Wallbanger, tome 2 : Lovemaker – Alice Clayton

Couverture Cocktail, tome 2 : Lovemaker

Entre Simon et Caroline, la distance a quelque peu terni la passion des débuts : Caroline est accaparée par son travail, tandis que Simon parcourt le monde pour les besoins de son métier de photographe. Après l’achat coup de foudre d’une maison à restaurer, la jeune femme est débordée et a beaucoup de mal à franchir cette nouvelle étape.Entre conflits et compromis, Simon décide de ranimer la flamme en passant plus de temps avec Caroline. Prêt à tout pour la reconquérir, il compte bien l’émerveiller par ses mille et un talents de séducteur invétéré…


Mon avis :

J’avais eu un véritable mini coup de coeur pour le premier tome de cette série, Wallbanger. Une romance drôle, légère et pétillante, sans prétention aucune, qui m’avait vraiment fait passer un bon moment. J’avais donc hâte de retrouver Caroline et Simon, notre cogneur de mur, dans cette suite.

Je vais être franche : si le premier tome ne vous avait pas convaincu, ne lisez pas cette suite. Car même moi, qui avais adoré Wallbanger, je n’ai pas compris l’utilité de celle-ci. Alors oui, j’ai rigolé comme pour le premier, l’humour de Caroline a encore une fois fait mouche, et la plume d’Alice Clayton est toujours aussi agréable à lire. Sauf que, voilà, il ne se passe pas grand chose, pour ne pas dire rien du tout.

Alors, certes, on en découvre un peu plus sur le passé de Simon. Mais, franchement, j’avais l’impression d’avoir tout simplement une vie de tous les jours, avec ses hauts et ses bas, sans plus, sans moins. C’était simple, basique, et hautement prévisible. Sincèrement, je me suis demandée à de nombreuses reprises au cours de ma lecture à quoi voulait en venir l’auteur, et j’ai toujours du mal à comprendre le but de ce second tome. Heureusement que Sophia et Neil sont là et permettent d’instaurer un certain fil rouge tout au long de ce tome, sinon je crois bien que je me serais arrêtée bien avant la fin…

Pour conclure ce bref avis : je ne sais pas vraiment à quoi ce tome a servi, en dehors d’introduire peut-être les prochains ? Je ne saurais vous dire. Et j’en suis la première désappointée étant donné le coup de coeur que j’avais eu pour le premier opus. Alors oui, l’histoire reste agréable à lire, et la plume de l’auteur est toujours aussi pétillante. L’humour est une nouvelle fois au rendez-vous, et j’ai quand même ri à de nombreuses reprises. Mais il n’empêche que ce tome ne possède aucune profondeur, et n’est qu’un simple recueil des minis grains de sable qui jalonnent la vie de couple de Simon et Caroline. Dans tous les cas, je me faisais une telle joie de lire ce livre que j’en ressors irrémédiablement déçue…


Parution : 18 mai 2016
Éditions : J’ai lu
Nombre de pages : 416
Prix : 13.90 €
2.5

12 réflexions sur “Wallbanger, tome 2 : Lovemaker – Alice Clayton

  1. Pingback: Wallbanger, tome 3 : Sexygamer – Alice Clayton | Alice Neverland

  2. Pingback: Bilan livresque – Mai 2016 | Alice Neverland

    • Apparemment, il y aurait 5 tomes je crois. Et, effectivement, on apprend un peu plus dans celui-ci sur les autres couples.. Donc ça permet de fermer la boucle pour se focaliser sur les prochains ? J’en sais trop rien, mais en tout cas ce ne sera pas le plus mémorable de la série…

      J'aime

  3. Idem… je l’attendais et l’avais mis avec une alerte pour sa sortie…
    Encore un tome par manque d’inspiration ? On prends des protagonistes sympathique et on les jette en pâture aux lecteurs ? Comme il est difficile de ne pas tomber dans ces travers là ! Encore ici c’est la vie de tous les jours qui est en cause, sinon il y a toujours une méchante maitresse, ou un vieil ami amant qui ressort de derrière les fagots pour relancer l’histoire…
    C’est dommage de nous rendre antipathiques des personnages qui nous ont charmés, juste histoire de remplumer son porte monnaie…
    Tous ces tomes à rallonge, pour nous raconter éternellement et sans aucune imagination la même chose… « La vie à deux est remplie d’écueils ! »
    Je lirais peut être… si je suis en manque d’inspiration… je le voulais vraiment je faisais partie de celle qui ont adoré « Wallbanger »
    Bisous ma belle ❤

    Aimé par 1 personne

  4. Mmh… Moi qui l’attendais avec impatience après un presque coup de coeur pour le premier, tu m’as un peu refroidie. Je le garde dans ma WL mais je pense que ce n’est pas un achat urgent. Du coup, vu que j’étais censée l’acheter aujourd’hui, je suis bien contente d’être tombée sur ta chronique ^^
    Des bisous pailletés xx

    Aimé par 1 personne

    • Ravie de t’avoir aidée 🙂 Sincèrement, je l’attendais aussi avec impatience, et je l’ai direct acheté, sans avoir vu d’avis ou autre. Je suis tombée de haut, c’est aux antipodes du premier tome, et j’en suis vraiment la première déçue … 😦
      Bisoux !!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s