Le retour de l’enchanteresse – Chris Colfer (Le pays des contes T2)

Couverture Le pays des contes, tome 2 : Le Retour de l'Enchanteresse

Résumé :

Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes.

Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…


Mon avis :

J’avais beaucoup aimé le premier tome, très enchanteur, même s’il m’avait laissée un peu sur ma faim (lire ma chronique ici ). Mais l’univers créé par Chris Colfer m’a convaincue d’enchainer sur le second tome. C’est ce que j’ai fait, et je n’en ai pas été déçue.

On retrouve nos deux jumeaux un an après leur retour du pays des contes. Beaucoup de changements ont eu lieu, sur eux-mêmes mais aussi dans leur famille. Mais pourtant ils n’ont plus aucune nouvelle de leur grand-mère depuis leur départ du monde magique. La vie suit donc tranquillement son cours, pour le plus grand malheur d’Alex qui a du mal à se ré-habituer à la normalité et au monde réel après la découverte de son ascendance. Mais brusquement tout va s’effondrer le jour où leur mère se fait enlever par la diabolique enchanteresse, celle-là même qui avait endormi la Belle au bois dormant cent ans plus tôt..

J’ai trouvé ce second tome bien plus mature que le premier. Alex et Conner ont grandi (surtout Conner) et cela se ressent à travers la plume de Chris Colfer. Si la jeune fille reste nostalgique du pays des contes, Conner, lui, a réussi à trouver sa place dans le monde qui est le sien. Il se plait à partager ses récits d’aventures à travers ses écrits, et le cours d’imagination est devenu celui où il excelle à l’école. Mais pour Alex, ce passage est plus difficile. Elle n’arrive pas à aller totalement de l’avant, et cherche toujours un moyen d’entrer en contact avec sa grand-mère la Bonne Fée, ou encore de pouvoir retourner au pays qui l’a tant fait rêver, et au sein duquel elle se sentait enfin elle-même.

Pour mon plus grand plaisir, l’histoire est bien plus développée, plus détaillée que précédemment. Là où l’auteur prenait trop de facilités et beaucoup de raccourcis dans le premier tome, il prend maintenant le temps de bien nous expliquer la situation, de la découvrir et de la comprendre. Le récit est plus fournit, les étapes moins faciles, et on arrive ainsi bien plus aisément à se replonger au sein même de l’histoire.

L’histoire est bien plus sombre également. Le pays des contes est plongé dans le désespoir et cela se ressent sur l’ambiance générale. Heureusement, Rouge et Boucle d’or sont là pour dédramatiser un peu, et c’est tant mieux car elles permettent de relâcher la pression qui est constante tout au long de l’aventure des deux jumeaux. Les personnages de nos contes foisonnent ici et sont bien plus nombreux ; on y retrouve tous ceux du premier tome, mais bien d’autres encore ! On est véritablement au pays des contes, on ne visite et on ne rencontre plus seulement les princes et les princesses ainsi que les beaux châteaux, non, on se retrouve également devant la marâtre de Cendrillon, la Reine des Neige, la sorcière de la petite sirène… Les méchants ont véritablement la part belle dans ce second opus, ce qui ajoute cet esprit sombre au livre.

Pour conclure, je me suis tout simplement régalée dans cette deuxième lecture. Les défauts que je reprochais au premier tome ont tout simplement été gommés, le livre devient une véritable merveille, un plongeon au cœur de la magie et du pays des contes de fées. Une lecture moins légère, plus sombre, mais en totale adéquation avec l’évolution de nos deux héros. Juste parfait !


Editions Michel Lafon – 15 mai 2014 – 16.95 € – 472 pages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s