Ma raison de vivre – Rebecca Donovan (Breathing #1)

Couverture Breathing, tome 1 : Ma raison de vivre

Résumé :

Lycéenne parfaite et discrète, Emma cache un bien lourd secret. Evan, tout juste arrivé de San Francisco s’intéresse à elle et tente d’entrer coûte que côute dans sa vie. Il ignore que son oncle et sa tante, chez qui Emma vit, la maltraitent quotidiennement.


Mon avis :

Ma raison de vivre est un livre qui m’avait intrigué avant même sa sortie française. Je l’avais découvert peu de temps auparavant chez une blogueuse que j’apprécie beaucoup, Fairy Neverland, et elle avait su énormément susciter mon intérêt pour cette série. Heureusement la parution française était prévue pour seulement quelques semaines plus tard, donc je n’ai pas eu tant de temps que cela à attendre !

Emma, c’est un peu la fille parfaite. Meilleure amie de la fille la plus populaire du lycée, meilleure élève de sa promotion, elle excelle en activités extra-scolaires et en sport, et a un avenir qui semble merveilleusement bien tracé. Obnubilée par les cours, elle ne remarque pas l’intérêt que lui portent ses camarades de classe, au risque que ceux ci se mettent à croire qu’Emma les snobe volontairement. Mais c’est une tout autre raison qui la pousse à être focalisée par son dossier scolaire qui se doit d’être parfait. Son père étant mort alors qu’elle n’était qu’une enfant, sa mère l’a déposée sur le pas de la porte de son oncle quatre années plus tôt, avant de s’évanouir dans la nature, sans savoir qu’elle condamnait ainsi sa fille. Car Emma est devenue la souffre-douleur de sa tante Carol, qui ne cesse de la brutaliser sans raison. Son oncle fermant volontairement les yeux, et par amour pour ses deux petits cousins, Emma endure la situation sans broncher, et compte les jours avant sa libération : sa majorité. Se taire, subir, ne rien dire… Cela aurait pu parfaitement continuer si elle n’avait pas croisé la route d’Evan, récemment arrivé, et qui va lui donner tout simplement une raison de vivre…

Le thème de ce livre est vraiment très fort, très intense, loin de laisser le lecteur de marbre dans tous les cas. J’ai très vite été assaillie par toutes sortes d’émotions : de l’angoisse, de la colère, de la peur, mais aussi de l’espoir, beaucoup, quand Emma retrouve une certaine combattivité et décide de se « battre », même passivement, pour pouvoir profiter un minimum de sa jeunesse et de l’enfance, de l’innocence qu’il lui reste.

Emma m’a très vite marquée. J’ai eu du mal à comprendre au départ pourquoi est-ce qu’elle ne se révoltait pas. Et puis j’ai commencé petit à petit à mieux percevoir ses émotions, qu’elle cache remarquablement bien. Abandonnée par son père, sa mère, son oncle… Haïe par sa tante… Le peu d’affection qu’elle reçoit lui provient de ses deux petits cousins, et même s’ils ne se rendent compte de rien, elle prend le peu que ces derniers lui donnent. Et si pour garantir leur bonheur il faut qu’elle se taise afin qu’ils puissent continuer de grandir auprès de leur mère, et bien elle le fait. Et pourtant, elle n’a pas l’air malheureuse, elle profite du peu de temps dont elle dispose chaque jour. Surtout, elle a la chance de bénéficier du soutien inconditionnel de sa meilleure amie, Sara, qui l’aide comme elle le peut. C’est une véritable preuve de courage, même si la vie ne l’a pas épargnée jusque là, elle profite de chaque instant et refuse de se laisser abattre. Elle a une ligne de conduite, un objectif à atteindre, et rien ne pourra la détourner de cela.

J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Sara, qui a la lourde tâche de faire comme si de rien n’était. Elle aimerait raconter tout ce qu’elle voit, elle aimerait mettre au moins sa propre mère au courant, elle aimerait aussi qu’Emma se rebelle… Mais elle reste cantonnée à son rôle, selon la volonté d’Emma, et pourtant elle fera tout pour lui apporter la moindre petite bouffée d’oxygène tout en veillant continuellement sur elle, à sa manière. Sara a le rôle ingrat de la meilleure amie qui doit fermer les yeux, et pourtant elle le porte merveilleusement bien. Elle m’a bluffée, je ne sais pas si j’aurais pu faire un dixième de ce qu’elle accomplit. Emma lui doit beaucoup, sa joie de vivre surtout, et leur amitié est ainsi superbe à découvrir.

J’ai moins accroché avec Evan. Je trouve que l’on n’apprend pas tant que cela de choses sur lui. On le découvre assez superficiellement, et il réagit parfois comme un enfant alors que je m’attendais à mieux de sa part. Ce sera mon seul reproche à ce tome, j’espère donc que ce personnage prendra plus d’épaisseur, plus d’ampleur dans les prochains tomes.

Ma raison de vivre est sans conteste un des livres les plus dérangeants que j’ai lu à ce jour, tant le sujet évoqué est fort. Ma lecture fut très intense, et proche du coup de cœur. Je trouve juste dommage que le héros masculin ait été si peu développé, mais le reste du livre et de l’histoire rattrape beaucoup ce détail. J‘ai souvent redouté me replonger dans cette lecture à chaque fois que je l’interrompais, j’avais véritablement peur de découvrir l’issue de toute cette violence, de toute cette haine. La fin m’a pourtant faite espérer, avant de me laisser abasourdie par le dénouement final. Je redoute de découvrir les prochains tomes, même si je sais que je m’empresserai de les lire à leur sortie.

Un livre à lire, indubitablement, pour rompre le silence autour d’un sujet si tabou…


Éditions Pocket Jeunesse – 05 mars 2015 – 18.90 € – 544 pages

10 réflexions sur “Ma raison de vivre – Rebecca Donovan (Breathing #1)

  1. Pingback: Et si… – Rebecca Donovan | Alice Neverland

  2. Pingback: Breathing, tome 2 : Ma raison d’espérer – Rebecca Donovan | Alice Neverland

  3. Pingback: Bilan livresque – Mars 2015 | Alice Neverland

  4. Tu me donnes très envie de découvrir ce roman. Tu en dis beaucoup, sans trop en dévoiler : juste ce qu’il faut 🙂 Merci, il file droit dans ma WL 🙂 (en plus, la couverture est magnifique). Je ne savais pas que c’était une série en revanche, de combien de tomes est-elle composée ? 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s