Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille

Couverture Je peux très bien me passer de toi

Résumé :

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…


Mon avis :

J’avais beaucoup entendu parler de Marie Vareille avec la parution de son premier livre, Ma vie, mon ex et autres calamités. J’avais donc très envie de découvrir cette auteur, et c’est avec plaisir que je me suis lancée dans son second livre fraichement paru aux éditions Charleston.

Et je peux vous affirmer, sans trop me mouiller, que ce livre sera l’un des romans de l’été. Une écriture pétillante, une lecture légère, sucrée et pleine d’humour, je me suis complètement régalée ; c’est le livre idéal à emporter avec soi en vacances, sur la plage où vers je ne sais quelle autre destination estivale. Le genre de livre rafraichissant que l’on lit allongée tranquillement, les pieds dans le sable en sirotant un délicieux cocktail…

Chloé et Constance sont deux jeunes femmes fort différentes que tout oppose, surtout d’un point de vue relationnel. Si Chloé, véritable séductrice et parisienne, continue à coucher avec son ex sur le point de se marier tout en collectionnant les rendez-vous d’un soir, Constance, incorrigible romantique et grande fan de Jane Austen, rêve de l’amour avec un grand A. Elles se rencontrent par le plus grand des hasards lors d’un club de lecture et décident alors de reprendre en main leur vie sentimentale. Elles font ainsi un pacte qui va tout changer : Chloé, en exil à la campagne, ne devra se satisfaire que d’un seul et unique même homme. Quant à Constance, c’est avec le premier homme venu qu’elle devra coucher…

Le décor de Je peux très bien me passer de toi est tout simplement délicieux. Outre la rencontre remarquable entre Chloé et Constance dans un club de lecture (un choix que j’ai adoré), Marie Vareille nous régale de références toutes plus savoureuses les unes que les autres.

[…]

Suite de la chronique ici :

Bottom_texture

10 réflexions sur “Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille

  1. Excellent livre… j’aime bien l’originalité de l’histoire de ces deux femmes en simultané. Et puis tant d’humour … J’ai ri .. et j’ai surtout vu arriver la fin du livre avec beaucoup de regrets… J’aurais aimé qu’il soit un rien plus étoffé… non pas que cela m’aurait apporté plus… juste pour le plaisir de la lecture

    Par contre si vous aimez le genre … n’hésitez pas à lire « Si je t’aime prends garde à toi » de Céline Mancellon…

    A pleurer de rire, et plein d’émotion…

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Juin 2015 : Bilan Livresque – partie 1 : lectures | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s