Mécanique infernale – Sharon Cameron (Darkwind #1)

Couverture Darkwind, tome 1 : Mécanique Infernale

Résumé :

Angleterre, 1852. Katharine est envoyée par sa tante et tutrice au manoir de Darkwind où vit son oncle Tulman. Elle doit prouver que celui-ci a perdu la raison et le faire interner pour qu’il cesse de dilapider la fortune familiale. À Darkwind, Katharine rencontre un vieil homme excentrique, mais surtout génial, qui se consacre à l’invention d’automates extraordinaires. Rares sont les privilégiés qui ont le droit de pénétrer dans son atelier. Parmi eux, Lane, son ombrageux apprenti et Ben, un brillant étudiant en sciences. Tous deux défendent farouchement Tulman par dévouement mais aussi parce qu’il fait vivre sur son domaine des centaines de personnes qu’il a arrachées à la misère. Bien vite, Katharine doute : l’héritage familial mérite-t-il qu’on y sacrifie son oncle et les familles qu’il protège ? A la demande insistante des domestiques de l’oncle Tulman, Katharine accepte de rester un mois à Darkwind avant de prendre une décision. Trente jours au cours desquels elle se rendra complice d’espionnage, échappera de justesse à la mort et tombera amoureuse…


Mon avis :

Bizarrement, je n’avais absolument pas entendu parler de ce livre à sa sortie. Ce fut donc une totale découverte, et je me suis lancée dans cette lecture sans trop véritablement savoir à quoi m’attendre.

Katharine est une jeune orpheline de dix-sept ans recueillie par sa tante dont elle dépend entièrement. Alors quand cette dernière lui ordonne de rendre visite à l’Oncle Tulman, prétendu fou, et qui dilapiderait la fortune familiale, Katharine s’exécute. L’objectif de sa tante est clair : faire enfermer l’Oncle Tulman dans un asile afin de mettre la main sur sa fortune. Ainsi, quand Katharine débarque au manoir, elle se heurte à l’hostilité de toute la maisonnée. Elle se donne alors trente jours pour mener l’enquête et déterminer si oui ou non l’Oncle Tully semble si fou que cela…

L’atmosphère générale du livre est vraiment superbe. Je me suis rapidement plongée dans la découverte du manoir Darkwind, où chaque porte semble receler un secret, un mystère.. De la salle de bal à la chapelle, je me suis véritablement baladée aux côtés de Katharine au milieu de toutes ces étrangetés bizarroïdes. Darkwind est un autre monde à lui seul, à mi-chemin entre le style victorien et le steampunk ; un univers que l’on découvre avec un véritable enchantement tant l’auteur arrive à nous surprendre à chaque détail.

[…]

Suite de la chronique ici :

Bottom_texture

Une réflexion sur “Mécanique infernale – Sharon Cameron (Darkwind #1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s