Witch Hunter, tome 1 – Virginia Boecker

Couverture The Witch Hunter, tome 1

Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Elle et son meilleur ami Caleb sont membres de la garde d’élite du roi, destinés à éradiquer la sorcellerie et à livrer à la justice ceux qui la pratiquent. Et, à Anglia, la sentence pour sorcellerie est sévère : la mort sur le bûcher. Mais un jour, Elizabeth est elle-même accusée d’être une sorcière. Elle est arrêtée et jetée en prison. Quelques heures avant de périr sur le bûcher, Elizabeth reçoit un visiteur inattendu : Nicholas Perevil, le sorcier le plus recherché du pays…


Mon avis :

Cela faisait un moment que je recherchais un livre young adult ayant comme thématique principale les sorcières. Pourtant, force est de constater qu’il n’y a que peu de titres correspondants, et encore moins de nouveautés. Alors, quand j’ai commencé à entendre parler de cette future parution aux éditions PKJ, j’étais aussi ravie qu’intriguée.

Il faut dire qu’en temps normal, les histoires sur les sorcières sont, la plupart du temps, transposées dans notre monde actuel. C‘est pour cela que j’avais tant hâte de découvrir ce premier opus puisque, à la lecture du résumé, on entr’apercevait un monde fantastique propre au roman.

Et, effectivement, sur ce niveau là, j’ai été gâtée. Car quel univers ! Entre sorciers, invocateurs, guérisseurs, revenants, alchimistes… Virginia Boecker nous en met plein les yeux et enrichit son monde de façon magistrale. Je me suis régalée du début à la fin, et je suis véritablement partie à la découverte de cette contrée fantastique qui recèle tant d’éléments aussi divers que variés.

L’intrigue est également à la hauteur. Pour une fois, sorciers et sorcières sont bien mis en avant, bons comme mauvais. Les éléments du décor et du contexte se dévoilent au fur et à mesure de l’avancée du récit mais, dès le départ, l’auteur nous plonge dans le bain. Cela donne immédiatement le ton : le rythme est élevé, les actions s’enchainent et les révélations surviennent en temps et en heure.

Sincèrement, je me suis immédiatement attachée à Elizabeth, surtout après les évènements qu’elle traverse. Mais je me suis encore plus attachée à ceux avec qui elle doit s’allier pour survivre. Je regrette par contre que certains évènements soient quelques peu prévisibles. Surtout concernant les personnages, justement, qui sont purement et simplement cantonnés dans leur rôle et qui n’en dévient pas vraiment. C’est à ce niveau qu’il m’aura manqué le petit quelque chose pour faire de ce premier tome un véritable coup de cœur étant donné qu’ils font exactement ce que l’on s’imagine qu’ils vont faire, et que je n’ai pas été surprise comme je l’aurais voulu sur ce point.

Pour conclure : certes, je n’ai pas eu de coup de cœur pour cette histoire, mais ce n’est vraiment pas passé bien loin. Il s’agit tout de même d’une des meilleures histoires sur les sorciers et sorcières que j’ai lue depuis un bon bout de temps. Je me suis régalée du début à la fin, l’histoire se lit très facilement et se dévore hyper vite. Mais, plus encore, elle est vraiment addictive et nous livre un récit à la hauteur de ce que je souhaitais découvrir. Ce fut une très belle découverte, et j’ai vraiment hâte d’en découvrir la suite.


Parution :  16 juin 2016
Éditions : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 382
Prix : 17.90€
4.5

Livre lu dans le cadre d’une lecture commune avec Géraldine de Mirrorcle World ! Retrouvez son avis sur ce roman ici :

15 réflexions sur “Witch Hunter, tome 1 – Virginia Boecker

  1. Pingback: Witch Hunter, tome 1 – Virginia Boecker – musnadjia423wordpress

  2. Comme toi, j’ai énormément apprécié le fait que l’histoire se déroule… et bien pendant l’Histoire si je puis dire ! Mais surtout, l’auteur parvient à nous façonner un univers extrêmement riche qui, surtout, n’est en rien éclipsé par les préjugés historiques sur les sorcières.
    Franchement, je dois avouer que l’univers m’a scotchée, avec sa foisonnance de personnages.
    Pourtant, comme toujours, il y a des points négatifs, qui m’ont fait froncer les sourcils durant ma lecture.
    Le plus gros ; j’ai trouvé que tout allait trop vite. Parfois, je relisais une page en arrière tant je craignais d’en avoir sauter une au cours de ma lecture ! Je suis partisane du détail et des développements, et je regrette un peu ce côté « pressé » de l’histoire, parce que l’univers méritait vraiment encore plus de description.
    Élisabeth m’a amusée, comme une fille de son âge m’amuserait, mais sans plus. Je n’ai pas réussi à apprécier le personnage plus que cela, car à chaque fois que je pensais la trouver touchante, un événement survenait et me la rendait trop gamine.
    Malgré tout, cette histoire de sorcière est vraiment novatrice dans le genre et je lirais la suite avec plaisir.

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement, le rythme de l’intrigue est assez rapide. Parfois,on a l’impression d’avoir raté un détail mais, dans l’ensemble ça matche pas mal et je n’ai pas vu les pages défiler 🙂 J’ai hâte de découvrir la suite !

      J'aime

  3. Tout me plait dans ce roman… Sa couverture, son résumé ainsi que l’ambiance qu’il semble y avoir. Il est certain que je vais me le procurer un jour! En tout cas, ton avis me donne juste encore plus envie de me plonger dans l’univers!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s