Library Jumpers, tome 1 : La voleuse de secrets – Brenda Drake

Couverture Library Jumpers, tome 1 : La Voleuse de secrets

Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…


Mon avis :

Je vous présente donc la petite nouveauté des éditions Lumen. Et, avec cette superbe couverture et un tel résumé, elle a immédiatement su réussir à parler à l’amoureuse des livres et des bibliothèques que je suis. Car, en effet, qui n’a jamais rêvé de voyager à travers les livres ?

C’est ce qui arrive donc à Gia. Mais les raisons sont bien plus complexes. Car, avec son plongeon à travers un livre de bibliothèque, c’est un monde caché, fantastique et surnaturel à la fois, qui se dévoile à elle. Et toutes ses certitudes vont s’en retrouver bouleversées.

Immédiatement, j’ai adoré ce que j’ai découvert dans ce livre. L’histoire est différente de ce que j’avais imaginé, et l’auteur a vraiment imaginé tout un background spécifique. L’univers ne s’en retrouve que plus enrichi. Du coup, en seulement trois chapitres, j’étais complètement captivée par ce monde que je découvrais en même temps que Gia. J’avais ce sentiment que, quoi qu’il arrive, j’allais me régaler. Car, dès le début, tous les éléments étaient réunis pour faire de ce livre un superbe moment de lecture.

Sauf que, voilà, je suis quelque peu retombée sur mes pieds, et ce, très vite. En effet, difficile de se séparer des clichés de la littérature fantastique young adult. Et on en a un sacré paquet ici. Tout d’abord, la romance, qui est un point essentiel pour moi, parait pré-fabriquée. En fait, je n’ai toujours pas compris comment les héros avaient fait pour tomber amoureux l’un de l’autre, et cela parait si peu sincère que je n’ai pas réussi à y croire un seul instant.

L’autre gros, gros point noir, c’est l’héroïne, Gia. Pourtant, au départ, je l’avais bien aimée, mais au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, ça a coincé. Il faut dire que la demoiselle accepte immédiatement une histoire qui parait complètement surréaliste. Truc est une sorcière ? Ok. Machin est son père ? Ok. Elle ne se pose aucune question, et j’ai souvent eu les yeux comme deux ronds de flan devant ses réactions complètement irréalistes.

De plus, Gia est typiquement ce genre d’héroïne « trop » qui agace très vite : trop parfaite, elle est une super combattante (comme par hasard), ses pouvoirs sont rares (comme par hasard), elle les maitrise super aisément (comme par hasard), a des prédispositions sans égales (comme par hasard), et elle résout des situations comme par enchantement alors qu’elle n’étudie que depuis trois semaines, tandis que de grands archimages ou sentinelles n’y sont jamais parvenus jusque là (comme par hasard). Bref, cela crée un véritable déséquilibre avec les autres personnages qui paraissent tout simplement nuls à côté alors qu’on nous les présente comme les plus puissants de leur génération (et pourtant ils s’évanouissent à tire larigot…).

J’ai également eu du mal avec la plume de l’auteur. En effet, si elle prend le temps de nous expliquer l’univers que l’on découvre, elle fait totalement l’impasse sur le reste, ce qui crée là aussi un véritable déséquilibre. Tout est bien trop simple, les énigmes se résolvent (comme par hasard) presque toutes seules, les révélations sont (comme par hasard) servies sur un plateau… J’ai très vite eu le sentiment que les dialogues manquaient vraiment de naturel, avec, ici aussi, cette sensation de préfabriqué, sans occulter des scènes qui paraissent totalement surjouées.

Pour conclure : J’ai eu l’impression de me retrouver dans une sorte de mix entre La cité des ténèbres et Gardiens des cités perdues. Mais, si j’ai adoré l’univers qu’a su créer l’auteur, j’ai été extrêmement déçue par le reste de son histoire qui manque vraiment de naturel. Gia devient très vite exaspérante, le triangle amoureux arrive comme un cheveu sur la soupe, et les actions et révélations s’enchainent sans pour autant réussir à convaincre. Je m’attendais tellement à adorer ce roman, et pourtant j’ai eu du mal à le finir. Même si, rien que pour ce monde fantastique qu’a su créer l’auteur, vraiment fascinant, ainsi que son idée de « porte-livres » qui apporte la touche d’originalité à l’histoire,  je pense que j’en lirai tout de même la suite. Car c’est vraiment le gros point phénoménal de cette histoire et, à ce niveau-là, l’auteur a fait vraiment un très bon travail !


Parution :  02 juin 2016
Éditions : Lumen
Nombre de pages : 512
Prix : 15 €
3

20 réflexions sur “Library Jumpers, tome 1 : La voleuse de secrets – Brenda Drake

  1. Pingback: Adieu 2016…! | Alice Neverland

  2. Pingback: Bilan livresque – Octobre 2016 | Alice Neverland

  3. Pingback: Bilan livresque – Septembre 2016 | Alice Neverland

  4. Pingback: Bilan livresque – Aout 2016 | Alice Neverland

  5. Pingback: Bilan livresque – Juillet 2016 | Alice Neverland

  6. Pingback: Bilan livresque – Mai 2016 | Alice Neverland

  7. Pingback: Bilan livresque – Mai 2016 | Alice Neverland

  8. Moi justement, je ne me serais pas retournée sur ce livre parce que je trouve la couverture affreuse 😛 Puis, j’ai vu tout le monde parler de sa sortie et finalement la thème me plaisait (of course, en tant que livrophiles, dur de passer à côté). Mais ce que tu en dis… oh la la, c’est tout ce que je déteste retrouver en YA. Quand on voit certaines livres qui amènent les choses de façon si subtile et/ou naturelle, c’est dommage de retomber après sur ce genre de romans aux gros sabots…

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’est le détail qui m’a génée.. Cette façon dont l’auteur amène les éléments trop directement que l’on se demande d’où ça sort…
      Après, l’univers reste quand même super bien agencé, du coup ça compense pas mal. Je croise donc les doigts pour le second tome, j’espère qu’il sera mieux amené 🙂

      J'aime

  9. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #69 | Alice Neverland

  10. Moi quand je vois les mots cliché je passe mon chemin, tellement marre d’avoir l’impression de lire toujours les mêmes histoires ^^donc un jour peut-être :p Dommage l’idée de voyager aux travers des livres me tentais aussi cela me faisais pensé à coeur d’encre.

    Aimé par 1 personne

  11. Et bien moi au contraire ta critique m’a donnée envie de le lire ce livre… C’est peut-être étrange mais pourquoi pas tenter ? Tu as l’air assez mitigée dans ton ressenti j’aimerai voir par moi-même ce que ça donne ! Merci pour la très bonne critique soit dit en passant ^^

    Aimé par 1 personne

  12. Quand j’ai vu la couverture que j’ai lu le résumé …
    Je me suis dis « Wahou » ce livre est pour moi, ce livre va être génial, je cours directement l’acheté … Ahah
    Puis bah j’ai lu ta critique même si c’est pas sanglant, c’est pas non plus le coup de coeur.
    Alors à l’occasion je suis sure que mon coeur se tournera vers ce livre mais au moins j’évite une dépense aujourd’hui !!

    Merci pour ta critique ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s