Le monde secret de Sombreterre, tome 1 : Le clan perdu – Cassandra O’Donnell

Couverture Le monde secret de Sombreterre, tome 1 : le clan perdu

Orphelin, Victor n’est pas un garçon comme les autres. Il parle avec les fantômes et voit des choses que personne d’autre ne perçoit. Quand la jolie et captivante Alina fait irruption dans sa classe avec son horrible monstre invisible sur son épaule, le monde de Victor est bouleversé. Qui est-elle ? D’où lui viennent ses étranges et terribles pouvoirs ? Et surtout, pourquoi a-t-il l’impression de la connaître et qu’un lien ancien et magique les relie l’un à l’autre ?


Mon avis :

Cassandra O’Donnell est une auteur jeunesse que j’ai découverte grâce à sa précédente série : Malenfer. Une série jeunesse qui m’avait agréablement surprise par la richesse du monde fantastique qu’elle mettait en place alors que le public visé était un lectorat « dès 9 ans ».

J’étais donc bien curieuse de découvrir son nouvel univers. Surtout avec une telle couverture. Il faut dire que les illustrations de Jérémie Fleury ne sont que pur ravissement, puisant leur inspiration dans l’univers manganesque. Et je suis fan, complètement fan, j’adore, tout simplement !

Quant à l’histoire, si j’avais un peu peur au début de tomber dans un copié/collé de Malenfer, j’ai été très vite rassurée. En effet, les deux n’ont rien à voir, même si Cassandra O’Donnell reprend les codes qui avaient fait le succès de sa série précédente. Héros touchants et volontaires, monde magique, univers fantastique, créatures mythiques et originales… Le lecteur en prend plein les yeux ! Le tout accompagné des dessins de Jérémie Fleury : le pari est réussi, et l’on se plonge aisément dans l’histoire de Sombreterre…

DSC08321.JPG

Les plus jeunes lecteurs (et pas que…) se plongeront aisément dans ce nouvel univers. Ils pourront ainsi facilement s’identifier aux personnages que l’on y rencontre : Alina et sa fraicheur naturelle qui n’a pas du tout sa langue dans sa poche, Victor qui ne s’intègre pas vraiment dans son école, Lucas le premier de la classe… Tous possèdent ce petit quelque chose d’attachant, et c’est avec un plaisir sincère que l’on suit leur aventure.

Pour conclure : Cassandra O’Donnell signe avec Le monde secret de Sombreterre un incroyable premier tome qui promet un univers aussi riche que Malenfer. L’action est omniprésente, et les pages se tournent rapidement ; elle nous présente un nouvel univers onirique et fantastique, le tout dans un langage simple et à la portée des plus jeunes. De quoi leur permettre une nouvelle plongée toute en douceur dans l’univers fantastique de la lecture !


Parution :  06 avril 2016
Éditions : Flammarion
Nombre de pages: 144
Prix : 10 €

5

 

5 réflexions sur “Le monde secret de Sombreterre, tome 1 : Le clan perdu – Cassandra O’Donnell

  1. Pingback: L’auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine – Jean Luc Marcastel | Alice Neverland

  2. Pingback: Le monde secret de Sombreterre, tome 2 : Les gardiens – Cassandra O’Donnell | Alice Neverland

    • Oui, si tu avais bien aimé Malenfer, tu devrais apprécier tout autant Sombreterre. Cassandra O’donnell reprend les codes qui ont fait le succès de la première série tout en changeant l’univers. De quoi passer un très bon moment ! (et les illustrations sont divines *_* )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s