La Conspiration – Maggie Hall (La Conspiration #1)

Résumé :

Une énigme millénaire. Des indices aux quatre coins du globe. Une destinée extraordinaire. Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C’est cette incroyable famille qu’Avery West se découvre à dix-sept ans. Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d’une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l’énigme de ses origines. Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l’humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d’Istanbul. Au cœur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l’aider à sauver l’humanité et celui qui fait battre son cœur. Le premier tome d’une trilogie best-seller aux États-Unis, à la croisée de La Sélection et du Da Vinci Code !  


Mon avis :

Ce livre m’a immédiatement intriguée dès l’annonce de sa sortie dans la Collection R. En général, je n’ai jamais été déçue par leurs titres, alors je me suis lancée dans cette nouvelle parution sans avoir d’a priori. Et, pour la première fois, il m’a quand même manqué un petit quelque chose pour que je ressorte pleinement satisfaite de cette lecture.

La lecture du résumé nous annonce pourtant une histoire des plus intrigantes. Avery est une jeune fille de seize ans qui a toujours régulièrement déménagé avec sa mère. A chaque nouvelle arrivée, elle veille à s’en tenir scrupuleusement au Plan : ne jamais se lier avec qui que ce soit pour ne pas souffrir à son nouveau départ. Pourtant, l’arrivée d’un nouvel élève, Jack Bishop, va perturber ce fameux Plan. Irrémédiablement attirée par ce jeune garçon des plus mystérieux, elle se rend vite compte qu’il semble cacher plus de choses qu’elle ne le croit. Alors quand ce dernier lui avoue savoir qui elle est vraiment, et pouvoir la conduire à sa famille paternelle, Avery n’hésite pas et l’accompagne. Sans savoir qu’elle a mis les pieds dans une Conspiration bien plus grande encore que semble ne l’être le mystère entourant sa naissance…

Le postulat de départ est donc très bon, et se lancer sur une enquête à la Da Vinci Code m’a vraiment emballée. Surtout que le contexte est vraiment original, un savant mélange entre histoire, légende, mythe et pouvoir.

[…]

Suite de la chronique ici :

Bottom_texture

12 réflexions sur “La Conspiration – Maggie Hall (La Conspiration #1)

  1. Pour une fois, je ne partage pas totalement ton avis.
    Le résumé m’attirait énormément et promettait une histoire très travaillée, haute en couleur et en détails.
    Certes, j’ai apprécié la mythologie, mêlant histoire et fausses légendes. Mais c’est tout.
    En fait, le problème de ce livre est que tout est trop… gros.
    Je n’ai absolument pas accroché avec les deux personnages masculins forts, d’énormes caricatures sans caractère.
    Quant à l’héroïne, je l’ai trouvée plus demeurée qu’une poignée de porte. Sérieusement… Pendant ma lecture, j’étais atterrée…
    Pourtant…
    Je n’arrivais pas à reposer ce livre. Les événements s’enchaînent vite, l’histoire se lit très facilement, et j’ai dévoré ce premier tome en une demi-journée.
    Mais je suis déçue. Trop de pub pour pas grand chose.
    Après, je crois avoir fait l’erreur de lire Lux juste avant. Personne ne peut soutenir la comparaison !

    Aimé par 1 personne

    • Haha, c’est sur, passer après Lux, La Conspiration n’avait absolument aucune chance xD
      Je comprends parfaitement ce que tu veux dire, j’ai eu du mal aussi. C’est vraiment l’intrigue principale qui a attisé ma curiosité. Mais j’ai eu beaucoup de difficultés avec l’héroine qui ne se pose jamais les bonnes questions 😉

      J'aime

      • Ce qui me pousse véritablement à lorgner dur le second tome, c’est le final. Perso j’ai un petit coup de coeur pour les Russes, et la soudaine mise en avant de Stellan (que j’avais deviné pourtant depuis sa premiere apparition) attise ma curiosité.
        L’univers est vraiment solide, mais l’héroïne… Je ne peux pas, vraiment.

        Aimé par 1 personne

  2. Pingback: La conspiration, tome 2 : La carte du destin – Maggie Hall | Alice Neverland

  3. Pingback: Juin 2015 : Bilan Livresque – partie 1 : lectures | Alice Neverland

    • Je ne dirais pas vraiment qu’il part dans tous les sens, mais plutôt que l’auteur résolve assez facilement les épreuves que traversent les héros. En dehors de cet aspect là, j’ai beaucoup appréciée l’histoire 🙂
      Quant à la couverture, j’aime beaucoup le fait que la Collection R conserve la couverture VO quand elle est à la hauteur. Et je la trouve vraiment réussie celle-ci !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s