Slow Burn, tome 2 : Sous ta protection – Maya Banks

Résumé :

Arial a été abandonnée alors qu’elle n’était qu’un bébé et recueillie par une famille extrêmement aisée. Elle a toujours évolué dans un monde de privilèges. Son seul lien avec son passé, c’est le pouvoir qu’elle a sur les éléments, elle est télékinésiste. Or, sa famille adoptive lui a toujours demandé de garder ce don secret et elle a vécu une vie tranquille dans sa cage dorée jusqu’à ce jour ou quelqu’un a commencé à la menacer. C’est la qu’intervient Beau Devereaux, puisqu’il possède un société de sécurité avec ses frères. Il accepte bien évidemment de protéger Arial lorsque sa famille fait appel à lui. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est de tomber sous le charme de la jeune fille. Ce qu’il pensait être un job comme les autres va devenir une histoire très personnelle qui risque même de lui coûter la vie.


Mon avis :

Le premier tome, Protège-moi, m’avait laissé un sentiment assez mitigé. Si j’avais adoré découvrir l’univers paranormal qu’a su mettre en place Maya Banks dans cette série, j’avais été quelque peu déçue par le manque de développement des protagonistes. J’attendais donc énormément de cette suite qui, malheureusement, n’a toujours pas réussie à me convaincre complètement…

Il faut dire qu’ici, on en découvre un peu plus sur la famille Devereaux grâce à Beau, mais surtout au passif des parents d’Ari dont le père, Gavin, est le dernier homme à avoir aperçu les parents Devereaux en vie. On en apprend ainsi bien plus sur cette famille dont les parents semblaient tremper dans des affaires toutes plus louches les unes que les autres. Et c‘est ce fil rouge qui me titille à chaque fois et me donne envie d’en savoir plus.

De même pour l’univers paranormal dans lequel baigne toute cette série. C’est cette petite touche d’originalité qui permet de ne pas se lasser et qui intrigue véritablement le lecteur. Je n’ai pas lu l’autre série de Maya Banks, KGI, avec laquelle beaucoup de personnes font le rapprochement. Pour moi, c’est une véritable nouveauté, ce duo paranormal / thriller, et le mélange fonctionne, invariablement, et me captive à chaque fois.

Sauf que… oui, il y a non pas un, mais deux mais. J’ai été gênée par énormément de détails dans cette lecture qui m’ont vraiment gâché mon plaisir. Tout d’abord, un certain nombre de situations sont répétitives par rapport au premier tome. C’est presque, mot pour mot, les mêmes échanges entre Caleb et Beau. Quand, dans le premier tome, Beau demandait des explications sur le fait que Caleb mette en danger toute leur famille pour une femme, ici c’est la même situation, tout simplement inversée. Et cela m’a vraiment énervée, surtout vu ce que Caleb et Ramie ont pu voir et traverser dans le premier opus. On aurait pu croire qu’ils comprendraient parfaitement, ce qui n’est pas le cas, et cela m’a paru tout simplement totalement incohérent.

Mais le gros, gros point noir de l’histoire est attribuée à la romance en elle-même. Si dans le tome un je n’avais pas vraiment été dérangée par sa rapidité (Caleb et Ramie s’étaient malgré tout vus un an auparavant…), là je suis restée complètement sur les fesses. Non mais, sérieusement, la déclaration profonde sur les sentiments moins de 24h après s’être connu, cela ne marche pas, mais alors pas du tout. En moins de 12h, Beau sait qu’Ari est la femme de sa vie. Je veux bien croire au coup de foudre, mais là ça fait un peu beaucoup trop gros. Alors la demande en mariage au bout de trois jours, j’avais juste envie de dire « WTF ??? ». De la part d’un grand nom de la romance tel que Maya Banks, je m’attendais à beaucoup, beaucoup mieux, et à bien plus réaliste. Surtout vu l’irréalisme du cadre du roman. Là cela fait trop, beaucoup trop, et cela déséquilibre complètement le récit.

Sans compter qu’Ari est extrêmement lunatique et prévisible au possible. Naïve et très enfantine, elle m’a parfois exaspérée même si son comportement s’explique facilement par l’enfance qu’elle a vécue. Par contre, on découvre  bien plus en profondeur les personnages, la famille Devereaux ainsi que les hommes de main de ces derniers. Zach est celui qui m’a le plus intriguée, et j’avoue me poser énormément de questions à son encontre.

Pour conclure : ce second tome me laisse tout autant mitigée que le premier. Si j’ai apprécié en découvrir un peu plus sur l’histoire de la famille Devereaux, je reste énormément déçue du manque de travail de Maya Banks sur sa romance. On a l’impression qu’elle a bâclé le tout, oubliant tout respect de logique ou autre. Un développement inexistant de ce côté là qui me laisse complètement stupéfaite et qui m’a empêché de croire au récit et de l’apprécier à sa juste valeur. Je suis pourtant toujours aussi curieuse de lire la suite, car l’intrigue en filigrane sur les parents Devereaux me rend désireuse d’en savoir plus. Surtout, le prochain tome sera a priori consacré à Zach que j’ai tout simplement adoré découvrir ici. En espérant que le style de Maya Banks évolue en même temps que son récit…


Merci à Anne des éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse !

Parution :  01 octobre 2015
Éditions : Hugo & Cie – Collection : New Romance
Nombre de pages: 398
Prix : 17 €
https://i1.wp.com/www.hostingpics.net/thumbs/98/17/90/mini_981790sdfg.jpg

3 réflexions sur “Slow Burn, tome 2 : Sous ta protection – Maya Banks

  1. Pingback: Slow Burn, tome 3 : Enfin Réunis ? – Maya Banks | Alice Neverland

  2. J’en suis à la moitié et je pense exactement la même chose. C’est vraiment le côté mystérieux de la mort des parents Devereaux qui me donne envie de poursuivre. Et Zach est tellement étrange. Bref, hâte de le finir même si ce n’est pas du tout pour le couple Ari/Beau. A plusieurs reprises, je me suis dit « mais elle a fait un copier/coller du premier tome ». C’est juste scandaleux !! :/

    Aimé par 1 personne

    • Pareil, j’avais l’impression de voir un remake de Caleb et Ramie. De la part de Maya Banks je m’attendais vraiment à mieux… Heureusement, comme tu le dis, que l’histoire en filigrane et l’univers paranormal en valent la peine.
      J’attends énormément du tome 3 sur Zach. Peut etre que le fait de sortir un peu du clan Devereaux changera la donne…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s