Black Ice – Becca Fitzpatrick

Couverture Black Ice

Résumé :

En décidant de passer un week-end à la montagne avec sa meilleure amie, Britt était loin d’imaginer que son ex, Calvin, serait aussi de la partie. Tandis qu’elle profite du trajet pour réfléchir à leur histoire, Britt et Korbie se retrouvent bloquées au milieu de nulle part dans une terrible tempête de neige. Bravant le froid glacial, elles finissent par trouver refuge dans un chalet occupé par deux randonneurs.
Deux malfaiteurs en fuite qui les prennent en otage.
Tandis qu’elle échafaude des plans pour trouver une issue, l’angoisse de Britt grimpe d’un cran : elle découvre que plusieurs meurtres ont été commis dans la région. Sans compter que le comportement bienveillant de Mason, un des deux ravisseurs, est déconcertant : est-il un ennemi ou un allié ? Peut-elle lui faire confiance ? Les apparences sont trompeuses au milieu du blizzard, et les secrets bien gardés…


Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Anne de la Collection MSK pour l’envoi de ce service presse.

J’avais découvert Becca Fitzpatrick à travers sa précédente saga Hush Hush que j’avais tout bonnement adorée. Alors quand j’ai entendu parler de ce livre, j’étais curieuse et perplexe à la fois. J’adore la plume de l’auteur, mais d’un autre côté le thriller ce n’est pas trop mon truc d’habitude. J’ai tout de même pris mon courage à deux mains, et je me suis lancée.

Britt et Korbie se préparent à une randonnée en pleine montagne pour leurs vacances. Alors que tout est prêt, elles ont la désagréable surprise d’avoir la présence imposée de Calvin, le frère de Korbie. Sauf que Calvin, après être sorti en secret avec Britt, l’a royalement laissée tomber d’une façon assez odieuse. Britt essaie de relativiser : et si c’était la coïncidence idéale pour se venger de cet affront ? Et pourquoi pas pour essayer de se remettre ensemble ?

C’est donc la tête pleine de projets que les deux jeunes filles prennent la route. Mais en pleine montagne, elles se font surprendre par une tempête de neige qui n’avait pas été annoncée. Contraintes d’abandonner la Jeep, elles trouvent refuge dans une maison occupée par deux étranges jeunes hommes, qui les prennent alors en otages. Leur seule chance de survie : les guider hors de cette montagne. Et si tout cela était liées aux étranges disparitions ayant eue lieu dans le massif tout au long de l’année ?

L’intrigue est sans conteste le gros point fort de ce livre. Pourtant je ne suis pas, mais alors pas du tout une amatrice de polar et de thriller. Mais Becca Fitzpatrick a réussi l’exploit de me captiver dès les premières pages. Elle arrive ainsi parfaitement à nous emmener là où elle le souhaite. J’ai été perdue à plusieurs moments, ne sachant plus vraiment vers qui me tourner ou encore à qui me fier, et même si je commençais petit à petit à deviner et comprendre les tenants aboutis de l’histoire, j’avoue que je ne voyais absolument pas comment Becca Fitzpatrick allait terminer son récit.

Britt est une jeune fille tout à fait normale, qui se retrouve dans une situation qu’elle n’aurait même pas pu imaginer, y compris dans ses pires cauchemars. Et pourtant cette épreuve va l’aider à grandir, à se découvrir et à prendre confiance en elle. J’ai aimé son éclosion, j’ai aimé la voir douter de ses certitudes pour mieux s’ouvrir à la vie, c’est une évolution vraiment spectaculaire qui renforce l’attachement du lecteur envers son héroïne.

Le rythme est assez soutenu, et l’ambiance est indubitablement très sombre. Le premier chapitre annonce d’ailleurs la couleur, ne laissant que peu de place à l’espoir. Pourtant ce mélange thriller/romance fonctionne, et ces petites touches colorées de sentiments et d’émotions sont ce qui m’a maintenue captivée tout au long de la lecture. Car dans une épreuve aussi cauchemardesque, Britt ne perd pas l’espoir, et surtout elle est capable de retrouver du positif dans tout cela.

Au final, ce livre m’a étonnamment super emballée. Je ne suis pas prête à me lancer dans du Stephen King, mais ce mélange de romance et de thriller m’a plutôt convaincue. Le contexte reste très oppressant, Becca Fitzpatrick arrive à nous maintenir en haleine, et je n’ai pas pu m’empêcher de craindre quant au devenir de Britt. Enfin, pour une histoire qui se finit en un seul et unique tome, l‘auteur arrive à y développer une intrigue haletante qui se tient, vraiment. Mon coup de cœur pour cette auteur se confirme, et j’en suis la première étonnée, étant donné que Black Ice est à mille lieues de Hush Hush. La reconversion est totalement réussie !


Éditions du Masque – Collection MSK
04 février 2015

17 €
400 pages

12 réflexions sur “Black Ice – Becca Fitzpatrick

  1. Pingback: TAG : Avez-vous déjà lu ? | Alice Neverland

  2. Pingback: Bilan livresque – Avril 2015 | Alice Neverland

    • J’étais comme toi, j’y suis un peu allée à reculons, mais d’un autre côté il m’intriguait énormément.. Et puis finalement il m’a bien étonnée, dans le bon sens du terme !
      J’espère en tout cas qu’Hush Hush te plaira 🙂

      J'aime

Répondre à Carnet Parisien Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s