Le Sang des dieux et des rois, tome 1 – Eleanor Herman

Couverture Le sang des dieux et des rois, tome 1

A 16 ans, Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais se trouve irrésistiblement attiré par une nouvelle venue… Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de cour tout en taisant sa mission secrète : tuer la reine. Mais c’est sans compter sur son premier amour… Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina, même si cela signifie se mesurer à Hephaestion, tueur sous la protection d’Alexandre. Et, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre sans l’avoir rencontré, désire changer sa destinée en partant en quête des légendaires et mortels Mangeurs d’Esprit.


Mon avis :

Voilà une parution que je ne pouvais absolument pas manquer ! En effet, ce livre promettait de mettre en évidence deux thématiques qui me passionnent et que j’adore : la fantasy et le monde antique. Il ne m’en fallait vraiment pas plus pour me précipiter sur cette sortie.

Bon, je ne vous cache pas que mon engouement est quelque peu retombé après les premières pages. Certes, l’univers était là, tout comme la plume virevoltante d’Eleanor Herman qui nous emporte sans soucis. Mais, moi qui n’aime pas vraiment les romans chorals, j’étais servie.. Si mes souvenirs sont bons, ce ne sont pas moins de six personnages qui prennent tour à tour la parole et qui nous font découvrir le monde de l’auteur.

Entre magie, fiction et faits réels, on en prend vraiment plein les mirettes. Les jeux de pouvoirs sont légions et couvent à chaque instant ; on ne sait plus vraiment qui est intègre ou qui cache de sombres desseins. Et, de la noirceur, on en a également. Il faut dire qu’à cette époque, la vie n’était pas toute rose. Ajoutez-y une destinée aussi grande que celle d’Alexandre le Grand, des luttes de pouvoirs, des ennemis à n’en plus finir et de la magie dévorante et obsédante… Vous obtiendrez la recette de l’histoire que l’on découvre ici.

Alors, effectivement, j’ai eu un peu de mal au début. Mais j’ai très vite réussi à trouver mon rythme. Je ne vous cache pas que la plume d’Eleanor Herman y est pour beaucoup. Même s’il est difficile, dans un premier temps, d’assimiler les nuances et les liens qui relient les personnages entre eux, petit à petit, certains éléments se mettent en place. Les destins de nos héros s’entrelacent, et on sent qu’une force bien plus grande est à l’œuvre. Les quêtes se précisent tout doucement, et les périples de nos personnages se dessinent très vite. Les fils se dénouent alors et on commence à entr’apercevoir un univers fantastique de toute beauté.

Et c’est là le gros point fort du roman. Car si le début m’a paru délicat, l’histoire s’est très vite dévoilée et j’ai ainsi pu en admirer toute l’étendue. Et l’auteur n’a pas fait les choses à moitié. Le lecteur se pose en observateur et découvre une intrigue et des péripéties haletantes et merveilleuses. Eleanor Herman a pensé à tout, à chaque petit détail, et nous sert un monde de toute beauté, où le fantastique côtoie l’Histoire sans aucune fausse note. Et c’était tout simplement magique. L’action est omniprésente, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, et j’en arrivais à ressentir par moment toute la tension que certaines révélations allaient amener.

Pour conclure : certes, j’ai eu un peu peur suite aux premiers chapitres. Mais mes appréhensions ont très vite disparu au profit d’une histoire qui m’a laissée bouche bée. J’ai adoré ce mélange qu’a opéré l’auteur, entre historique et fantastique, c’est remarquable, et elle a vraiment pensé à tout, jusqu’à la carte qui nous permet de retracer les périples de nos héros. J’ai clairement hâte d’en découvrir la suite ; dans tous les cas, c’est un premier tome plus que réussi !


Parution :  21 avril 2016
Éditions : Robert Laffont – Collection R
Nombre de pages : 560
Prix : 17.90 €
4.5

9 réflexions sur “Le Sang des dieux et des rois, tome 1 – Eleanor Herman

  1. En véritable fan d’Alexandre et des romans à résonances historiques, je me suis lancée.
    J’ai eu majoritairement les mêmes impressions que toi.
    On voit bien que l’auteur est du serrail, par son style elle nous embarque véritablement dans la Macédoine de l’époque. Tout est très bien détaillé, on s’y croirait !
    Mais le point négatif à mon sens vient du fait que l’auteur a voulu faire un roman chorale. Trop de personnages exploités inégalement, j’aurais préféré personnellement une plus large place accordée à Zofia, Olympias, Jacob. J’ai eu le sentiment que tout le roman se construisait autour de Katerina, qui l’air de rien a un peu TOUT.
    Surtout, le plus grand défaut du livre à mon sens est provoqué par son éditeur. Le résumé dessert le roman, il le spoile en gros.
    Je lirais le second tome pour le plaisir de me replonger dans le passé fantasmé d’Alexandre, mais j’espère cette fois en apprendre davantage sur d’autres personnages (surtout pas Kat pitié !).

    Aimé par 1 personne

    • Oui, l’histoire est vraiment superbe. A ce niveau là, l’auteur a vraiment fait un travail de dingue et nous prouve qu’elle a une sacrée imagination.. Pour les personnages, par contre, ‘est autre chose. Sincèrement, j’ai eu beaucoup de mal à trouver mes marques dans l’histoire car je ne savais plus trop qui parlait (et je déteste quand il y a trop de points de vue dans un livre..)
      J’espère que le prochain tome sera plus équilibré :/

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s