Cet été-là – Sarah Ockler

Couverture Cet été-là

D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour tomber amoureuse. Et si elles rencontrent au moins un garçon par jour, Anna a toutes les chances d’en trouver un qui lui plaise. En théorie … Dans la réalité, Anna n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini. Parce qu’elle a déjà vécu une première, et secrète, histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt, juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant Frankie et Anna anéanties derrière lui…


Mon avis :

J’aime énormément les lectures young adult qui sortent au moment de l’été. Légères, sans prise de tête, elles sont idéales pour lire et se détendre sous les premiers rayons du soleil. En général, je n’en attends pas grand chose, et je suis vite conquise par ces romances adolescentes qui ravissent mon côté fleur bleue.

J’ai pourtant été agréablement surprise par celle-ci. Certes, j’y ai retrouvé tous les éléments que je recherchais, sans trop de surprise.. Mais j’ai été étonnée d’y découvrir une certaine profondeur que je n’attends pas toujours dans ces histoires.

Ici, nous faisons face à Anna et Frankie qui vivent, ou tout du moins survivent, après la mort de Matt, le frère de Frankie. Mais toutes deux ont une façon bien à elles de continuer leur vie. Et j’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur a traité cet aspect là tout au long de ce récit.

Du coup, Cet été-là se révèle être très vite une lecture des plus émouvante. Anna va essayer de continuer à avancer malgré le fait d’avoir perdu Matt, son premier amour. Comment partir en vacances, rencontrer d’autres garçons sans avoir l’impression de trahir la mémoire du premier garçon qu’elle a aimé ?

A l’opposé, Frankie est un personnage très contradictoire et assez paradoxal. Par moment, on retrouve la jeune fille de seize ans dont la famille est complètement brisée par ce drame, et qui essaie tant bien que mal de vivre malgré l’absence de ce grand frère. Mais, à d’autres moment, on découvre une adolescente très imbue d’elle même, devenue superficielle, qui a un besoin d’attention et désire tout simplement retrouver des parents qui se préoccupent d’elle.

Pour conclure : Cet été-là se révèle être assez étonnant. Alors, oui, on y retrouve les thématiques propres à ces littératures qui durent le temps d’un été : amourette de vacances, perte de la virginité, sorties… Mais, à côté, cette histoire possède une véritable sensibilité très émouvante. Anna et Frankie doivent se trouver elles-mêmes avant de pouvoir se retrouver. Et j’ai complètement été sous le charme de ce parfait équilibre entre la légèreté que l’on attend et la profondeur que l’on y découvre.


Parution : 19 mai 2016
Éditions : Nathan
Nombre de pages : 352
Prix : 16.95 €
4

14 réflexions sur “Cet été-là – Sarah Ockler

  1. Pingback: Le silence des Sirènes – Sarah Ockler | Alice Neverland

  2. Il sortira chez ADA (au Québec) sous peu… Mais je sais que ce roman existe depuis longtemps, car il me semble que lorsque j’ai ouvert le blogue en 2011, il existait déjà! Finalement, après vérification ce sont 2 romans différents (désolé) !!! Bref, ce dernier me tente bien ! Ton avis est invitant 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Tout à fait ! Effectivement, on retrouve les thématiques légères que l’on a l’habitude de rencontrer dans ce genre de livre. Mais le fond possède ce petit quelque chose de profond qui apporte toute l’épaisseur à cette histoire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s