Dublin Street, tome 3 : Jamaica Lane – Samantha Young

Couverture Dublin Street, tome 3 : Jamaica Lane

Résumé :

Manque d’assurance, complexes obsédants… Olivia Holloway ne peut envisager une seconde de flirter avec qui que ce soit. Pourtant, cet étudiant de troisième cycle, qu’elle croise souvent à la bibliothèque de l’université d’Édimbourg – où elle travaille –, la trouble profondément. Mais comment enjôler un homme quand on n’a aucune expérience ? Nate Sawyer, son meilleur ami, a la réponse à la question. Véritable tombeur, il attire dans son lit n’importe quelle fille en un clignement d’oeil. Aussi Olivia accepte-t-elle, lorsqu’il se propose de lui enseigner l’art de la séduction. Mais en consentant à ce petit jeu, ne risque-t-elle pas de se perdre irrévocablement ?


Mon avis :

Dublin Street est une superbe série totalement addictive où l’auteur a su créer un groupe de personnages normaux mais possédant ce petit quelque chose d’intense qui nous rend complètement accro. Je peux vous dire que cela fut encore complètement le cas avec le duo Nate et Olivia dans Jamaica Lane, et je n’ai pas réussi à lâcher ce roman avant sa fin.

Olivia et Nate sont amis depuis des mois. Une amitié magique et magnifique tant ces deux là se complètent à merveille et sont sur la même longueur d’ondes. Mais si Nate est un véritable coureur de jupons, Olivia manque clairement d’assurance en elle. Car après une adolescence difficile où elle a du s’occuper de sa mère mourante, elle a aujourd’hui ce sentiment d’être passée complètement à côté de la découverte de sa féminité. Un sentiment renforcé par le fait que, pour se débarrasser de son encombrante virginité à l’université, elle n’a pas hésité à coucher avec le premier venu, espérant que cela déclenche une réelle évolution chez elle. Des années plus tard, elle en est toujours au même stade, à un tel point qu’elle n’arrive même pas à répondre aux sollicitations du séduisant étudiant qui vient la voir à la bibliothèque où elle travaille. Après moult tergiversions, elle va donc se décider à demander à Nate des conseils pour réussir à prendre confiance en elle, mais surtout pour savoir comment réagir et quoi accomplir en présence d’un garçon qui lui plait…

J’avoue que j’ai grandement tilté sur le comportement d’Olivia qui trouve un prétexte carrément bancal pour convaincre Nate de l’aider dans son problème. J’avais envie de secouer la demoiselle en lui disant : « Eh oh ! un peu de féminisme ma grande !! ». J’étais assez outrée de voir à quel point elle était complètement obnubilée par son besoin de savoir comment contenter un homme, et cela ne m’a pas vraiment convaincue. Mais petit à petit, la plume de Samantha Young fait son œuvre. Et avec toute la douceur dont elle est capable, elle trouve les mots juste pour nous permettre de comprendre le comportement, les doutes et les incertitudes d’Olivia. Et oui, je l’ai comprise. Et je l’ai trouvée tout simplement touchante.

A partir de ce moment-là, je me suis retrouvée complètement absorbée par le livre. J’en ai profité à fond et je me suis tout simplement régalée. L’histoire est dans la même veine que les autres tomes de la série, pleine de douceur, de beauté, de sentiments, bref tout ce qui peut nous rendre tout simplement accro au récit. A côté, les personnages de Nate et d’Olivia sont énormément touchants. Tout deux ont des histoires qui ont influencé les personnes qu’ils sont devenus ; un passé qui aujourd’hui les emprisonnent et les empêchent purement et simplement d’avancer et de se projeter dans leur avenir.

La psychologie des personnages est ici vraiment excellente ; tout est cohérent, à un tel point que l’on se dit que Nate et Olivia pourraient carrément être réels. La relation qu’ils possèdent est vraiment magnifique, toute en complicité, c’est avec ravissement qu’on la regarde évoluer vers quelque chose de plus profond. L’intensité est moins percutante que dans le premier tome, mais j’ai trouvé toute cette douceur et cette tendresse bien plus adaptées à l’ambiance propre à ce troisième opus. Une distinction qui m’a séduite et qui m’a fait bien plus apprécier ce tome que les deux précédents.

Pour faire simple, j’ai plus qu’adoré cette histoire. Jamaica Lane est une romance qui m’a captivée, et Nate et Olivia forment le couple le plus réussi des trois tomes. J’ai ri, j’ai soupiré, mon cœur a fait des bonds dans ma poitrine.. Bref, tout ce que je m’attends à ressentir dans une romance new adult, je l’ai retrouvé ici. Rien à redire, cette histoire se laisse tout simplement savourer jusqu’à la dernière page. Et si vous n’avez toujours pas découvert la série, ces lectures se prêtent idéalement à cette saison estivale.. Alors n’hésitez plus !


Éditions J’ai Lu pour elle
Date de parution : 08 juillet 2015
381 pages – 14 €

3 réflexions sur “Dublin Street, tome 3 : Jamaica Lane – Samantha Young

  1. Pingback: Bilan livresque – Juillet 2015 | Alice Neverland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s