Sword Art Online : Progressive, tome 1 – Reki Kawahara

Couverture Sword Art Online : Progressive, tome 1

Résumé :

Tout comme dix mille autres joueurs, Asuna Yûki est piégée dans la forteresse d’Aincrad au cœur du monde virtuel de Sword Art Online. Complètement inexpérimentée, elle éprouve des difficultés à s’adapter à ce nouvel univers, mais très vite sa volonté farouche de survie la pousse à combattre en première ligne. Elle y rencontre Kirito, un mystérieux joueur solo bien résolu à terminer le jeu.
Suivez Asuna et Kirito dans leur conquête de l’Aincrad, étage par étage.


Mon avis :

Merci beaucoup à Babelio et aux éditions Ototo pour l’envoi de ce manga dans le cadre de l’opération Masse Critique.

Sword Art Online, c’est sans aucun doute la série animée du moment. Pour ma part, je suis tombée dessus « par accident » sur Game One, et je suis complètement devenue amoureuse de la saga. Il faut le dire, l‘idée de départ est excellente, et la joueuse de MMORPG (les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs) que je suis s’est régalée devant une telle mise en scène.

L’histoire prend place dans un futur proche. Un nouveau jeu en ligne arrive sur le marché, révolutionnaire car l’immersion dans Swort Art Online est totale. A l’aide d’un NetGear, les joueurs ont ainsi la possibilité de vivre littéralement l’expérience en se projetant dans leur avatar en ligne. Mais lors du lancement du jeu, c’est la stupeur générale : il est en effet impossible de s’en déconnecter. Les joueurs découvrent alors la complexité du jeu : il leur faudra en effet conquérir les cent niveaux de l’Aincrad, et ainsi le terminer pour pouvoir le quitter définitivement et retourner à la vie réelle. Sauf que, dans cet univers virtuel, la réalité reste bien présente. Car si on y meurt, la mort sera belle et bien réelle dans la réalité…

Cet arc s’adresse principalement aux connaisseurs de SAO. Car ici on a un aperçu bien différent du jeu qui peut paraitre assez difficile à prendre en main. L’univers en lui-même est moins expliqué, on rentre directement dans l’ambiance et l’on va rapidement au cœur de l’histoire. Par contre, j’ai aimé découvrir le fonctionnement en lui-même du monde virtuel, on apprend pas mal de choses quant à l’entrainement, l’exploration, les boss… On assiste ainsi aux prémices du jeu, et j’ai adoré ce développement que fournit Progressive.

Mais bien que nous ayons l’habitude de suivre Kirito dans la série éponyme, ici, l’arc Progressive est entièrement consacré à Asuna. Et j’ai beaucoup aimée la (re)découvrir car c’est un personnage que j’apprécie énormément. Surtout, on la voit à ses débuts, avant qu’elle ne devienne « l’Éclair ». Et Progressive complète à merveille Aincrad de ce côté là et nous offre une nouvelle vision, une nouvelle perspective de l’histoire. Je suis conquise.

Le character design est toujours aussi excellent. C’est pour moi une chose primordiale, car même si une histoire peut paraitre superbe sur le papier, si le dessin ne me convient pas je passe mon tour. Mais ici, les traits sont identiques à ceux de l’anime, et pour un shonen, je suis agréablement surprise de ce côté là ! Les détails sont précis, les actions fluides et permettent une compréhension facile et simplifiée. Rien à redire.

Pour conclure, Sword Art Online : Progressive est un excellent complément à la série initiale. On rentre ici plus dans les détails, et on découvre un nouveau regard sur le jeu grâce à Asuna. Je regrette juste un peu le manque de présence de Kirito, mon chouchou, mais cela mis à part, c’est un arc parfaitement réussi. De quoi prolonger encore un peu plus notre présence dans l’univers de SAO…


Éditions Ototo
Date de parution : 25 juin 2015
190 pages – 6.99 €

5 réflexions sur “Sword Art Online : Progressive, tome 1 – Reki Kawahara

  1. Pingback: Bilan livresque – Juillet 2015 | Alice Neverland

    • Hahaaa ! Un grand pan de ma vie ça ! six années dans WoW, cela ne s’oublie pas ..
      Même si j’ai tourné la page depuis deux ans, ce fut une expérience plus que positive. Alors ce genre de manga fait ressortir la nolife qui se cache en moi 😉

      J'aime

      • Franchement, si tu aimes les MMO, tu devrais te sentir comme un poisson dans l’eau avec cette série. Mais commence par le premier arc : Aincrad (2 tomes), qui apporte le point de vue de Kirito, plus compréhensible pour une première découverte 🙂

        J'aime

Répondre à Liboveok Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s