Rogue Wave – Jennifer Donnelly (Waterfire #2)

Couverture La saga Waterfire, tome 2 : Rogue Wave

Résumé :

Menées par Serafina, les six jeunes sirènes des mers et des océans ont pour mission de retrouver les talismans ayant appartenu aux puissants mages de l’Atlantide. C’est le seul moyen de vaincre la malédiction qui a jadis détruit la cité antique et qui menace de se répéter. Serafina est convaincue que le talisman qui lui revient est enfoui au cœur d’une vieille épave. Son enquête lui fait faire une découverte d’une autre nature : un être cher à son cœur l’a trahie, et la jeune sirène en a le cœur brisé. De son côté, Neela ne parvient pas à convaincre ses parents du terrible danger qui menace les océans : persuadés qu’elle délire, ils l’enferment dans sa chambre le temps qu’elle reprenne ses esprits. Neela s’échappe, bien décidée à arracher son talisman des griffes des redoutables dragons sabregueules qui le détiennent. Chacune à sa façon, Serafina et Neela font preuve de courage et d’intelligence, allant jusqu’à affronter la mort, sans présumer que ce sera une terrible révélation, aussi violente qu’une lame de fond, qui les anéantira.


Mon avis :

Le premier tome avait été un véritable coup de cœur (ma chronique ici). J’ai toujours été en adoration devant les sirènes et le mythe de l’Atlantide, alors les deux réunis dans ce tome, je m’étais littéralement jetée dessus. Et immédiatement, le charme avait opéré. Jennifer Donnelly a su créer un monde enchanteur, merveilleux, et ce second tome est tout aussi parfait que le premier.

Le livre est toujours aussi beau, sublimement travaillé, à la hauteur de Deep Blue. Le glossaire, l’arbre généalogique et les cartes sont également présentes, tout comme les décorations de pages et en-tête de chapitre. Rien qu’en tant qu’objet, Rogue Wave vaut définitivement le coup d’œil…

20150619_120759

N’est-ce pas sublime ?

Quant à l’intrigue.. Je ne cache pas que j’ai eu un peu de mal à me replonger dans l’histoire, et les cinquante premières pages furent assez difficiles. Mais l’auteur a vraiment su bien faire les choses, puisque très vite les éléments nous reviennent en mémoire grâce aux petites indications qu’elle dissémine ici et là. Tout doucement, je me suis remise dans le bain, et la suite a très rapidement défilée. Jennifer Donnelly sait sans problème relancer le rythme et nous fournit certains éléments de réponse. Petit à petit, le récit, la prophétie, l’intrigue avancent tout doucement, et j’avoue que les derniers chapitres furent assez intenses, avec beaucoup de rebondissements que je n’avais absolument pas vu venir. Mais cela relance également toute l’histoire et promet un troisième tome tout aussi intense.

Serafina m’a un peu énervée au début, reprenant son attitude trop passive, trop princesse, se lamentant sur son pauvre sort. Mais elle réussit à se remettre rapidement en question, ce qui m’a empêchée de me lasser de son personnage. J’ai apprécié son évolution, très cohérente, jusqu’à nous éblouir et prendre cette épaisseur, ce charisme et ce courage qui sied à une future Reine.

On suit également en parallèle les aventures de Neela qui n’est absolument pas en reste. Et, à elles deux, elles finissent par lever le voile sur une situation qui était bien incertaine jusque là. Neela évolue énormément elle aussi, et continue son avancée opérée dans le premier tome. C’est un personnage que j’aime beaucoup, très réaliste et qui commence à ouvrir les yeux sur le véritable monde qui l’entoure.

Les différentes quêtes à travers lesquelles elles se lancent toutes deux relancent immédiatement l’intrigue. Mais je suis tout de même quelque peu déçue de ne pas avoir un mini point de vue externe sur ce que les trois autres sirènes du groupe effectuent. On a certes un petit aperçu de Ling, présente au début, mais on ne sait absolument rien de ce qu’il advient d’Ava, Becca et Astrid. En dehors de cet élément qui m’a manqué, j’ai quand même trouvé les nombreuses péripéties et rebondissements très bien amenés, et je me suis véritablement régalée.

Mais l’énorme point fort de cette série reste ses descriptions et ses décors. Et pourtant, c’est quelque chose dont je ne suis  absolument pas du tout friande en temps normal, et que j’ai plutôt tendance à sauter dans les romans. Mais ici… C’est spectaculaire, un pur ravissement visuel et un délice d’imagination. Ces descriptions sont intenses et magiques ; les décors aquatiques imaginés par Jennifer Donnelly sont tout simplement de véritables bijoux. Telles des peintures enchanteresses, je n’avais qu’une seule envie tout au long de ma lecture : fermer les yeux et me représenter ces paysages merveilleux …

Pour conclure, ce livre est toujours aussi délicieux, visuellement comme qualitativement. L’histoire est addictive, originale, et sait nous maintenir en haleine. Le cadre est tout simplement magnifique, une pure merveille. Je suis juste amoureuse de cette saga…


Éditions Hachette Romans – 29 mai 2015 – 15.90 € – 384 pages

2 réflexions sur “Rogue Wave – Jennifer Donnelly (Waterfire #2)

  1. Pingback: Waterfire, tome 3 : Dark Tide – Jennifer Donnelly | Alice Neverland

  2. Pingback: Juin 2015 : Bilan Livresque – partie 1 : lectures | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s