Driven, tome 3.5 : Raced – K. Bromberg

Couverture The Driven, tome 3.5 : Raced

Pour Colton, le quotidien ne se conçoit qu’à fond la caisse, mais il a fallu que Rylee Thomas lui enseigne ce que piloter voulait dire. Sauvage, arrogant, blessé, orgueilleux, direct, rebelle, égocentrique, ensorcelé, courbé, imprudent. Tu penses me connaître ? Essaye-encore.
RACED n’est pas une réécriture complète de la trilogie. Ce récit complémentaire explore les scènes clef de l’histoire ainsi que de nouvelles scènes entièrement inédites,toutes écrites du point de vue de Colton. Voyez ce qu’il pense, partagez ses tourments, riez avec lui dans son aventure alors qu’il l’emporte sur ses démons et accepte ce qu’aimer implique. Ce roman court a été créé pour les lectrices les plus ferventes de la série, mieux vaut le dévorer après avoir lu Driven, Fueled et Crashed


Mon avis :

Driven est une série qu’il m’a fallu dompter. J’avais eu énormément de mal dans le premier tome à cause du personnage de Colton que j’avais trouvé horripilant et désagréable au possible. Si j’ai bien plus apprécié la suite, quitte à avoir des mini coups de coeur pour les deux derniers tomes, je ne vous cache pas que, lorsque je pense au premier, j’ai toujours un sentiment d’amertume qui me vient.

Ce roman court m’a intéressée pour cela. En effet, K. Bromberg explique que ce dernier comporte des scènes principales mais vues cette fois du point de vue de Colton. Car, si à partir du second opus, elle a intégré des chapitres où Colton se faisait narrateur, le premier tome souffre vraiment de cet oubli. Et c’est suite à même ressenti de la plupart de ses lectrices qu’elle a choisi de rédiger ce roman. Un livre créé, donc, pour les fans principalement, mais aussi pour l’auteur qui a pu mieux comprendre son personnage grâce à cela.

Sincèrement, malgré la réfractaire que j’étais, je les ai trouvées judicieusement bien exploitées. Cela m’a étonnée, car j’avais énormément d’appréhension sur le personnage de Colton. Certes, cela s’était amélioré par la suite, mais ce n’était pas du tout mon personnage masculin préféré. Et pourtant, ce roman m’a quelque peu faire revoir ma copie. Bon, il est loin d’être d’un romantisme absolu, mais l’évolution est flagrante et on en vient à bien mieux comprendre ses choix et ses réactions.

Pour conclure : Ce roman ne reprend pas l’intégralité du premier tome. Il s’agit de scénettes faisant référence à des chapitres précis des trois opus, des évènements marquants dont le fait d’en avoir enfin le point de vue de Colton apporte un véritable plus. K. Bromberg a véritablement écrit ce roman court pour les fans de sa série. Alors oui, il n’est pas indispensable pour en comprendre les tenants aboutis mais, malgré tout, il permet de redécouvrir l’histoire ainsi que le personnage de Colton sous une nouvelle lumière. Un véritable plus !


Parution :  21 avril 2016
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 240
Prix : 12.50 €
4

Une réflexion sur “Driven, tome 3.5 : Raced – K. Bromberg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s