The Mortal Instruments, Les Origines (trilogie complète) – Cassandra Clare

PREQUELE-585x334

Résumé du premier tome : Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Sœurs Noires, elle développe des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Jusqu’au jour ou Will, un Chasseur d’Ombres, la libère et lui apprend qu’elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, ou vampires, sorciers et autres créatures de l’ombre règnent en maîtres…


Mon avis :

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas fait d’avis sur une série complète. Mais ayant enchainé celle-ci sur seulement quelques jours, il m’était impossible d’écrire des chroniques séparées tant les émotions ressenties à travers ces trois tomes étaient toutes intensément liées les unes aux autres.

J’avais beau avoir entendu parler de la trilogie Les Origines, et surtout de son importance par rapport aux derniers tomes de la saga principale The Mortal Instruments, je n’avais pour autant jamais sauté le pas. Pourtant, je savais qu’il fallait la lire en même temps que la seconde trilogie. Mais ayant lue cette dernière, et l’ayant trouvée superbe comme toujours, je ne voyais pas vraiment ce que ce spin off pouvait apporter de plus.

Haha. Je me suis royalement fourvoyée. Et encore une fois je me mettrais bien des claques pour avoir laissé Les Origines dormir si longtemps dans ma bibliothèque. Car, aujourd’hui, je n’ai qu’une seule envie : me jeter sur la saga d’origine pour la relire, mais aussi la redécouvrir grâce aux nouveaux éléments qu’apportent Les origines.

Il faut savoir que Les Origines, comme son nom l’indique, se passe des générations bien en arrière par rapport à celle de Jace, Clary, Alec et Isabelle. Elle permet surtout de découvrir pourquoi les familles Lightwood, Herondale, Fairchild sont autant liées. Et j’étais vraiment sceptique. Cassandra Clare avait fait de The Mortal Instruments une saga parfaite, où chaque détail a son importance, et où rien n’est du au hasard. J’avais l’impression que Les Origines ne serait qu’une sous trilogie, loin de cette perfection étant donné que les univers étaient assez éloignés. Je ne pouvais pas plus me planter. Car Les Origines n’est pas à la hauteur, loin de là. Il est encore bien meilleur.

La prise en main, au début, était assez bizarre. En effet, j’ai replongé dans cet univers, que je connaissais plus que bien, sans problème. Cela faisait des années que je baignais dedans, et j’avais lu, relu et re-relus un nombre incalculable de fois les six tomes de la saga. Je replongeais donc en terrain connu, aucun problème de ce côté là. Par contre, j’ai été déstabilisée en même temps. Car, même si je connaissais le cadre de cet univers, tout était à la fois si identique, et pourtant si différent. Les noms des personnages étaient déjà connus, et pourtant je n’arrivais pas du tout à faire les liens avec leurs futurs descendants. Au contraire, Cassandra Clare a réussi le pari osé de me refaire complètement découvrir l’univers des Chasseurs d’Ombre alors que j’étais certaine de le connaître parfaitement. Et c’était formidable.

L’intrigue ne ressemble en rien à ce que l’on a pu découvrir dans The Mortal Instruments. Certes, les démons, sorciers, fées, loups garous, vampires et autres Marcus Bane sont présents, mais l’histoire ne surfe pas du tout sur la recette de la saga originale. Là aussi, c’est identique mais complètement différent à la fois. Impossible de comparer les deux œuvres : chacune possède ses spécificités qui lui sont propres et qui lui permettent de se démarquer complètement l’une de l’autre. Et, sur ce point, chapeau Cassandra Clare.

Car elle rompt tout lien entre les deux séries. Et pourtant, on ne peut nier qu’elles sont totalement liées, enchevêtrées et soudées l’une à l’autre. Il y a tellement de détails, de faits, se produisant dans TMI qui trouvent leurs explications dans Les Origines que c’en est affolant. J’avais cette impression que Les Origines m’ouvraient enfin les yeux et me permettaient de voir TMI sous un nouvel angle. Ou plutôt comme si un voile se levait et me permettait de découvrir enfin pleinement tout le potentiel, tous les détails de TMI. C’était tellement affolant que je ne savais plus où donner de la tête. Chaque nouvelle révélation me permettait de me répandre en « Oh ! », « Ah ! » et autres exclamations de surprise. C’était tout simplement magistral.

