14-14 – Paul Beorn & Silène Edgar

Couverture 14-14

Résumé :

Hadrien et Adrien, deux garçons de 13 ans, habitent à quelques kilomètres l’un de l’autre en Picardie. Tous deux connaissent des problèmes à l’école, des troubles sentimentaux, des litiges avec leurs parents. Une seule chose les sépare : un siècle. Leurs destins vont se mêler et une faille temporelle leur permet d’échanger du courrier…


Mon avis :

A l’occasion du grand centenaire du début de la Première Guerre mondiale, beaucoup d’auteurs jeunesses ont pris leur plume pour expliquer à leur façon l’implication et les effets que cette guerre a eu sur notre vie d’aujourd’hui. J’avais déjà lu le très bon La guerre de 14 n’a pas eu lieu d’Alain Grousset, et j’étais curieuse de découvrir ce que Paul Beorn et Silène Edgar nous réservaient à leur tour.

J’ai tout simplement adoré le principe : deux enfants de 13 ans s’échangent des lettres où ils évoquent leurs espoirs, leurs angoisses et leurs problèmes. Un résumé des plus banals, sauf qu’Adrien vit en 2014 et Hadrien en… 1914. Mais cela, nos deux jeunes garçons ne vont pas immédiatement s’en rendre compte.

Ils correspondent ainsi un certain temps et se livrent petit à petit, notamment Hadrien sur ses conditions de vie en 1914, son rêve d’intégrer le petit lycée malgré le fait que son père exige le voir travailler aux champs, ses peurs quand sa petite sœur tombe malade…

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce livre, c’est ce parallèle entre les deux conditions de vie si différentes. Quand Adrien se plaint que l’école ne lui sert à rien, Hadrien lui parle de son rêve de pouvoir étudier afin de devenir ingénieur. Et quand c’est Hadrien qui évoque à quel point son père est dur et exigent avec lui, Adrien lui fait remarquer que lui au moins a un père, tandis que le sien, qui a divorcé de sa mère, ne donne plus signe de vie.

Plein de petites comparaisons en définitive qui sont très touchantes, qui montrent la vie des écoliers 1914, et surtout la chance qu’ont finalement nos chères petites têtes blondes de vivre à une période comme la notre, pleine de liberté. Et puis il y a cette ombre tout en filigrane de l’histoire, qui prend de plus en plus de place jusqu’à ce qu’Adrien comprenne : celle de la Première Guerre Mondiale, prête à exploser, et dont ce qu’il en sait commence à lui faire prendre peur pour son ami….

Autant dire que je me suis régalée dans ma lecture, toutes les petites anecdotes historiques m’ont énormément plu, et j’ai beaucoup apprécié retrouver à chaque fin de chapitre des illustrations permettant de mieux comprendre les références faites à 1914, cette période que nos nouvelles générations connaissent si mal. C’est un très bon travail historique et fantastique que les auteurs ont effectué ici, et le résultat est très surprenant et à la hauteur de mes attentes, voire plus encore. Et cela fonctionne, vraiment ! Comment joindre l’utilité à l’agréable, en proposant un livre faisant référence à l’histoire, toute en délivrant une petite touche de magie… A mettre entre toutes les mains !


Editions Castelmore – 16 avril 20140 – 10.90 € – 350 pages

6 réflexions sur “14-14 – Paul Beorn & Silène Edgar

  1. Pingback: Un ogre en cavale – Paul Beorn | Alice Neverland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s