, à partager en haut d’un toit, à contempler les étoiles et à rêver de voyage. Jusqu’où une seule nuit peut-elle les emmener ?


Mon avis :

J’aime beaucoup les romances Young Adult que je trouve souvent fraîches, reposantes et pleines de poésie. J’avais ainsi énormément entendu parler de ce livre avant même sa sortie, et celui-ci avait rejoint peu de temps après ma PAL.

Une panne de courant va rapprocher Lucy et Owen, coincés dans un premier temps dans le même ascenseur. Même si cette panne, véritable Black-Out touchant toute la ville de New York, est le moment déclencheur de toute l’histoire qui va suivre, elle n’occupe finalement que peu de place dans le roman, puisque tout va très vite être régularisé. Mais, tel un véritable monde onirique, les expériences qui en ressortent et ce qu’ils auront vu et vécu ensemble dans ce si court laps de temps va être le point d’attache, le lien de toute l’histoire qui va suivre. Car cette courte parenthèse dans leur vie va avoir des conséquences bien plus importantes sur leurs décisions et leur évolution.

Les deux héros m’ont beaucoup touchée. Ici, pas de fille super populaire, ni de prince charmant. Ce ne sont que deux adolescents de 17 ans avec leurs rêves et leurs angoisses.Tout les sépare, et pourtant il va se former un lien magnifique entre eux.

Lucy est une solitaire. Avec des parents toujours en vadrouille et des frères rentrant à l’université, elle se retrouve à vivre seule dans le grand appartement familial New-yorkais. Assez lunatique, elle n’a pas d’amis et aime errer dans les rues sans but précis. Sa rencontre avec Owen va être une véritable révélation sur elle-même. Elle va se découvrir, prendre de l’assurance, et ne plus être cette petite fille qui se laisse porter par les vagues et les remous. Elle va enfin vouloir quelque chose si intensément, même si elle va mettre longtemps à s’émanciper totalement de la fille effacée qu’elle était.

Owen, quant à lui, vient de perdre sa mère, et il sent que petit à petit son père se perd à son tour. Ce sont sur ses jeunes épaules que repose l’équilibre de sa famille. Il a une véritable beauté intérieure ; très altruiste, il pense à son père avant tout, et n’ose se projeter dans un probable futur par peur de l’abandonner. Cet amour filial est vraiment magnifique, tous deux ont le cœur écorché à vif par la perte qu’ils ont dû subir, et pourtant ils ne se laissent pas abattre. Tout ce positivisme est une véritable bouffée d’espoir, ils n’abandonneront jamais leur but, même si tout semble ligué contre eux. Quant Owen rencontre Lucy, cette dernière va agir comme un pansement sur ses blessures. La parenthèse qu’il vont vivre va devenir son trésor, son point d’attache, même si une distance astronomique va les séparer, elle partant à Édimbourg, et lui traversant les États-Unis.

Jennifer E. Smith nous emporte littéralement d’une page à l’autre de son roman. C’est beau, c’est magnifique, plein de délicatesse, c’est de la pure poésie. Les mots sont parfaitement bien choisis et nous plongent dans ce monde de sentiments, de découvertes et d’espoirs. Elle monte progressivement en intensité, et pourtant tout n’est que suggestions, impressions, avec une subtilité vraiment touchante. J’ai beaucoup apprécié découvrir des régions, des pays grâce à sa plume, à la façon de véritables cartes postales. Et ô combien j’ai aimé les cartes postales à travers ce livre !

J’ai dévoré ce livre, et ce fut un régal. Je m’attendais à une histoire toute mignonne entre deux adolescents, et j’ai eu une déferlante de sentiments tous plus beaux les uns que les autres. C’est rafraîchissant et poétique à la fois. J’ai voyagé, j’ai rêvé, j’ai souris. C’était juste beau.


Editions Hachette – 22 Octobre 2014 – 15.90 € – 384 pages

8 réflexions sur “La distance astronomique entre toi et moi – Jennifer E. Smith

  1. J’ai encore deux romans à lire avant d’attaquer celui-ci ! 🙂 Je suis assez impatiente dans la mesure où j’ai adoré « L’équation de l’amour et du hasard » ainsi que « La probabilité statistique de l’amour au premier regard ».
    J’adore la façon de narrer les choses de l’auteur ! Ses histoires sont fabuleuses ! Elles me font toujours rêver, quand bien même elles sont toutes simples !

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan livresque – Janvier 2015 | Alice Neverland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s