The Girl at Midnight, tome 1 : De plumes et de feu – Melissa Grey

Couverture The Girl at Midnight, tome 1 : De plumes et de feu

Résumé :

Sous les rues de New York couve une guerre ancestrale entre les hommes-oiseaux et les hommes-dragons. Seule Écho, une jeune orpheline, pourrait y mettre fin. Pour cela elle doit trouver l’oiseau de feu, un artefact que l’on dit chargé d’un immense pouvoir. Mais elle n’est pas la seule à le convoiter. Caius, l’étrange jeune homme qui accepte de l’aider, pourrait être le plus grand danger qu’elle devra affronter.


Mon avis :

J’ai très vite entendu parler de ce livre un peu avant sa sortie. Ce dernier n’ayant que de bons retours, j’étais forcément curieuse de le découvrir à mon tour.

Je ne vais pas vous le cacher, j’ai pourtant eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire. Non pas que celle-ci soit défaillante, au contraire. L’auteur pose les bases d’un univers immensément riche, plein de poésie et de magie. Mais j’ai en fait éprouvé beaucoup de difficultés à me représenter les deux peuples évoqués : les Avicens, peuple mi-oiseau, et les Drakharins, mi-dragon. C’est simple, je n’arrive pas à imaginer ces créatures, et à partir de ce fait, j’ai eu beaucoup de problèmes à entrer pleinement dans une histoire qui me paraissait tout simplement abstraite.

J’ai quand même persisté dans ma lecture, et grand bien m’a pris. Car une fois passé le premier tiers, l’histoire se lance véritablement et les rebondissements s’enchainent. Je n’ai plus trop cherché à me représenter les plumes ou les écailles, mais j’ai tout simplement profité de la qualité exceptionnelle du récit.

Et quelle histoire ! Dans la même veine que La cité des Ténèbres, Melissa Grey pose ici les contours d’un univers magique caché aux yeux des humains, mais aussi en totale cohabitation avec ce dernier. J’ai adoré la mythologie qu’a su créer et mettre en place l’auteur, tout comme la prophétie de l’Oiseau de Feu. Et même si j’ai pu deviner quelques révélations, j’avoue avoir été agréablement surprise par la tournure que prirent les évènements..

[…]

Suite de la chronique ici :

Bottom_texture

5 réflexions sur “The Girl at Midnight, tome 1 : De plumes et de feu – Melissa Grey

  1. Il m’est arrivé la même chose que toi. Les premières pages, je pensais vraiment refermer le livre. Trop de mal à rentrer dans l’histoire et à visualiser les personnages, je trouve que l’auteur bombarde le lecteur de toutes les informations entourant son livre avant de vraiment se lancer.
    Mais après ça… Quelle belle histoire ! L’héroïne à du caractère, même si je trouve cela un peu forcé dans les 3/4 du livre, mais la mythologie m’a plu.
    Je vais acquérir le second tome en espérant qu’il sera bien meilleur.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan livresque – Juillet 2015 | Alice Neverland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s