Mine – Katy Evans (Fight For Love T2)

Couverture Fight for Love, tome 2 : Mine

Résumé :

Dans le best-seller international REAL, tome 1 de la série Fight for Love, le si sexy bad boy de la ligue underground de boxe, Remington Tate rencontre enfin son âme sœur. Engagé pour s’occuper de sa condition physique, Brooke Dumas provoque en lui un désir intense et elle devient pour  » Remy  » aussi nécessaire que l’air qu’il respire. Il ne peut plus vivre sans elle. Brooke n’avait jamais imaginé qu’elle ferait sa vie avec l’homme dont toutes les femmes rêvent. Malheureusement tous les rêves ne deviennent pas réalité et au moment où ils ont le plus besoin l’un de l’autre, Brooke doit s’éloigner du ring et donc de Remy. Entre eux la distance et la noirceur s’installent et la seule chose que Brooke puisse faire est de se battre pour l’amour de cet homme qu’elle surnomme  » LE MIEN « .


Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Marie et les éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre dans le cadre de notre partenariat.

J’ai donc retrouvé Brooke et Remington quelques semaines après la fin du premier tome. Nos deux amoureux apprennent tout doucement à se faire pleinement confiance l’un l’autre, mais surtout c’est le commencement de la nouvelle saison de boxe underground. L’occasion pour Riptide d’enfin se retrouver face au Scorpion et de régler ses comptes avec lui après tout ce que ce dernier lui avait fait endurer à la fin du premier tome.

J’ai beaucoup apprécié me replonger dans cet univers de la boxe underground, bien plus présent dans ce tome que dans le premier. Ainsi, cette romance baigne dans un environnement assez sombre, violent et sanglant, et pourtant cela ne l’empêche pas d’être vraiment belle et d’évoluer dans un milieu où l’amour est le maître-mot. Un amour toxique, presque nocif, où Brooke comme Remy sont totalement dépendants l’un de l’autre mais qui réussissent à en faire quelque chose de puissant et de magnifique, qui nous prend vraiment aux tripes. Ce n’est pas un univers tout beau tout rose, c’est de la boxe underground violente et mortelle. Et, par contraste, c’est ce qui rend cette histoire vraiment belle alors qu’elle vit entourée d’un tel milieu.

Remington m’a, comme à son habitude, fait frissonner de plaisir du début à la fin. Ce mec là, il est entier. Quand il aime, c’est sans demi-mesure. Sa possessivité et sa jalousie n’ont rien entaché, car cela allait de paire avec le personnage. J’aime toujours autant me plonger dans sa personnalité, et en découvrir un peu plus sur sa bipolarité, un thème jusque là jamais abordé dans mes lectures. Et c’est ce qui fait toute la particularité de ce personnage, si fort, si puissant, et pourtant si peu sûr de lui, avec ce besoin inconscient d’être aimé de ceux qu’il aime.

J’ai également adoré tous les personnages secondaires, autant du côté de Brooke que de Remington, qui ont une véritable place dans ce roman. Les liens qui les unissent les uns aux autres sont vraiment beaux, forts et indéfectibles.

Mais… Car il y a bel et bien un mais… Brooke est tout simplement exaspérante. C’est hallucinant, cette fille ne peut pas avoir la moindre conversation normale avec Remington sans que son organe génital ne fasse des sienne. C’est soit cela, soit elle a un problème de fuites urinaires. Car le mot qui revient bien trop souvent dans l’histoire est celui de « mouillé » (et toutes ses variantes). Et cela devient vraiment lassant et totalement irréaliste. Sans oublier qu’on retrouve dès le début de l’histoire la Brooke du premier tome, irréfléchie, trop émotive et qui cherche tout le temps la petite bête. Elle est jalouse au possible, le plus souvent sans aucune raison, ce qui ne donne aucun sens à son personnage. Et à ce niveau là, c’est elle qui semble avoir une maladie mentale… Elle grandit certes un peu vers la fin et devient un peu plus agréable, mais cela n’a pas réussi à me convaincre pour ce personnage qui m’a, au final, bien trop agacée.

En définitive, j’ai adoré ce tome, tout aussi bon que le premier, hormis le personnage de Brooke, juste agaçant. Et pourtant, je serai ravie de lire la suite, puisque le troisième tome sera du point de vue de Remington, et il ne risque pas de « mouiller sa culotte » (dixit Brooke) à chaque paragraphe. Et puis Remy…! Je suis plus que curieuse de savoir vraiment comment cela fonctionne dans sa tête, et je sens qu’une fois encore il va tout simplement me faire craquer !


Éditions Hugo Roman – 22 Janvier 2015 – 17 € – 360 pages

3 réflexions sur “Mine – Katy Evans (Fight For Love T2)

  1. Pingback: Bilan livresque – Janvier 2015 | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s