Gate, Au delà de la porte, Tomes 1 et 2 – Satoru Sao & Takumi Yanai

 

En plein centre de Ginza, à Tokyo, une porte géante apparaît. En déferlent des hordes de soldats, monstres et dragons venus d’un autre âge et dont l’invasion est stoppée par les Forces japonaises d’autodéfense. La contre-attaque ne se fait pas attendre : un petit contingent de troupes nipponnes est envoyé de l’autre côté de la porte pour y découvrir un pays de magie, d’elfes et de trolls. Yoji Itami, soldat et fier otaku, fait partie de cette expédition en route pour découvrir ce nouveau monde et braver ses nombreux dangers ! Un Stargate à la japonaise qui oppose un Japon contemporain à un Empire antique habité d’humains et de créatures fantastiques ! Au delà d’une guerre entre deux mondes, Gate développe son intrigue sur un fond de politique internationale où le Japon devra faire face aux déstabilisations et manigances des autres grandes puissances terriennes !


Quand les éditions Ototo m’ont proposée de partir à la découverte de cette nouvelle série, j’étais curieuse. Car Gate est un mélange de Stargate SG-1 et d’heroic fantasy. Et, en bonne ancienne geekette que je suis, j’adore les deux. J’ai donc acceptée sans trop savoir de quoi il serait question étant donné que je n’avais absolument pas entendu parler de cette série.

Afficher l'image d'origine

Je ne vous cache pas que l’Homme est passé en premier (il a plus de mangas que moi, le cachottier…). Et, alors que je pensais qu’il allait adorer, il n’est pas allé plus loin que la moitié du premier tome, me disant qu’il ne comprenait pas. En effet, dans Gate, on rentre immédiatement en plein dans l’histoire. Premier chapitre, première attaque : des gus à cheval et des troupiers sortis d’une immense porte interdimensionnelle attaquent Tokyo, aidés de créatures se rapprochant de dragons. Bref, l’auteur ne prend pas de pincettes et nous plonge immédiatement dans le bain.

Pour ma part, je n’ai vraiment eu aucun soucis à me prendre dans l’histoire. J’ai dévoré les deux tomes à la suite, et j’ai plutôt bien aimé. Certes, je suis moins sensible au chara design, le trait du mangaka étant purement shonen, brut et sans fioriture, et il est sûr que le public visé est typiquement masculin vue la myriade de jeunes filles en détresse que l’on y croise (et y en a pour tout les gouts). Mais j’ai rigolé. Je me suis marré, et j’ai adoré tous ces petits clin d’œils que les fans reconnaitront !

Afficher l'image d'origineAu delà de cela, je trouve que l’intrigue se tient plutôt bien. Entre les japonais, les elfes, les humains de l’autre côté de la porte, les demi dieux ou encore les druides, mages, dragons et autres… Il y a vraiment de quoi faire. Grâce à cette porte qui a pop dans un quartier populaire de Tokyo, c’est tout un monde d’heroic fantasy qui s’ouvre aux japonais. Un monde qui cache bien des secrets et des mystères, mais que j’ai bien aimé découvrir.

Sincèrement, je pense que si je l’avais croisée en magasins, je n’aurais pas pris la peine de découvrir cette série. Et pourtant, elle a un ton très second degré, léger et hyper rafraichissant, qui fait beaucoup de bien. Certes, Gate possède un fil rouge plutôt déjà-vu, mais le mangaka nous régale de situations comiques, drôles qui permet au lecteur de passer un bon moment. J’ai été agréablement surprise et, même si je m’attendais à une toute autre chose, ce n’est finalement pas plus mal.


Éditions : Ototo
Genre : Seinen
Nombre de tomes VO : 7 (série en cours)
Nombre de tomes VF : 2
Prix : 7.99 €

Une réflexion sur “Gate, Au delà de la porte, Tomes 1 et 2 – Satoru Sao & Takumi Yanai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s