Hard Boy, tome 1 – Helena Hunting

Couverture Hard boy, tome 1

Avec un célèbre joueur de hockey pour demi-frère, Violet connaît bien la réputation sulfureuse de ses camarades de jeu. Notamment du capitaine de l’équipe, le légendaire Alex Waters qui fait rêver toutes les filles.
Mais un jour, la jeune femme découvre qu’Alex n’a rien du simple sportif écervelé, qu’il sait aussi se montrer intelligent et subtil. Complètement sous le charme, elle passe une nuit avec Alex qui se révèle très doué dans le maniement de tous les styles de bâtons…
Violet pense que cette nuit magique n’était justement que cela : une nuit. Elle se trompe. Il est impossible de ne pas s’attacher à quelqu’un comme Alex. Le problème c’est que les médias décortiquent la vie du joueur vedette et Violet n’a pas du tout envie de se retrouver sous le feu des projecteurs…


Mon avis :

Hard boy est surement une des romances que j’attendais le plus en ce début d’année. Le synopsis était des plus alléchants, et je voulais vraiment découvrir Helena Hunting à mon tour, ces deux précédents livres ayant rencontré un très bon retour.

Je voulais une romance drôle, mignonne, rafraichissante et surtout divertissante. Et je peux vous dire que j’ai été royalement sur tous ces points. A vrai dire, je me suis même demandée durant les premières pages dans quoi je m’étais lancée. Sincèrement, je me suis vraiment interrogée sur la santé mentale de l’auteur. Il faut dire que Violet est complètement timbrée, et, dès le début, l’histoire du « castor » m’a fait tellement écarquiller les yeux que j’ai eu peur d’en garder des séquelles.

Réellement, Alex et Violet ont tous les deux un humour complètement dérangé et barge. Mais c’est ce qui les rend aussi uniques et attachants. Car passé le stade de la surprise, je me suis vraiment régalée de leurs joutes verbales, des commentaires déplacés de Violet ou encore des situations complètement hallucinantes dans lesquelles ils se retrouvent. C’est surtout ce qui permet à Hard Boy de se démarquer quelque peu des autres romances du genre, car, je ne le cache pas, l’histoire en elle-même est assez simple. Heureusement, c’est une Violet complètement timbrée qui évite de faire tomber cette romance dans le déjà lu.

J’ai également adoré tout l’univers sportif dans lequel on se retrouve. Le monde du hockey m’a toujours intriguée, et je trouve qu’ici l’auteur nous plonge complètement dedans. De ce côté là c’est tout aussi superbement fait, on se prend très vite au jeu et on se retrouve dans l’ambiance des matchs sans aucun soucis ; je me suis vraiment régalée.

J’ai eu un peu plus de mal avec la plume de l’auteur ; il m’aura fallu quelques chapitres pour vraiment l’apprivoiser. J’avais cette impression qu’Helena Hunting écrivait comme elle parlait ; sans filtre, aucune des pensées et des actes de ses personnages n’étaient passés sous silence. Je ne sais pas si c’est un fait spécifique à ce livre et/ou à sa traduction, ou encore si c’est son style, mais il est vrai que cela m’a quelque peu décontenancée au départ. Mais bien vite, je l’ai trouvé complètement adapté avec les personnalités des personnages qu’elle nous dépeint. Car comme la plume de l’auteur, Violet n’a aucune limite et surtout aucun filtre, elle dit vraiment tout ce qu’elle pense, ce qui a donné lieu à des évènements vraiment mémorables dans ce texte !

Pour conclure : Je me suis complètement éclatée à lire ce livre. On sent très vite que l’auteur s’est vraiment amusée à écrire cette romance, et elle nous transmets parfaitement ce sentiment. Violet et Alex forment un couple qui me restera très longtemps en mémoire, et je ne cache pas que je ne vois plus les castors de la même manière maintenant. Je voulais quelque chose de romantique, de pétillant, de drôle et de sensuel : le contrat est pleinement rempli de ce côté là. Une très belle découverte pour ce début d’année !


