Like me , chaque clic compte – Thomas Feibel

Couverture Like me, chaque clic compte

Résumé :

Fais-toi des amis, gagne des points et deviens la star d’ON SHOW !
Jana, Caro et Eddie s’inscrivent à un concours organisé par le réseau social ON. Le vainqueur deviendra le présentateur d’une émission de webtélé. Pour l’emporter, il faut réunir le plus de points en postant des vidéos et des photos. Les trois collégiens s’allient pour augmenter leurs chances. Mais, bientôt, Caro est prise de doutes : Jana va trop loin, elle semble prête à tout pour gagner. Malgré tout, elle-même ne parvient pas à s’arrêter. La quête des like devient un besoin irrépressible…


Mon avis :

Je n’avais absolument pas entendu parler de ce livre avant de le recevoir. C’est donc avec curiosité que j’en ai lu le résumé, et immédiatement j’ai été accrochée. Une course aux « j’aime », comment ne pas faire de lien avec la vie d’aujourd’hui, où chaque clic compte ? Il ne m’en fallait pas  plus pour me lancer dans ce livre, certes assez court, mais très enrichissant.

Le speach de base est des plus simple, mais pourtant criant de réalisme. Au collège, une nouvelle fait son apparition. Jana est la fille super branchée, magnifique, à la vie de rêve, et passant son temps à actualiser son compte « ON » sur son iphone dernier cri à la coque rose pailletée. Caro se prend rapidement d’admiration et de fascination pour Jana, allant jusqu’à s’inscrit sur ON et lui envoyer une demande d’ami. Et, à son plus grand étonnement, cette dernière accepte alors qu’elles ne s’étaient jusque là adresser que quelques mots au collège. Jana accepte même de rejoindre son groupe de soutien de maths, qui se réunit à chaque fois chez Caro.

A partir de cette base, les évènements s’enchainent.

[…]

Suite de la chronique ici :

Bottom_texture

3 réflexions sur “Like me , chaque clic compte – Thomas Feibel

  1. Je n’en ai jamais entendu parler mais j’ai maintenant très envie de le lire!
    J’ai un peu peur par contre que les personnages soient trop clichés; dois-je m’en inquiéter?
    190 pages seulement? Ce n’est pas un peu court pour une analyse, approfondie comme il se doit, des réseaux sociaux?

    Aimé par 1 personne

    • Les personnages sont assez étudiés, même s’ils peuvent paraitre clichés par moment. Mais ils représentent parfaitement les différentes mentalités que l’on peu retrouver chez les jeunes ados. Personnellement, cela ne m’a pas dérangée plus que cela, et j’ai au contraire trouvé cela très réaliste.
      Après, effectivement le livre est assez court, mais l’auteur va pourtant jusqu’au bout de son idée. Son but n’est pas spécialement de faire une analyse sociologique complète, il démontre simplement et en douceur les dangers des réseaux sociaux et les dérives que cela peut entrainer sur les plus jeunes. Il fait énormément réfléchir, mais la réflexion n’est pas imposée et vient de nous même.
      C’est ce qui m’a véritablement marquée, et que j’ai adoré 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s