Le Joyau, tome 2 : La Rose Blanche – Amy Ewing

Couverture Le Joyau, tome 2 : La rose blancheAprès que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon loué pour sa fille, Violet n’a plus le choix : elle doit s’évader du Joyau sous peine d’être exécutée. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie de servitude. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : à mesure qu’ils traversent les anneaux de la Cité solitaire, les régimentaires les traquent sans pitié, et ce n’est que de justesse qu’ils atteignent le lieu sûr qu’on leur avait promis. Cependant, la rébellion gronde et Violet s’y retrouve malgré elle en plein coeur. Au côté d’un nouvel allié, Violet va découvrir que ses Augures sont largement plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu ?


Mon avis :

Le premier tome de cette série, Le Joyau, avait était agréable à découvrir, même si j’étais restée quelque peu sur ma faim. Peu d’action, quelques révélations, un « héros » fade et une histoire à mi-chemin entre Divergente et La Sélection… Je n’étais pas conquise plus que cela, mais j’étais quand même assez intriguée pour continuer l’aventure.

Pourtant, une fois ce second tome entre les mains, impossible de me rappeler les grandes lignes du premier. Je me souvenais quelque peu de la fin sans que les autres éléments ne se mettent en place. Il faut dire, un an d’absence entre les deux tomes, c’est long, très long, et j’ai été obligée d’aller lire un résumé complet avant de me replonger dans cette univers.

Et j’en ai été agréablement surprise. Alors certes, il n’y a toujours que peu d’action, mais cette fois-ci on pénètre véritablement au coeur du récit. Et Amy Ewing a développé un univers tout autour du Joyau, à mi-chemin entre mythologie et folklore, que j’ai tout simplement adoré. Une fois à La Rose Blanche, je me suis régalée de toute cette histoire, et c’est là que j’ai pu enfin découvrir toute la particularité et la singularité d’Amy Ewing.

Car si le premier tome se rapprochait bien plus de la dystopie, ici on entre dans le fantastique. Un mélange des genres surprenant mais qui fonctionne superbement. J’ai adoré le folklore que met en place Amy Ewing autour des mères porteuses ; elle a su prendre un tournant que je n’avais absolument pas vu venir et qui m’a complètement ravie. Le tout servi par une plume toujours aussi addictive qui nous entraine d’une main de maître dans cet univers… Inutile de préciser donc que j’ai bien plus aimé cette suite que j’ai dévorée en une simple après-midi !

Quant aux personnages, j’ai adoré Violet, Sil, Raven Garnet, Lucien.. Presque tous en fait, en dehors de Ash que je trouve toujours aussi fade et quasi inutile. Il aurait pu être absent du récit que cela n’aurait quasiment rien changé à la trame. Je trouve dommage que l’auteur ne développe pas plus ce personnage essentiel à Violet. Par comparaison, Garnet est bien plus attachant et plus mis en avant, un fait étrange alors qu’il n’est que secondaire au récit – quoique… Et, à vrai dire, j’ai même du mal à considérer Ash comme le héros masculin du récit tant il est effacé et laissé en seconde place. Un personnage qui manque cruellement d’épaisseur malgré les efforts de l’auteur pour nous dépeindre un « héros » à l’histoire bien triste… mais qui parait plus préfabriquée qu’autre chose…

Cela impacte donc également la romance qui parait aussi fade que ne l’est Ash. A vrai dire, je ne comprends toujours pas ce qui lie si intensément Violet et Ash. Si leur couple m’avait paru des plus rapides dans le premier tome, ici il me semble quasiment inexistant, voir inutile. J’ai cette impression que l’auteur a intégré un superbe beau mec qui se met en couple avec l’héroïne juste pour répondre aux codes du genre. Bref, plutôt que d’être la cerise sur le gâteau, c’est plutôt le cheveu sur la soupe, sans intérêt et sans consistance. Heureusement que l’univers tout autour est bien plus développé et compense ce couple pré-fabriqué, car j’avoue que le Ash, je ne peux plus trop le voir en peinture… Non mais le gus il ne fait que geindre parce qu’il est trop beau.. Des claques je vous dis !

Et puis, dans le dernier quart du livre, tout s’enchaine à une vitesse folle. Les éléments se mettent en place, et on sent que le troisième tome va être des plus intéressant. Amy Ewing a présenté son univers, son folklore autour des Augures et des mères porteuses, il est donc temps maintenant de passer véritablement à l’action. Et je ne cache pas attendre cette suite avec impatience, surtout après la lecture des dernières pages..!

Pour conclure : Ce second tome relève quelque peu le niveau après un premier livre assez fade. J’ai adoré découvrir l’univers que développe Amy Ewing tout autour de son histoire, et j’ai encore plus aimé la retrouver dans un domaine où je ne l’attendais absolument pas. En cela elle a vraiment su agréablement me surprendre. Les personnages sont toujours aussi égaux à eux-mêmes, et je ne cache pas avoir eu un petit coup de coeur pour Garnet et Raven. Par contre, le gros, l’énorme point faible de ce roman reste Ash, qui, en plus d’être complètement inutile, impacte la romance qui devient elle aussi des plus fades. Pour autant, je reste vraiment satisfaite de ma lecture, et j’attends de découvrir la suite et fin de cette trilogie !


Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre !

Parution :  15 Octobre 2015
Éditions : Robert Laffont, Collection R
Nombre de pages: 414
Prix : 17.90 €
141245684.jpg

5 réflexions sur “Le Joyau, tome 2 : La Rose Blanche – Amy Ewing

  1. Pingback: Le Joyau, tome 3 : La clé noire – Amy Ewing | Alice Neverland

    • Franchement, j’ai complètement occultée cette romance qui ne sert strictement à rien dans cette série. Peut etre que cela changera avec le dernier tome, cas savoir… Dans tous les cas, heureusement que l’univers s’enrichit considérablement et prend un tournant que je n’avais pas du tout vu venir. Du coup j’en ressors avec des étoiles plein les yeux sur ce point 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s