Te retrouver – Keren David

Couverture Te retrouverAvant d’être adoptée par une famille aisée londonienne, Cass était une Jones. Mais tous ses souvenirs se sont envolés lorsque, à deux ans, elle a pris le nom de Montgomery, grande lignée de politiques anglais. Sa vie est bien tranquille, Will Hugues mis à part. Pourquoi le beau gosse du lycée s’intéressait à elle alors que sa cour est aussi grande que celle du prince Harry ? Mais le petit monde de Cass s’effondre le jour où son père se retrouve au coeur d’un scandale conjugal, et que sa famille vole en éclats. C’est ce jour même que choisit Aidan, son frère biologique, pour réapparaître sur Facebook. Aidan Jones, 18 ans, est passé de foyers en foyers après avoir fui un père abusif et une mère indifférente. Il survit grâce à de petits boulots dans le quartier de Camden et partage un studio avec sa copine Holly, une jeune fille un peu plus âgée que lui, et le fils de celle-ci. Cass et Aidan doivent apprendre à se connaître et apprivoiser leurs différences. Mais les liens du sang sont-ils plus solides que ceux qui vous ont construits ?


Mon avis :

Te retrouver est un livre que j’ai immédiatement eu dans le viseur dès son annonce. Je remercie donc grandement Babelio et leur opération Masse Critique pour m’avoir permis de le découvrir étant donné que le résumé me bottait énormément.

Cass Montgomery a tout de la fille parfaite. Excellente élève aux résultats impeccables lui permettant de viser Oxford, elle est également la fille d’un député. Mais cette vie idéale vole en éclat le jour où son père fait la une des tabloïds pour avoir mis enceinte son assistante âgée seulement de quelques années de plus que Cass. Mais ce qui n’aurait du être qu’une simple histoire de divorce bascule le jour où le frère biologique de Cass, Aidan, prend contact avec elle.

J’ai beaucoup, beaucoup aimé l’histoire qu’a su mettre en place Keren David. Résultat, je me suis régalée du début à la fin. Pourtant, les thématiques qu’elle aborde ne sont pas douces et tendres, loin de là. Mais elle a su rendre tout cela si sincère, si réel que j’ai trouvé chacune des émotions ressenties des plus justes. Et c’est cela qui m’a énormément marquée dans ce texte.

Si on rencontre assez souvent le thème du divorce dans les romans adolescents, l’auteur apporte ici une vision complètement différente. Elle n’est pas là pour nous montrer que tout est beau, tout est rose, que tout le monde va s’en sortir et que tout ira bien. Non. Cass, qui avait l’impression de vivre jusque là dans une famille aimante et soudée, découvre finalement que tout cela n’était qu’une blague. Et demander à une adolescente, même très mature, de comprendre et de ne pas faire d’éclat relève purement de la fantaisie. C’est donc sans surprise que Cass m’a touchée, car la justesse de Keren David nous permet de pleinement ressentir les émotions qu’elle traversait. Et j’en voulais moi aussi à la terre entière tout autant qu’elle, j’avais envie de crier et de secouer ses parents trop aveugles et égoïstes.

Mais au-delà de cela, j’ai adoré la seconde vision que donne l’auteur à ce texte grâce aux points de vue d’Aidan, le frère biologique de Cass. Et on comprend qu’il y a quelque chose de brisé dans ce jeune homme. De complètement détruit en fait. C’est tout l’envers du décor du monde de l’adoption qui se révèle à nous. Immédiatement, j’ai eu cette envie de prendre Aidan par la main, de le sortir de son monde très sombre et de l’emmener vers la lumière. Mais Aidan ne veut pas être aidé. Pire que tout, il ne pense pas le mériter. Et il vit chaque jour en attendant simplement que le peu de bonheur qu’il possède disparaisse également.

Cass m’a donné envie de crier, Aidan m’a donné envie de pleurer. Et que dire sur Janette, Holly, Ben, Will, ou encore le père de Cass… C’est ce qui est impressionnant dans ce livre : chaque personne rencontrée prend vie et nous fait ressentir des sentiments divers et variés à son encontre. C’est troublant de réalité, de justesse et de sincérité.

Keren David ne décrit pas des personnages parfaits et idéaux sous tout rapports. Ils sont plein de défauts, de fêlures, de biens scotchées et recollées. Et c’est ce qui rend Te retrouver si vivant. Car tout, absolument tout semble réel, et la lecture se présente sous la forme d’une immersion totale. C’est troublant, perturbant, mais aussi très vivifiant.

Je ne cache pas que la fin m’a tiré quelques larmes. J’avais atteint le point de non-retour qui faisait que je ne pouvais plus encaisser tout ce trop plein d’émotions. Surtout quand je me suis dit que les personnages, Aidan surtout, avaient vécu avec cela en eux durant des années… c’était trop d’empathie pour moi. Et pourtant j’étais contente de pouvoir enfin tourner la page et passer à autre chose, exactement comme les personnages. Une sorte de renouveau que Keren David aura parfaitement su retranscrire.

Pour conclure : c’est un peu le mini coup de coeur que je n’attendais absolument pas. Même si je savais à coup sûr que l’histoire allait me plaire, je ne pensais pas ressentir autant d’émotions diverses et parfois contradictoires dans ce livre. Tout parait si réel, si juste, que j’avais l’impression de traverser ces épreuves également. Mon seul petit bémol viendra pour la relation entre Cass et Will qui manque de développement pour moi, mais, après tout, je pense que cela est fortement lié à la personnalité de Cass. Dans tous les cas, c’est une superbe découverte pour ce roman, et je ne peux que vous conseiller de vous plonger à votre tour dans la tempête émotionnelle qu’est Te Retrouver.


Merci à Babelio et aux éditions Hugo New Way pour l’envoi de ce livre.

Parution :  05 novembre 2015
Éditions : Hugo New Way
Nombre de pages: 360
Prix : 17 €

6 réflexions sur “Te retrouver – Keren David

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s