Bad Romance – Céline Mancellon

Couverture Bad romance

Le jour – ou plutôt la nuit – où Chris rencontre Kate, ça ne se passe pas vraiment dans les règles de l’art. Lui a beaucoup trop bu et s’est trompé de tente, et elle, furieuse, le menace carrément. Chris n’est pourtant pas vraiment le genre de mec à qui on cherche des emmerdes. D’ailleurs, lui et son mode de vie de bad boy représentent tout ce que Kate tente d’éviter : les problèmes, elle en a déjà assez avec la mort de sa mère et la responsabilité de sa petite sœur sur les bras. Mais c’est compter sans l’étrange attirance qu’ils ont immédiatement l’un pour l’autre, presque à leur corps défendant…


Mon avis :

Quand ce livre est sorti, il m’a immédiatement attirée. Il faut dire que je suis très friande de ces new romances aux histoires de bad boys. C’est vraiment un contexte que j’apprécie à chaque fois de retrouver dans ces romances. Pourtant, sans l’insistance d’une certaine personne qui se reconnaitra, je serais passée à côté étant donné que, par manque de temps, ce titre ne faisait plus du tout parti de mes priorités.

Dès le début, la plume de Céline Mancellon m’a capturée sans difficulté. Et c’est la grande force de cette romance. L’histoire est fluide mais aussi hyper addictive. Si, dans une première partie, la légèreté est de mise, dans le pur style de la new romance, très vite elle prend un tournant plus sombre et l’histoire prend une profondeur que je ne m’attendais absolument pas à retrouver ici.

J’ai adoré Kate et Chris et je me suis régalée de leurs joutes verbales. Il m’est arrivé de pouffer de rire tant ces deux là possèdent plus d’attractivité entre eux que deux aimants et sont pourtant comme chien et chats. J’ai surtout apprécié le fait que Kate ne soit pas ce type d’héroïne jouvencelle qui attend son preux chevalier. Farouche et indépendante, elle sait ce qu’elle veut et l’obtiendra coute que coute. Elle n’ira pas jusqu’à sacrifier ses rêves pour un amour naissant, aussi fort soit-il. Et c’est ce qui a su faire en sorte que Bad romance s’est vraiment démarqué des autres romances du genre.

Quant à Chris, j’ai adoré le fait que Céline Mancellon lui a donné autant d’épaisseur. Certes, il a tout du comportement du mauvais garçon tatoué, bagarreur, qui traine dans des affaires pas très nettes. Et pourtant, son histoire est bien plus complexe qu’il n’y parait au premier abord. Moins rose, plus douloureuse, plus dérangeante et bien plus marquante ; j’ai été surprise de me prendre autant d’affection pour ce personnage qui renforce considérablement l’intrigue de cette histoire, lui permettant d’évoluer dans un contexte parfaitement abouti.

Pour conclure : ce fut une lecture très agréable mais surtout extrêmement addictive que j’ai découverte ici. Je ne connaissais pas du tout Céline Mancellon auparavant, mais elle a réussi à me séduire dans un domaine où je suis pourtant des plus exigeantes. Les amoureux d’histoires de bad boys adoreront cette nouvelle romance !


Parution :  16 mars 2016
Éditions : Milady
Format numérique
Prix : 9.99 €
4.5

4 réflexions sur “Bad Romance – Céline Mancellon

  1. Pingback: Bad Romance, tome 2 : Cœurs indociles – Céline Mancellon | Alice Neverland

  2. ATTENTION LECTEURS SPOILER .. (si vous n’avez pas lu le roman ne vous gâchez pas le plaisir en lisant mon commentaire)

    Je suis curieuse comme un vrai pou…
    Pourquoi 4,5 étoiles… qu’est-ce qui a fait qu’il a perdu une demie étoile ?
    La seule chose qui m’ait irritée moi c’est ce passage par la case « asile psychiatrique » … et ce manque d’explications…
    Et peut être aussi le fait de ses décisions de séparations momentanée …

    Mais ce roman a été tout de même un mini coup de coeur.

    😉

    Aimé par 1 personne

    • J’adore te lire, car je me retrouve dans chacune de tes réflexions !
      Effectivement, c’est ce côté « psychiatrie » qui m’a quelque peu mitigée, car je trouve que c’est arrivé d’un coup, comme un cheveu sur la soupe. C’est une solution un peu simple, même si cela reste cohérent.
      Après, je me suis quand même super régalée avec cette histoire que j’ai dévorée d’une traite. Peut être pas un mini coup de coeur, mais il m’aura manqué un petit chouillat pour cela.. Mais c’en était assez proche 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #63 | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s