Vampire Academy – Richelle Mead (Saga : 6 Tomes)

Résumé du premier tome :

« Seule votre meilleure amie peut vous protéger de vos ennemis »
Saint-Vladimir est un lycée privé hors du commun : à l’abri des regards indiscrets, de jeunes vampires y apprennent la magie. Rose Hathaway est une dhampir et elle doit assurer la protection de sa meilleure amie Lissa, princesse moroï. Menacées au sein même de l’Academy, Lissa et Rose ont fugué ensemble, mais ont été ramenées de force derrière les hautes portes de Saint-Vladimir. Entre intrigues machiavéliques, rituels nocturnes inavouables et amours interdites, elles doivent rester sur leurs gardes : les Strigoï, vampires immortels et ennemis jurés des Moroï, pourraient bien faire de Lissa l’une d’entre eux pour l’éternité…


Mon avis :

Une fois n’est pas coutume, je vais cette fois-ci vous parler d’une saga entière plutôt que de le faire tome par tome, puisque je les ai tous enchainés sur un week end et qu’il me serait donc bien difficile de me séparer du sentiment général de cette série.

Je connaissais cette saga, Vampire Academy, uniquement de nom, même si j’en possédais tous les livres. Je n’en entendais jusque là que du bon, mais pourtant je n’arrivais pas à me lancer dans le premier tome. Le fait que ce soit une série « jeunesse » sur les vampires me faisait assez peur et je redoutais de tomber dans un énième schéma à la Twilight. Les six tomes ont donc gentiment dormis pendant quelques années dans ma bibliothèque, et puis je me suis lancée récemment.

Ma première réaction : Oh la la !! Je me suis marrée comme une dinde, mes appréhensions se sont très vite envolées ! Ici on est bien loin des vampires qui brillent à la lumière du jour, et cela m’a très vite rassurée ! Ensuite je relèverai deux points forts à cette série : l’histoire et l’intrigue de base, et surtout, surtout, l’héroïne de ses six romans !

L’histoire est ici super bien ficelée. Entre les Strigoïs, les Moroïs, les dhampirs ou encore les familles royales, tout est réuni pour offrir un environnement bien complet profitant au développement de l’intrigue. Et c’est bien le cas. L’histoire est loin du « je t’aime fais de moi une vampire » que je redoutais. Et les évènements s’enchainent, tous plus nombreux les uns que les autres, les fils se mêlent et se démêlent, les énigmes se résolvent mais en apportent d’autres.. C’est vraiment super bien fait, on ne s’ennuie pas, et tout devient au fur et à mesure très cohérent. Les six tomes se suivent mais ne se ressemblent pas, il y a une véritable évolution de l’histoire, et cette dernière se bonifie au fur et à mesure de l’avancée de la saga.

Et pourtant on est loin d’être perdu. Peut être est-ce parce que j’ai enchainé les tomes, mais je n’ai ressenti aucune incohérence, tout coulait de source. Richelle Mead nous fournit une histoire complexe, une intrigue bien ficelée, mais sans nous y perdre, ce que j’ai trouvé assez remarquable. Et les touches d’humour qu’elle apporte à son histoire y sont pour beaucoup je pense.

Car on rit ! Vraiment, beaucoup ! Et cela grâce principalement à Rose. Elle a une personnalité qui est super rafraichissante, très franche, elle sait ce qu’elle vaut et ce qu’elle veut. Téméraire, elle n’y va pas par quatre chemins, et elle a du mal à se faire dicter sa conduite. Pourtant on la voit gagner en maturité tout au long de l’histoire, elle grandit véritablement, mais croisse aussi en force, prête à tout pour défendre ceux qu’elle aime.

Les personnages secondaires ont aussi une belle présence. Les parents de Rose m’ont enchantée, d’autres m’ont énormément surprise, notamment lors du final, époustouflant, que je n’avais absolument pas vu venir. Et pour cela chapeau, l’auteur m’a fait soupçonner une mauvaise personne, j’y ai vraiment cru, et pourtant la véritable réponse est bluffante de vérités.

En conclusion, je ne regrette absolument pas ma (mes ?) lecture. J’ai passé de supers bons moments à travers cette série, et elle a réussit à me faire passer ma peur de la « littérature jeunesse vampirique ». Tout est réunit pour nous faire oublier ce que l’on croyait savoir sur les vampires, Richelle Mead nous en offre une vision bien différente de ce qui nous avait été proposé jusque là. Une série qui trouvera facilement sa place dans de nombreuses bibliothèques !


Editions Castelmore – Série complète – Tome 1 : 14,90 € – 320 pages

NB : Pour finir, je parlerai vite fait du film sorti il y a un peu plus d’un an. Je l’ai regardé juste après avoir fini les livres, mais pour moi il n’a pas su refléter réellement l’ambiance de la saga. Trop de raccourcis sont pris, et Lissa et Vladimir ne sont absolument pas ce que je me représentait jusque là. Mais le film reste un beau tableau de présentation, malheureusement il peut en décourager plus d’un, ressemblant parfois beaucoup trop à une parodie.

Conseil : Lisez donc d’abord les livres (au moin le premier tome) avant de regarder le film !

5 réflexions sur “Vampire Academy – Richelle Mead (Saga : 6 Tomes)

  1. Pingback: TAG : Avez-vous déjà lu ? | Alice Neverland

  2. Je suis complètement d’accord avec ta chronique sur cette saga !
    J’ai eu la même impression que toi : l’histoire est développée, pas du tout gnangnan et l’héroïne est juste extraordinaire.

    Cette saga m’a fait tellement palpiter que je me suis procurée deux premiers tomes de saga de Richelle MEAD ( L’échiquier des Dieux et Succubus Blues ). J’espère retrouver la même plume et la même richesse dans l’histoire que dans Vampire Academy.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s