La Sélection, tome 5 : La Couronne – Kiera Cass

Couverture La Sélection, tome 5 : La Couronne

Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.
Sa mère à l’article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l’amour et du pouvoir, détestée par une partie de l’opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l’espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le coeur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l’écouter…


Mon avis :

Voilà un tome que j’attendais vraiment avec impatience, autant pour pouvoir clôturer la saga de La Sélection que pour pouvoir en découvrir bien plus sur Eadlyn, surtout après le twist final du quatrième tome. Sans surprise, je me suis donc jetée sur de dernier opus aussitôt reçu.

Je fais partie de ceux qui avaient beaucoup aimé le personnage d’Eadlyn dans L’héritière. Il faut dire qu’il est difficile de s’attacher à une héroïne aussi hautaine. Pourtant, j’avais réussi à comprendre cette princesse, et j’avais surtout apprécié les failles que l’on commençait à voir apparaître sous ses airs. Au-delà de ça, j’avais également quelques chouchous au niveau de La sélection, et j’étais curieuse de découvrir sur quel personnage le choix de l’auteur s’était porté.

Bref, j’avais donc beaucoup d’attentes, et à ce niveau là elles ont vraiment été comblées. Car, effectivement, c’est une nouvelle Eadlyn que nous découvrons, moins sûre, plus fragile et beaucoup plus touchante.Bref, en un mot : plus « humaine ». Le départ d’Ahren et les soucis d’America, sans oublier le fait qu’elle vient d’apprendre que son peuple est loin de la porter dans son cœur… Tout cela change la perception qu’avait Eadlyn sur le monde qui l’entoure. Elle devient vraiment émouvante, et j’ai adoré cette partie là de l’histoire.

Tout comme j’ai beaucoup aimé son choix final. Certes, je m’en doutais depuis le début, mais Kiera Cass a le chic pour insérer des scènes avec d’autres personnages qui nous font irrémédiablement douter. A ce niveau là, c’était plutôt réussi, et je ne vous cache pas que j’ai conservé une petite incertitude jusqu’à ce qu’Eadlyn découvre elle-même l’élu de son coeur. Pour autant, j’ai trouvé cette Sélection assez précipitée, bien loin de celle que nous avions pu vivre auprès d’America. Ici, les garçons ne se battent pas pour les beaux yeux de la princesse ; on dirait presque qu’ils sont au palais en vacances, et je suis assez déçue sur ce point.

Concernant l’intrigue… Et bien c’est de là que viendra ma plus grosse déception. Car il n’y en a pas. Arrivée aux deux tiers de l’histoire, j’attendais toujours que l’action survienne.  Sans compter la fin, plutôt précipitée. Je ne vous parle même pas de l’épilogue, concis et rapide, qui n’apporte strictement rien et qui me laisse encore avec toutes mes questions sur le devenir d’Eadlyn et d’Illéa. Un simili d’action intervient vite fait, mais est vite balayé d’un coup de stylo, en trois lignes. Bref, je ne dirais pas que je me suis ennuyée, mais j’ai constamment été dans l’attente d’un quelque chose qui, au final, ne survient pas.

Pour conclure : Je reste fan du personnage d’Eadlyn, qui apparaît bien plus humaine dans ce tome, et j’en viens même à la préférer à America. Mais, à côté, il ne se passe pas grand chose dans ce tome. C’est la fin de la Sélection, sans plus, sans moins, et j’ai sans cesse attendu que l’action survienne, en vain. Je reste donc assez mitigée, encore une fois, sur une conclusion de Kiera Cass. Car, tout comme pour la première trilogie, j’ai adoré son univers, je me suis régalée de ses personnages, mais, au final, je reste sur ma faim une fois la dernière page tournée, loin d’être satisfaite de ma lecture….


Parution :  12 mai 2016
Éditions : Robert Laffont – Collection R
Nombre de pages : 336
Prix : 16.90 €
3

10 réflexions sur “La Sélection, tome 5 : La Couronne – Kiera Cass

    • La fin de la première trilogie ne m’avait pas vraiment convaincue non plus. On dirait que l’auteur n’arrive pas à nous servir des fins à la hauteur du reste de l’intrigue. Et, même si l’univers de la Sélection reste superbe, il n’empêche que tout est à chaque fois trop simple, surtout dans ce dernier tome 😦

      J'aime

    • Je pense qu’il avait bien mieux à faire avec Eadlyn et sa Sélection. J’ai l’impression que l’auteur a condensé deux tomes en un, oubliant ainsi de développer son intrigue et ses personnages, ce qui est vraiment dommage. Après, cela reste La Sélection, c’est toujours addictif comme univers 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s