Parution :  06 janvier 2016
Éditions : City Éditions
Nombre de pages : 320
Prix : 17.50 €
141245684.jpg

13 réflexions sur “Hard Boy, tome 1 – Helena Hunting

  1. Pingback: Bilan livresque – Avril 2016 | Alice Neverland

  2. J’ai adoré, je me suis retrouvée a rire au larme. violet est naive, rafraichissante et surtout completement loufoque. Alex est génial amoureux Mais timide d’une certaine maniere.
    Je recommanderais ce livre sans aucune hesitation.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai du mal à croire que c’est le même auteur que bad boy que j’ai lu..
    Honnêtement encore une fois, tu n’en aurais pas vanté la lecture que je ne m’y serais pas risquée.
    Comme tu dis… ouf.. on est libérés du joug… « femme torturée » cherche « homme torturé » pour parties de jambes en l’air sulfureuses, et états d’âmes glauques…
    Tu l’as dit… quelle fraîcheur…
    C’est simple je n’ai pas arrêté de glousser et de rire… J’ai adoré…
    Entendons nous bien, ce n’est pas de la grande littérature (mais soyons juste aussi… dans ce style de romans c’est rarement le cas… mais quand c’est bien écrit ce n’est pas négligeable), et là ça se laisse lire… un style parlé… mais très agréable.
    Je l’ai plié en 24 heures…. et comme toi je ne verrai plus jamais un castor de la même manière, ni même superman d’ailleurs… ahahahaha
    Sérieusement… quelle bonne détente… quel bon moment j’ai passé à le lire. Je suis loin de les oublier ces deux là…
    Merciiiiii ma jolie… merci de m’avoir permis ce moment là… Alice tu es précieuse…

    J’attaque Wallbanger… en espérant y trouver un peu la même détente… je viendrais comme d’habitude épancher mon ressenti sur ton blog…

    A bientôt … bisous
    🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Et moi je l’ai vu dans les propositions d’Amazon… Ne connaissant pas Helena Hunting et bien que la couverture et le résumé étaient attrayants, j’ai hésité face au prix…
    D’habitude je ne compte pas, mais là sur ce genre de romans je suis déjà tombée sur tant de bêtises à pleurer, où l’histoire avoisine le 0, et l’écriture ou la traduction ne valent pas mieux j’ai fait un truc que je ne fais jamais… chercher des livres gratuits en PDF du même auteur…
    Et je suis tombée sur Bad Boy…
    Gloups… c’était un Bad Roman, d’un ennui sans noms… aussi j’ai passé mon tour pour celui là.
    Face à tes critiques enthousiaste je vais peut être me lancer dans ce roman…
    Histoire de sortir un peu de toute cette fantasy… retour à la réalité … hélas pas la mienne… mais bon du crédible quoi…
    Merci Alice de trier pour nous…
    Je lis et reviens vers toi pour te dire ce que j’en pense…
    Bonne lecture cette semaine 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je peux te comprendre, l’écriture d’Helena Hunting m’a assez désarçonnée au dabut ! Mais ici j’ai trouvé les personnages hyper rafraichissants. Timbrés, mais rafraichissants. Alors moi qui cherchais une romance entre deux fantastiques (comme toi en fait ^^’), j’ai trouvé celle-ci agréable et idéale pour s’aérer le neurone.

      J’ai hate d’en découvrir ce que tu en auras pensé..
      (en tout cas tu ne me motives pas trop pour Bad Boy.. déjà que le résumé ne me plait pas des masses, trop dans la surenchère – il faut croire qu’aujourd’hui il est obligé pour les auteurs de faire des personnages les plus torturés possibles.. Je supporte de moins en moins ce fait…) alors après ton avis, je pense que je vais passer mon tour…

      Passe une merveilleuse semaine ❤

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s