Red Rising, tome 1 – Pierce Brown

Couverture Red rising, tome 1

« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.


Mon avis :

Red rising m’avait énormément intriguée à sa sortie. Pourtant j’ai laissé passer un certain temps avant de m’y plonger à mon tour. N’ayant lu aucun avis sur ce livre, je m’attendais donc naturellement à un univers très fantastique. Inutile de préciser que j’ai du coup été extrêmement surprise par l’histoire que j’y ai découverte.

C’est surtout l’ambiance qui m’a complètement chamboulée. Les six premiers chapitres qui forment la première partie ont été très durs. Ainsi, le début du roman est identique à l’atmosphère qu’il décrit : sombre, étouffant et oppressant. L’écriture nous prend à la gorge et nous fait parfaitement ressentir cette sensation d’étouffement, à un tel point que cela devient presque irrespirable.

Heureusement, l’auteur intègre également quelques bulles d’air frais, des bouffées d’oxygène et d’espoir qui permettent de ne pas finir étouffé par toute cette ambiance. On espère, et on commence à se dire qu’un avenir moins injuste est possible. Jusqu’à un final de la première partie étourdissant, qui m’a intensément éprouvée et qui a formé une énorme boule dans ma gorge. Je ne cache pas que j’ai du, tout simplement, faire une pause à ce moment là, et je me suis vraiment interrogée sur mon envie de continuer cette histoire…

J’ai donc perduré (puisque vous en avez ma chronique aujourd’hui) dès le lendemain en attaquant la seconde partie. Et là je me suis retrouvée dans une histoire que je n’avais pas du tout vu venir. Tout comme le personnage principal, Darrow, j’ai commencé à découvrir ce monde et son histoire en même tant que lui. L’injustice de la situation m’a révoltée, je me suis sentie combattive, et à partir de ce moment mon engouement a été des plus total. Je me suis pleinement lancée dans ce livre avec cette seconde partie, et mon intérêt n’a absolument pas décru au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire.

Car Pierce Brown nous sert un récit complètement inédit, injuste, sombre et violent. Les personnages ne sont pas des enfants de cœur, loin de ça. Tout n’est pas beau, la vie n’est pas rose, et l’écriture de l’auteur s’est donc parfaitement adaptée à cette ambiance. C’est assez déstabilisant dans un premier temps, mais cela permet vraiment de mieux plonger dans ce monde aussi surprenant que révoltant.

Je suis vraiment allée de surprise en surprise tout au long de ce récit. J’angoissais de savoir comment tout cela allait finir, mais, en parallèle, j’en frissonnais de plaisir et d’anticipation. Sincèrement, j’étais incapable de prévoir quoique ce soit, et les rebondissements ont vraiment réussi à me surprendre, mais aussi à attiser constamment ma curiosité. Sans nul doute, c’est une des meilleures intrigues que j’ai pu découvrir dans l’univers de la dystopie, et je reste complètement ébahie par tout ce qu’a su mettre en place l’auteur, mais aussi par la façon dont il a amené les choses, ou encore comment il en a résolu d’autres. Franchement, rien à redire, je suis restée ébahie devant toute cette originalité…

Pour conclure : je ne cache pas que le début à été très éprouvant, très difficile émotionnellement parlant. Car Red Rising est un livre sombre, violent, cruel et très injuste ; il n’y a que peu de place à l’espoir dans cette histoire, et on n’oublie parfois le contexte même du récit. J’ai été vraiment très éprouvée durant les premiers chapitres, à un point que j’ai presque cru devoir abandonner tant toute cette violence me perturbait et me touchait. Au final, je suis contente d’avoir perduré, car j‘ai découvert une histoire très originale dans sa conception, son écriture et son essence même. Pierce Brown m’a vraiment surprise tout au long de son texte, et je suis très curieuse de découvrir la suite des évènements telle qu’il l’a imaginée. Alors même s’il faut avoir le cœur bien accroché pour démarrer cette histoire, je ne peux que vous la conseiller vivement !


Parution :  17 juin 2015
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 480
Prix : 18 €

10 réflexions sur “Red Rising, tome 1 – Pierce Brown

  1. Je suis totalement d’accord avec toi (retour aux vielles habitudes).
    Ce livre me faisait de l’oeil, mais sans savoir pourquoi je rechignais toujours à le commencer. Et un jour, je me suis retrouvée embarquée.
    Embarquée, car plongée dans un univers très dur, purement injuste. L’auteur sait parfaitement nous faire détester son roman. Malgré tout, je ne m’attendais jamais aux rebondissements de la page suivante. Ce livre est une succession de chamboulements. Chaque fois que je pensais prévoir ce qui constituerait l’armature de cet univers, je me retrouvais complètement à l’ouest.
    J’ai aimé le héros, j’ai aimé ce qu’il est devenu. Les personnages secondaires sont épais, et nous ressentons chaque fois que malgré leurs bons côtés ils restent des « ennemis ».
    Les parties du récit sont vraiment très distinctes, j’ai eu l’impression de suivre une série télé. J’ai également beaucoup apprécié de ne pas me retrouver dans une banale histoire fantastique, en réalité c’est un récit très ancré dans le réel. Le rapport avec la mythologie est fascinant et très juste, compte tenu de notre monde actuel.
    Un récit qui transporte réellement le lecteur dans une ambiance sans foi ni loi, un genre de Sa Majesté des Mouches pour une société plus évoluée (ou pas ??).

    Aimé par 1 personne

    • Red Rising est vraiment une expérience livresque unique en son genre. Je me suis régalée avec ce premier tome, et pourtant je redoute de me plonger dans la suite. Du coup, les autres tomes hibernent dans ma bibliothèque en attendant !
      Pourtant, je sais que je vais adorer ce que je vais y découvrir.. Mais il y a aussi quelque chose de dérangeant, de repoussant dans toute cette violence qui me freine pour le moment…

      J'aime

      • Comme toi j’ai quelques réticences à continuer.
        Je crains de me retrouver face au même schéma que dans ce premier tome, mais en un autre lieu, si tu vois ce que je veux dire grâce aux dernières pages du livre.
        Il est vrai que l’univers de l’auteur est violent, très dur.
        Surtout, je crains réellement de ne plus reconnaître le personnage principal. Au-delà du changement d’apparence, je crains celui de convictions et me demande si, sur la durée, l’objectif de Darrow restera le même. Ou si l’auteur fera tout s’effondrer en faisant basculer le héros, chose que je déteste de plus en plus dans les récits du genre.

        Aimé par 1 personne

      • Au contraire, de mon côté j’ai peur de ce que l’auteur peut nous faire. Car je pense que le premier tome n’était qu’un avant gout et qu’on peut s’attendre à tout. Du coup, comme je crains un peu ce que je risque d’y découvrir, je n’ose pas me lancer ^^’

        J'aime

    • Oui, c’est vraiment surprenant là où nous embarque l’auteur. A vrai dire je n’avais pas du tout vu venir la moitié du récit, j’ai été vraiment surprise de la tournure que prennent les évènements.
      Je pense qu’il faudra que tu attendes le bon moment pour l’apprécier comme il se doit, cela ne sert à rien de te forcer sinon tu risquerais de passer à côté. En tout cas, même si la suite est moins sombre, ce n’est pas du tout beau tout rose non plus. Le langage reste vulgaire par moment, et la violence règne en maître. Il faut quand même avoir le coeur bien accroché 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s