Brèves de réception – J. arden & Philippe Reyt

Couverture Brèves de réception

Résumé :

Comme dans beaucoup de professions, dans l hôtellerie, il existe un envers du décor sur lequel je m apprête à lever le voile. Aussi, je vous invite à passer derrière le comptoir et à enfiler le costume de réceptionniste de nuit le temps de quelques anecdotes. Qu elles soient vertes ou pas mûres, imprégnées de la candeur qui est mienne face à des propositions de clients, agrémentées des réflexions que je ne partage pas et de celles qui filtrent malgré moi, il y a toujours matière à en rire. Pour ma plus grande honte, bienvenue dans le monde impitoyable des hôtels !


Mon avis :

Un très, très grand merci à Philippe Reyt pour l’envoi de cet exemplaire !

En trainant sur Facebook, j’y ai découvert les dessins d’un sacré énergumène, à savoir Philippe Reyt. Pourtant, je ne suis pas très portée sur la BD en temps normal. J’aime les livres, j’aime les mangas, mais pour la bande dessinée c’est toujours un peu plus délicat. Sauf que là, je suis immédiatement tombée in love de l’humour et du coup de crayon de Philippe Reyt. Alors quand j’ai su qu’une collaboration entre lui et J. Arden, une autre auteur dont j’adore la série, allait sortir, je savais qu’il me fallait a.bso.lu.ment cet ouvrage.

Brèves de réceptions, ce n’est pas plus une bande dessinée qu’un récit. Cela raconte les déboires de Julie alors qu’elle était réceptionniste de nuit dans un hôtel. Cela ne vous vend pas du rêve ? Et bien détrompez-vous, car il s’en passe des choses derrière ce comptoir…

Dès les premières lignes, le ton est donné : entre rire ou glousser comme une dinde, le choix était mince. Mais c’est ce qu’est ce livre : de la franche rigolade à l’état brut. Julie Arden se fait notre copine et nous raconte ses déboires comme si elle nous passait un simple coup de fil. Je me suis véritablement passionnée pour toutes ces petites anecdotes ; J. Arden a dû en voir des vertes et des pas mûres, et elle recense ici les meilleures de ses péripéties.

Mais, surtout, sa collaboration avec Philippe Reyt renforce cet humour et complète à merveille ces histoires courtes. Les dessins sont légers, drôles à souhaits, et en totalement adéquation avec le récit. Il a parfaitement su retranscrire en une seule et unique image, présente à la fin de chaque brève, toute l’ambiance de l’anecdote narrée. Cette complémentarité est vraiment superbe et apporte encore plus d’humour à ce livre. Un duo remarquable, où l’un n’empiète pas sur l’autre et qui, au contraire, forme un équilibre surprenant à l’humour bien senti.

En définitive, je me suis tout simplement régalée. Brèves de réceptions est un livre bourré de taquineries qui m’a fait passer un excellent moment. J’ai ri comme jamais, et j’ai pris un très grand plaisir à découvrir ces brèves de comptoir version hôtellerie. C’est donc sans surprise que j’en redemande, encore !


Rebelle Éditions – Collection Histoires de Bulle
Date de parution : 29 juin 2015
158 pages – 13.50 €

4 réflexions sur “Brèves de réception – J. arden & Philippe Reyt

  1. Pingback: Bilan livresque – Juillet 2015 | Alice Neverland

  2. Pingback: Coïtus Interruptus – Filipré (Ph. reyt) | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s