Marked Men, tome 1 : Rule – Jay Crownover

Couverture Marked Men, tome 1 : Rule

Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?
L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.


Mon avis :

L’annonce de la parution de ce titre avait fait beaucoup de bruit sur la toile. Curieuse d’un tel engouement, je n’ai pas tellement hésité à me lancer dans cette lecture, sans trop vraiment savoir de quoi il serait question, si ce n’est la présence de l’univers du tatouage.

Pour faire simple, j’ai tout simplement a-do-ré ce livre ! Au bout du premier chapitre, je savais déjà que j’allais me régaler avec cette histoire. L’auteur a réussi à reprendre les codes de la romance contemporaine tout en n’hésitant pas à sortir par moment des sentiers battus. C’est simple mais efficace, l’histoire est fluide, cohérente, et, surtout, on s’attache immédiatement aux personnages que l’on rencontre ainsi qu’à leur passif.

A la fin du second chapitre, j’étais certaine que cela allait être un joli coup de cœur. Un sentiment qui s’est renforcé tout au long de ma lecture, au fur et à mesure que je prenais connaissance des éléments propres à chacun de ces personnages. Rule et Shaw sont marquants, dans leurs forces comme dans leurs faiblesses, mais surtout dans leur histoire. Ce couple est extrêmement attractif, on ressent toute cette atmosphère de non-dits, et pourtant leur alchimie paraît hyper naturelle, comme si tout coulait de source.

Alors oui, quelques détails m’ont légèrement fait tiquer tout de même, comme le revirement de Rule qui accepte, sans trop que l’on sache pourquoi, de changer du tout au tout. Pour autant, cela ne m’a pas empêchée de me régaler dans ma lecture.

Car, au-delà de cela, c’est ce qui fait leur caractère qui m’a touchée. La façon dont ils se sont construits pour continuer à avancer malgré les épreuves… Deux attitudes complètement différentes qui pourtant se rejoignent et apparaissent des plus compatibles.

Pour conclure : j’ai tout simplement adoré ce que j’ai découvert dans ce premier tome, que ce soit l’univers, les personnages, l’ambiance et la plume… Le livre se dévore à une vitesse folle et nous plonge vraiment au cœur de cette histoire. Shaw et Rule nous font vibrer d’intensité et de plaisir ; j’ai été touchée par leurs histoires, mais aussi par la force et la beauté des sentiments de Shaw. J’ai donc plus que hâte de renouveler l’expérience avec Jet dans le prochain tome de la saga !


Parution :  03 mars 2016
Éditions : Hugo New Romance
Nombre de pages : 440
Prix : 17 €

29 réflexions sur “Marked Men, tome 1 : Rule – Jay Crownover

  1. Pingback: Clash, tome 1 : Passion brûlante – Jay Crownover | Alice Neverland

  2. Pingback: Sous ta peau, tome 1 : Strong – Scarlett Cole | Alice Neverland

  3. Pingback: Marked Men, tome 4 : Nash – Jay Crownover | Alice Neverland

  4. A force de trop de New Romance, je crois que j’en éprouve une forme de rejet.
    Le postulat de base est plaisant, mais quand au déroulement de l’histoire, j’ai eu l’impression de re-re-re-re-re-re-lire un autre bouquin (des éditions Hugo d’ailleurs !).
    Je suis déçue, même par la romance que je trouve trop forcée. Pourtant l’idée d’un triangle amoureux « fictif » avec la SPOILER personne disparue, était bonne.
    En quête de romans du même genre plus originaux, je vais me lancer dans la série Up In The Air, un univers qui m’attire. Ta chronique sur ce livre m’appelle 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Oups, je ne sais pas si je suis de bon conseil pour Up in the air. Mais, effectivement, le cadre diffère quelque peu.
      Je te rejoins sur ce point tout de même, difficile aujourd’hui d’être véritablement surprise dans la new romance. Le schéma devient assez répétitif et on voit les rebondissements à des kilomètres à la ronde. du coup, je n’ai jamais trop d’attente pour ces histoires, cela m’évite d’être déçue et me permet d’apprécier plus facilement ces lectures 🙂

      J'aime

  5. Pingback: Top Ten Tuesday : Les 10 auteurs dont vous avez découvert la plume en 2016 | Alice Neverland

  6. Pingback: Marked Men, tome 3 : Rome – Jay Crownover | Alice Neverland

  7. Pingback: Bad, tome 1 : Amour Interdit – Jay Crownover | Alice Neverland

  8. Pingback: Marked Men, tome 2 : Jet – Jay Crownover | Alice Neverland

    • Je sais que, pour l’instant, Hugo Roman a seulement annoncé les trois premiers en mars, avril et mai. après, la série ne compte que six tomes pour l’instant (sur Booknode, tu vois également les livres de son autre série, BAD, d’où la confusion 😉 )

      J'aime

  9. Mais qui est le gros c** fumeur de moquette qui a fait la mise en page et en police de ce livre en format Kindle.. ??? Donnez moi son nom que je lui arrache sa tête !!!
    Bousiller le plaisir de lire un bon roman grâce à un individu fini au pipi…. ça me fout les boules grave…
    Ilnousfaitdesphrasesentièressansespaceentrelesmots (ahhhh tu vois ça agace hein?) Il nouS met deS S majusculeS à chaque motS danS certaineS pagesS, il passe d’UN COUP ET SANS RAIsons à une GRANDe et petite POLIce…. Il ne marque pas les paragraphes. Ne ponctue pas les dialogues qu’on doit deviner en tant que tel. Parfois on se demande si c’est une voix off ou la suite du dialogue. Voir même on se doute que ce n’est plus Shaw qui parle mais Rule… C’est tellement mal foutu qu’on se retrouve également avec des phrases qui s’arrêtent en plein milieu pour reprendre dans un autre
    Paragraphe et au diable l’avarice, il en va ainsi du début jusqu’à la fin…

    DIS TU LES CONNAIS… PARCE QUE ÇA VAUT LE COUP DE LEUR DIRE LA BANDE DE C*** QU’ILS SONT…

    J’ai lu des avis sur Amazon et les gens sont furieux et pour le coup ils notent mal ce livre qui est une petite perle comparé aux tas de daubes que j’ai lu dernièrement… grrrr… C’est un massacre.
    Un peu comme si je t’offrais du caviar de bonne qualité et que je l’écrasais à la fourchette sur un blinis en purée….

    Sniifff…. je râle… je râle… je peste… je brûle… faut que je me calme.

    Sinon J’AI ADORÉ L’HISTOIRE…. MAIS J’AI HAI L’ABRUTI QUI EN A FAIT LA MISE EN PAGE….

    Aimé par 1 personne

  10. Pingback: TAG : Le défi livresque de Février 2016 | Alice Neverland

  11. Il m’a l’air intéressant ce livre, j’adore ce genre d’histoire, par contre, je me demande bien où ils vont chercher des noms pareille, franchement j’aime pas, plus je lit ce genre de bouquins, plus je trouve les prénoms ridicules lol

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s