Remy – Katy Evans (Fight for love #3)

Résumé :

Combattant clandestin, Remington Tate est un mystère, même pour lui. Son esprit est sombre et la lumière, complexe et instructif. Parfois ses actions et ses humeurs sont soigneusement mesurés, et à d’autres moments ils sont hors de contrôle.

À travers tout cela, il y a eu une constante: vouloir, avoir besoin, aimer et protéger Brooke Dumas. C’est son histoire; dès le premier moment où il a posé les yeux sur elle, il savait, sans aucun doute, elle serait la chose la plus réelle pour laquelle il a jamais eu à se battre.


Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Marie des éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse dans le cadre de notre partenariat !

Ce tome m’a tout bonnement réconciliée avec la saga. J’avais très peur de tomber dans la redondance, vu que ce troisième opus reprenait les deux premiers, mais à travers le point de vue de Remy. Au contraire, j’ai redécouvert la série, et d’une façon bien plus agréable !

Remy n’a qu’une seule passion dans la vie : la boxe underground. Cela lui permet de ne pas perdre pied et de lâcher prise. Abandonné quand il était jeune par sa famille, il a réussi à retrouver un équilibre stable et sain grâce aux membres de son équipe. Et puis un jour, à Seattle, son regard croise celui mordoré de Brooke Dumas. A partir de ce moment, il sait, il sent que sa vie va changer, et que cette fille sera la constante qu’il lui manquait.

J’ai toujours aimé l’ambiance assez sombre des deux premiers tomes, mais pour moi ils avaient un seul, mais énorme défaut : Brooke. En effet, celle-ci étant la narratrice, elle était tout bonnement insupportable, à mouiller sa culotte toutes les deux lignes et à s’extasier constamment sur les énooormes biceps de Remy, sur les graaaandes mains de Rémy, et sur tout et n’importe quoi de Remy.

Le point de vue de Remy m’a tout simplement fait redécouvrir l’histoire. J’ai apprécié me remémorer les évènements précédemment lus, mais sans les interférences des pensées de Brooke. Et ô combien cela a fait du bien ! J’ai pu me focaliser uniquement sur ce que je lisais, et découvrir ce cher Remy fut un véritable enchantement !

Remy, on l’apprend au cours du premier tome, souffre de bipolarité, et j’étais curieuse de savoir comment l’auteure allait retranscrire cela. De ce côté là, ce fut assez simple, puisque cette dernière a choisi le parti pris de lui faire perdre la mémoire à chaque fois qu’il est dans une de ces phases « noires ».

« Si je veux quelque chose, je me l’accorde. Tu as faim ? Mange, crétin. »

Mais Remy ne nous laisse pas de tout repos, loin de là ! Il a une présence époustouflante. Il respire la virilité, le mâle à l’état pur, et pourtant on arrive à ressentir tout l’amour que cet homme a à donner, et à recevoir. Il m’a beaucoup touché, son dévouement pour Brooke et Racer est véritable, il m’a tout simplement faite craquer, exactement ce que je voulais, et ce à quoi je m’attendais. Rien à redire !

Le rythme est rapide. Il ne s’agit pas de re-raconter ce que l’on sait déjà, mais de nous les faire découvrir sous un nouvel angle. Katy Evans a habilement su passer certains moments sous silence et nous entraine dans un tourbillon de souvenirs, semblables et pourtant si différents. J’ai également beaucoup aimé ces petites touches de présent qui ancre l’histoire dans la continuité des deux premiers tomes.

J’ai adoré re-découvrir l’histoire, re-découvrir Remy, et j’avoue aborder plus sereinement les prochains tomes. J’ai même beaucoup apprécié Brooke à travers les yeux de Remy, elle est bien plus agréable quand on n’a aucune idée de ce qu’il se passe dans sa tête (et je pense qu’il vaut mieux pour Remy qu’il ne le sache jamais…). Je suis bien triste de me résoudre à quitter Remyet bon Brooke aussi… un petit peu… –, mais sachant que les prochains tomes seront consacrés à Mélanie et Pandora, deux personnages que j’avais adorés découvrir, j’ai hâte de me plonger dans leurs histoires !


Éditions Hugo Roman – 19 mars 2015 – 17 € – 360 pages

Une réflexion sur “Remy – Katy Evans (Fight for love #3)

  1. Pingback: Bilan livresque – Mars 2015 | Alice Neverland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s