Le pacte, tome 1 – Karina Halle

Couverture Le pacte

Linden, Stéphanie et James sont les trois meilleurs amis du monde. Linden est en train de devenir pilote d’hélicoptère, Stéphanie a créé sa marque de vêtements et ouvre sa première boutique, et James possède un bar. Ils habitent San Francisco, ils sont jeunes, ils sont beaux et ont beaucoup d’amis et de projets.
Un soir réunis dans le bar de James, Stéphanie et Linden vont faire un pacte. S’ils n’ont pas de relations sérieuses à 30 ans, ils se marieront. Au début, c’était marrant et sympa, mais au fil des années et des relations instables qu’ils vivent chacun de leur côté, le pacte va prendre de plus
en plus d’importance dans leur vie. Pourront-ils préserver leur amitié ?


Mon avis :

Voilà une nouveauté qui m’a vite intriguée. Je suis une grande adepte de la thématique ami/amour, donc inutile de vous dire qu’à la lecture du résumé, je savais déjà qu’il allait passer entre mes mains.

J’ai ainsi beaucoup aimé les personnages de Lindeln et Steph. Lindeln, le beau gosse de la bande, le joueur, celui qui a l’habitude d’obtenir tout ce qu’il souhaite, cache des blessures qui le rendent bien plus humain et fragile. Un contraste saisissant entre l’image qu’il renvoie et celle de ce qu’il est vraiment. Quant à Steph, j’ai été incroyablement séduite par son coté indépendant, son envie de réussir et de faire ses preuves, qui contraste là aussi par son besoin de se sentir rassurée auprès d’un homme, cette angoisse de ne pas réussir aussi bien professionnellement que dans la vie privée.

Bon, je ne cache pas que j’ai eu beaucoup de mal avec d’autres personnages secondaires, que ce soit Nadine, Aaron ou encore James, même si ce dernier s’explique vers la fin. Pour autant, je n’ai pas du tout réussi à apprécier sa personnalité aigre qui en veut au monde entier, et je me suis souvent demandé comment Lindeln et Steph pouvaient continuer à le fréquenter et à subir ses incessantes sautes d’humeurs.

En dehors de cela, le seul détail qui m’aura gênée au cours de ma lecture concerne les paroles de Lindeln durant « l’acte ». Sincèrement, j’ai trouvé ses dialogues peu naturels, parfois même à côté de la plaque.. Je ne sais pas si c’est la traduction en VF qui donne cette impression mais, en tout cas pour ma part, j’ai été quelque peu ahurie devant certaines phrases (et pourtant j’en ai lu des livres dans le genre..)

Sinon, l’histoire se laisse lire très agréablement. Je ne vous cache pas qu’elle reste malgré tout assez prévisible. Pour autant, Karina Halle est une auteur que je ne connaissais absolument pas, mais j’ai beaucoup aimé la facilité avec laquelle elle nous raconte cette histoire. Ainsi, l’évolution de l’amitié entre Lindeln et Steph est superbement faite ; on la voit, au fil des ans, prendre de plus en plus d’ampleur jusqu’à atteindre ce point de non retour où il serait facile de continuer à fermer les yeux au risque de perdre véritablement quelque chose.

Pour conclure : Le pacte est une lecture que j’ai grandement appréciée malgré quelques légers bémols et une prévisibilité certaine. Mais l’auteur nous livre une belle histoire d’amitié, mais aussi d’amour et de risques à savoir prendre. Je serai donc curieuse de retrouver Bram et Nicola dans L’offre, surtout que le personnage de Bram est surement un des ceux que j’ai le plus adoré dans ce premier opus.


Parution :  07 avril 2016
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 360
Prix : 17 €
3.5

2 réflexions sur “Le pacte, tome 1 – Karina Halle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s