Bad, tome 2 : Amour Dangereux – Jay Crownover

Couverture Bad, tome 2 : Amour dangereux

Il est le pire qui pouvait lui arriver… et le meilleur ?

Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amuser. Et encore moins de s’amuser avec Race, le frère de sa meilleure amie, dont la simple vue embrase tous ses sens. Elle ne doit surtout pas craquer, d’autant plus que le beau blond est aussi sexy que dangereux, et on murmure dans The Point qu’il est le nouveau roi de la ville… Alors, à chaque fois qu’elle le croise, Brysen met un point d’honneur à être aussi désagréable et méprisante que possible. Mais manifestement, il en faut plus que ça pour décourager Race. Et elle sait pertinemment que, lorsqu’il se décidera à passer à l’attaque, elle ne sera pas de taille à résister.


Mon avis :

M’étant régalée avec le premier tome de la série, Amour Interdit, et ayant le second sous la main (encore merci à une certaine personne…!), je n’ai pas hésité à me lancer immédiatement sur cette suite. Surtout après le petit aperçu que l’on avait eu de Race dans le premier opus. J’étais curieuse de découvrir ce personnage bien plus en profondeur, ainsi que de connaître les raisons de son changement « d’orientation ».

Immédiatement, avec Race qui remplace Novak en prenant la tête de The Point, on en sait bien plus sur le fonctionnement de la ville. Pourtant je suis quelque peu restée sur ma faim car j’aurais aimé en découvrir plus encore ; un peu comme si l’auteur nous présentait le style de vie de Race, puis ne se focalise que sur la romance au détriment du fond du récit.

En effet, moi qui pensais que Race allait prendre la tête du récit, j’ai été surprise du choix opéré par Jay Crownover puisque c’est Brysen qui se retrouve au centre de l’histoire. Une histoire assez prévisible par contre, étant donné que j’avais deviné dès le départ qui était le « méchant » et pourquoi il en voulait autant en Brysen. Heureusement, j’ai beaucoup apprécié notre héroïne, étonnante, indépendante et volontaire, même si j’avais par moment envie de la secouer un bon coup.

Mais j’ai eu un peu de mal avec Race, car je ne comprends toujours pas ses motivations, tout comme je ne comprends pas l’évolution de ses sentiments. J’ai, en fait, surtout l’impression qu’il était assez plat, comme s’il aimait Brysen simplement parce qu’il devait l’aimer, et j’ai eu par moment un peu de difficulté à croire dans le réalisme de leur couple tant il me paraissait préfabriqué.

Par contre, l’univers de The point est toujours aussi intéressant à découvrir : sombre, dérangeant et paradoxal. On aime cette ville et ses habitants malgré leur toxicité, le manque d’espoir et de lumière. Et c’est vraiment le gros point fort de cette série : Jay Crownover est allée au bout de son décor et a su rendre vivante une ville complètement fictive qui paraît pourtant des plus réalistes. The Point nous happe une nouvelle fois sans difficulté, et j’ai replongée dans cette ville toujours avec le même plaisir coupable qu’au premier tome.

Pour conclure : même si j’ai bien apprécié cette suite, j’ai tout de même préféré le premier tome. Race m’a paru manquer de profondeur, et j’ai eu par moment du mal à croire en la sincérité de ses sentiments envers Brysen. Heureusement, cette dernière ma captivée, tout comme le background de The Point, toujours aussi prenant. J’ai hâte de découvrir le troisième et dernier tome sur Titus, le demi-frère de Bax, qui est sans nul doute le personnage qui m’a le plus marquée dans cette saga !


Parution : 6 avril 2016
Éditions : Harlequin
Nombre de pages : 384
Prix : 14.90 €
4

4 réflexions sur “Bad, tome 2 : Amour Dangereux – Jay Crownover

  1. Idem… j’ai eu beaucoup plus de mal avec Racer.
    Je reste convaincue que cette série doit se lire avec un certain laps de temps entre les tomes… Trop de Bad tue le Bad…
    Je viens de finir le tome 3… mais à mon avis c’est loin d’être le dernier… plus une sorte de saga qu’une trilogie…
    Tant mieux..; car maintenant j’ai envie de connaitre l’histoire de Nassir et Keylin tout autant que celle de Brooker et Kathryn … Quelques autres Bad à venir surement.
    🙂

    Aimé par 1 personne

    • C’est pareil pour Marked Men, il y a six tomes en VO il me semble… Mais c’est vrai que, quand on plonge dans les univers de Jay Crownover, on a vraiment envie de les explorer de fond en comble.
      Je pense que la série Bad ne doit pas s’arrêter là, à voir quand est ce que cette probable suite paraitra en France… Mais je suis curieuse sur ce T3, Titus m’a beaucoup plu dans les deux premiers tomes. Mais avec cette petite déconvenue avec Race, je vais attendre un peu je pense. Comme tu le dis, à les lire trop rapprochés, on risque de moins les apprécier..

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s