Le feu secret, tome 1 – CJ Daugherty & Carina Rozenfeld

Afficher l'image d'origineUne guerre contre le destin. Une course contre le temps.
Taylor Montclair, une fille tout ce qu’il y a de plus normal, mène une vie sans histoire dans la petite ville de Woodbury, en Angleterre. Sacha Winters, un ténébreux garçon nimbé de mystère, habite à Paris.
Alors que Taylor est impatiente d’intégrer l’université d’Oxford, Sacha, lui, se contrefiche des études… et pour cause : il connaît la date exacte de sa mort, et celle-ci approche à grands pas.
La mort de Sacha entraînera la réalisation d’une prophétie ancestrale qui plongera le monde dans le chaos.
Taylor est la seule qui puisse le sauver. Mais ni elle ni lui ne le savent : ils ne se sont jamais rencontrés.
Une mer et plusieurs centaines de kilomètres les séparent. Des puissances démoniaques sont prêtes à tout pour empêcher leur alliance. Ils ont huit semaines pour se trouver et vaincre le destin.
Le compte à rebours commence maintenant.


Mon avis :

Voilà un livre que j’ai voulu découvrir dès son annonce. Il faut dire qu’une histoire écrite à quatre mains entre deux auteurs emblématiques de la Collection R : CJ Daugherty et Carina Rozenfeld, c’est plus qu’alléchant ! Mais aussi une histoire mêlant fantastique, mystère, Londres et Paris… Il ne m’en fallait pas plus pour être séduite bien avant d’en entamer la lecture.

Si je connaissais bien CJ Daugherty après avoir lu sa précédente série Night School, Carina Rozenfeld m’était une véritable découverte. Pourtant cette écriture à quatre mains marche plutôt bien ; il y a une véritable homogénéité dans le récit tant et si bien qu’il est difficile de définir qui a écrit quelle partie… On retrouve par contre dans Le feu secret les éléments typiques que l’on a l’habitude de rencontrer dans l’univers de CJ Daugherty : ce principe des sociétés secrètes qui régissent un monde caché au sein de grandes institutions servant plus d’écran qu’autre chose.

Mais j’ai malgré tout mis beaucoup de temps à me plonger dans l’histoire. Le fait que les deux héros soient séparés au début m’a empêché de m’attacher immédiatement à eux même si, après coup, c’est un fait que j’ai beaucoup apprécié.  De plus, j’ai eu le « malheur » de commencer ce livre dans la fin de l’après-midi du 13 novembre et j’ai donc, inconsciemment, associé cet ouvrage à ce funeste week-end… Il m’était donc assez difficile de reprendre ma lecture à chaque fois… Une ambiance assez spéciale qui aura ainsi retardé mon entrée dans cet univers..

Il m’aura donc fallu 80 à 90 pages pour commencer à être véritablement  passionnée par l’histoire. Ce sera d’ailleurs le seul reproche que je ferai à ce livre. Car j’ai eu au départ un peu de mal à deviner dans quoi je m’embarquais ; un début assez flou, quelque peu décousu, et il me fallait sans cesse recouper les éléments entre eux pour comprendre.

Mais l’intrigue devient très vite accrocheuse. Ce mélange entre malédiction et fantastique est vraiment superbe. Je me suis prise de passion, en même temps que Sacha, dans cette recherche d’éléments entourant sa condition. Les auteurs ont ainsi pensé vraiment à tout, jusqu’au contexte historique de l’histoire. Et j’ai été aussi surprise que ravie de découvrir qu’elles avaient réussi à mélanger cet univers fantastique au contexte historique de l’Inquisition sans accro. un décor superbe qui m’a plus que comblée, jusque dans les moindres détails.

Au niveau des personnages, j’ai immédiatement accroché avec Taylor. Mais j’ai eu un peu plus de mal avec Sasha. J’ai vraiment commencé à apprécier son personnage quand il a enfin pris conscience des étranges coïncidences qui entourent sa rencontre avec Taylor. Quant à cette dernière, j’ai beaucoup aimé son esprit acéré même si elle était quelques fois un peu trop naïve. Sans que cela ne dérange pour autant mon expérience avec elle car j’ai vraiment réussi à comprendre la psychologie de son personnage ; c’est une véritable évolution qui s’effectue ainsi à travers elle.

L’histoire fonctionne parfaitement bien après les premiers chapitres d’introduction. On se retrouve plongé dans un univers riche et détaillé, les auteurs, sur ce point, ont vraiment pensé à tout. Je regrette juste que, quelques fois, les événements s’enchaînent relativement assez vite. Peut-être même un peu trop. Mais étant donné que la série va très certainement se dérouler sur seulement sept semaines, je pense que c’est donc un fait voulu par les auteurs.

Pour conclure : malgré le contexte dans lequel j’ai découvert ce livre, qui m’a empêchée de rentrer complètement dedans au départ, j’ai finalement adoré l’histoire. L’amoureuse de fantastique jeunesse que je suis a plus qu’apprécié tous les petits détails mis en place par les auteurs. L‘intrigue est également très riche, très forte et très intense ; on voyage, on découvre énormément de choses aux côtés de Taylor et de Sacha. J’ai également beaucoup aimé le parti pris par les auteurs de faire en sorte que ces deux adolescents ne se rencontrent pas immédiatement ; un fait aussi étrange qu’original. Après tout, une mer et des centaines de kilomètres les séparent… Pourtant, le destin, ou le hasard, peuvent accomplir énormément de choses. Et, à ce niveau, c’est une grande réussite puisqu’il est impossible de lâcher le livre une fois qu’on pénètre complètement dans l’histoire. Je referme ainsi ce tome avec une seule envie : connaître la suite…!


Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre !

Parution :  12 Novembre 2015
Éditions : Robert Laffont, Collection R
Nombre de pages: 486
Prix : 18.50 €
242307365.jpg

9 réflexions sur “Le feu secret, tome 1 – CJ Daugherty & Carina Rozenfeld

  1. Pingback: Le feu secret, tome 2 : La cité secrète – CJ Daugherty & Carina Rozenfeld | Alice Neverland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s