L’invocateur, tome 1 : Novice – Taran Matharu

Afficher l'image d'origine

Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire. Jusqu’au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d’invoquer les démons. Accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, Fletcher trouve refuge à l’Académie Vocans, sous l’aile du mystérieux capitaine Arcturus. Là, on lui enseigne la magie et la maîtrise d’Ignatius, ce petit démon qu’il a invoqué par erreur, et avec lequel il se lie d’une amitié sans faille. Mais l’apprentissage est rude et la concurrence mortelle : seuls les élèves les plus talentueux deviendront mages-guerriers et dirigeront les armées d’Hominum afin de défendre les frontières sud du pays, où les Orques tentent de faire basculer l’Empire dans le chaos.


Mon avis :

Depuis que je me suis lancée dans la fantasy jeunesse, je me régale à en lire les différentes parutions dans ce genre. Ce premier tome m’a donc immédiatement interpellée, tant par son résumé que par sa couverture qui, il faut l’avouer, est tout simplement superbe (je suis faible et matérialiste, que voulez-vous…).

Novice pose ainsi les bases d’un univers qui a tout pour ravir les fans du genre : des humains, de la magie, des guerriers, des elfes, des nains, des orques, des chamans… Bref, tous les éléments de l’héroic fantasy sont repris autour d’une intrigue qui se tient mais qui, malheureusement, m’a quelque peu laissée sur ma faim.

Fletcher est un orphelin de quinze ans qui, par le plus grand des hasards, va invoquer un démon. A partir de là, les éléments vont s’enchainer. Alors, oui, le rythme est assez soutenu, et l’action quasiment omniprésente ; il ne se passe pas un seul chapitre sans qu’un je-ne-sais-quoi se produise. Mais, paradoxalement, certains éléments manquent parfois de développement.

Il faut dire que ce premier tome se concentre essentiellement sur l’apprentissage de Fletcher. Du coup, le récit reste quelque fois assez prévisible et j’ai trouvé qu’il manquait un peu de piment pour en relever l’intrigue et en faire une histoire complètement aboutie. Comme si l’auteur posait ses éléments sans vraiment aller jusqu’au fond de ses idées.

De plus, Taran Matharu nous propose ici une vision très manichéenne des choses. Tout est noir ou blanc, mais jamais gris. Il y a les méchants nobles et la gentille plèbe, et chacun est soit foncièrement détestable, soit bien trop aimable. Bref, pas de demi-mesure, ainsi que des clichés à n’en plus finir… Résultat : cela m’a quelque peu perturbée, car je trouvais que c’était assez enfantin comme écriture et pas tellement approfondi, ni abouti.

Par contre, le fil rouge de l’intrigue chamanique est vraiment intéressant, et c’est dommage que cette partie ne soit pas plus développée que cela dans ce premier tome. Mais je reste tout de même bien curieuse de découvrir comment l’auteur va développer tout cela dans les prochains livres de la saga.

Pour conclure : J’ai trouvé que ce premier tome avait un véritable potentiel, même si la quête initiatique n’apparait pas vraiment. Pour autant, ce fut une lecture toutefois assez sympathique, certes pas exceptionnelle, mais agréable à lire et possédant un univers vraiment prometteur. J’en lirai donc la suite avec plaisir.


Parution :  23 mars 2016
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 352
Prix : 18 €
3.5

4 réflexions sur “L’invocateur, tome 1 : Novice – Taran Matharu

    • C’est vrai qu’il peut être pas mal si tu as du mal avec la fantasy. Car l’univers est là, mais l’auteur réussi à ne pas le rendre indigeste et ne rentre pas dans dix mille détails. ça peut être un bon compromis du coup 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s