Après la vague – Orianne Charpentier

Couverture Après la vague

Résumé :

Il fait beau, ce jour-là, à la terrasse de l’hôtel. La famille est attablée. On discute d’un temple à visiter. Mais avec cette mer turquoise… Maxime n’a aucune envie de bouger. Il va rester ici, tranquille, à profiter de la plage avec Jade, sa sœur jumelle. Quelques minutes plus tard, une vague apparaît. Une vague qui n’en finit pas de grossir. Une vague qui engloutit tout. Dans leur course folle, Jade lâche la main de son frère.Pour Max, il n’ y a plus de mots. Plus de larmes. Plus de présent. Plus d’avenir. Pourra-t-il survivre à ce drame ?


Mon avis :

Livre lu dans le cadre de l’opération Top Lecteur France Loisirs.

Dès sa réception, ce petit livre m’a très vite attirée. Je me souviens encore des évènements de 2004, et de cet horrible tsunami, et pourtant je n’avais jamais osé me lancer dans les livres qui parlent de ce moment-là.

Un détail m’a cependant chiffonnée avant même de commencer. Le résumé me faisait fortement penser à un témoignage, et pourtant l’auteur, née en 1974, ne s’appelle pas tellement Max et n’avait pas 16/17 ans à cette période. Après recherches, je me suis effectivement rendue compte qu’elle avait déjà publié d’autres livres du même acabit, faisant penser à des témoignages, mais n’en étant pas. Bref, j’étais déjà mi-figue mi-raisin avant même de commencer, tant j’avais peur que cette histoire soit trop romancée.

Résultat : mes craintes ce sont avérées. Attention, je ne dis pas que ce livre est mauvais. Au contraire, l‘auteur arrive parfaitement à trouver les mots justes pour nous faire ressentir avec empathie la douleur de Max. Je confirme que les larmes me sont montées aux yeux, et que j’ai plusieurs fois eu la gorge nouée. A ce niveau, le travail d’écriture est vraiment remarquable, et j’ai vraiment été bouleversée par toute cette douleur.

Mais, car il y a un gros mais. Si la première partie m’a vraiment secouée, la seconde m’a constamment fait lever les yeux au ciel. Car effectivement, cela devient complètement tiré par les cheveux et frôle l’irréalisme total. Je n’ai plus adhéré à l’histoire à partir du moment où Max se réveille pour la seconde fois à l’hôpital, et toutes les décisions qu’il prend à la suite de cet acte. C’était juste incompréhensible, irréel, et impossible. Bref, le « trop romancé » que je craignais avoir.

Cela reste un très bel hommage vibrant d’espoir. Même si je n’ai pas accroché à mi-roman, j’ai aimé la mentalité, la volonté de l’auteur de nous faire comprendre que rien n’est définitif, que l’on peut toujours s’en sortir même après une perte des plus douloureuses. Que la vie continue, et qu’il faut la respecter et la chérir plus que tout. J’ai été émue autant que j’ai levé les yeux au ciel. Une lecture qui reste agréable, rapide, mais qui n’apporte pas les promesses de la quatrième de couverture…


Éditions Gallimard – Collection Scripto
02 janvier 2014
8.90 €
176 pages

4 réflexions sur “Après la vague – Orianne Charpentier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s