Quant aux personnages, que dire… A l’instar de TMI, Cassandra Clare a réussi à développer des personnalités toutes aussi différents les unes que les autres, mais surtout extrêmement attachantes. Le trio que forment Will, Jem, et Tessa est tout simplement parfait. Pas un seul ne prend le pas sur l’autre, l’équité est sublime en tout point, sentimentalement et livresquement parlant. Je ne cache pas que Will a réussi à obtenir ma préférence au bout d’un certain temps, mais durant un moment mon cœur a balancé d’un côté ou de l’autre. Et cela permet complètement de ressentir toute la dualité de la chose, de ce trinôme lié à jamais. C’était juste parfait.

Que dire de plus sur cette saga… Je ne sais pas vraiment. Elle est tellement complémentaire à la série originale, mais s’en démarque aussi complètement. C’est vraiment époustouflant. Pour ma part, je l’ai trouvé bien mieux réussie que TMI. Car, ici, Cassandra Clare met l’accent sur les personnages, même si l’intrigue reste  époustouflante, complètement imprévisible. Tant et si bien que le mystère reste entier jusqu’au dernier tome. A cent page de la fin, je n’avais toujours aucune idée de la façon dont cela pouvait se finir. Certaines révélations m’ont complètement surprise tant je ne les avais pas du tout vues venir. Et jusqu’au dernier moment je suis restée dans l’incertitude.

Pour conclure : je pourrais continuer à vous décrire cette série par une multitude de qualitatifs exceptionnels. Mais, sincèrement, si vous avez aimé l’univers de The Mortal Instruments, je ne peux que vous conseiller de vous plonger à votre tour dans Les Origines. Cette série est indispensable pour comprendre tous les éléments de la série principale, et permet de lever le voile sur bien des éléments. Je reste subjuguée par cette lecture, et je n’ai pas pu m’empêcher de dévorer la trilogie sur quatre petits jours. Je n’ai qu’une seule envie maintenant : me replonger une nouvelle fois dans TMI …


Parution :  08 novembre 2012 (T1)
Éditions : Pocket Jeunesse
Nombre de pages: 537 (T1)
Prix : 18.15 € chacun

18 réflexions sur “The Mortal Instruments, Les Origines (trilogie complète) – Cassandra Clare

    • Oui, on s’y perd un peu quand on débarque après leur parution. J’avoue que j’avais un peu lâcher la série à la fin de la première trilogie, alors quand j’ai vu tous les tomes sortis depuis, c’était presque démoralisant… Mais la saga en vaut vraiment la peine 😉

      J'aime

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #52 | Alice Neverland

  2. Je crois que je laisse traîner ce tome pour les mêmes raison que toi au départ, la série principale est tellement bien que j’ai peur que les séries dérivés ne puissent l’égaler. Mais bon tu m’as définitivement convaincue, il faut que je me bouge les fesses et que je lisse cette pré-logie ^^

    Aimé par 1 personne

    • Pour bien profiter de cette saga, il y a un ordre à respecter. L’idéal est de lire les 3 premiers tomes de TMI, puis le premier des origines, ensuite le quatrième de TMI, puis le deuxième des origines, le cinquième de TMI, le dernier des origines et enfin le dernier de TMI.
      Il est effectivement bien meilleur d’avoir terminé Les origines avent le dernier tome de TMI, car cela permet vraiment t de découvrir tout un tas de révélations.

      Siham, des faces cachées d’une flèche, a fait tout un guide pour expliquer cela : http://mindofanarrow.canalblog.com/archives/2014/10/07/30726111.html

      Après, rien n’empêche de lire l’un sans l’autre, ou l’un après l’autre. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait. Mais effectivement on perd pas mal de l’histoire de cette façon, et on passe vraiment à côté de nombreuses choses 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s