Mon ami Arnie – Jeremy Behm

Couverture Mon ami Arnie

Ithaca, État de New York : une petite ville paisible sur laquelle plane l’ombre d’un serial killer. Mais malgré la paranoïa ambiante, certains jeunes ont encore la naïveté de croire au grand amour : Fox est raide dingue de Mia. Il est prêt à cambrioler la villa d’un richissime avocat, le père d’Arnie Spencer, pour lui offrir LA bague de ses rêves à 384.50 dollars. C’est Arnie lui-même qui lui a soufflé l’idée.

Oui, cette histoire semble louche… et ce n’est que le début !


Chronique rédigée par Sarah 

Mon résumé :

Pour nous mettre les pieds dans le plat, une jeune femme est retrouvée morte en pleine déchèterie à Ithaca (New York). Ensuite, nous faisons connaissance avec le personnage principal nommé Fox. Celui-ci se fait régulièrement racketter, mais fou amoureux de sa petite amie, Mia, il va prendre le risque de se rendre chez le bijoutier pour lui acheter la bague de ses rêves. Sur le chemin, notre héros se fait dépouiller et son rêve part donc en fumée. N’ayant plus d’espoir, il va pourtant trouver de l’aide auprès d’un curieux personnage qui ne semble être apprécié de personne, Arnie, qui lui amène sur un plateau ce qui pourrait être une solution à son problème…

Mon avis:

Je viens tout juste de refermer ce livre et j’ai eu l’impression désagréable de tomber sur un téléfilm qui a pour but d’occuper une après-midi pluvieuse. Je n’avais pourtant aucun apriori car je suis toujours curieuse de découvrir l’imagination que peut avoir un auteur. Ici, je suis tombée dans un récit qui n’a pour moi ni queue ni tête et donc qui s’est révélé être sans grand intérêt. Néanmoins, heureusement que l’intrigue du tueur en série a réussi à me garder éveillée sinon j’aurais vraiment succombé à Morphée.

Tour à tour, nous passons d’un personnage à un autre et c’est une bonne initiative parce que ça permet de ne laisser personne de côté, mais c’est à cause de çà que je n’ai pas réussi à m’attacher. C’est un regret car c’est pour moi un élément vraiment essentiel. À partir de l’entrée en scène d’Arnie, ça devient tordu, surprenant et plutôt original. Avis donc aux amateurs car c’est un astucieux mélange de saveurs qui essaie de donner du peps au récit, mais sans pour autant y arriver, sauf dans la deuxième partie du livre.

Par contre, j’ai beaucoup apprécié les nombreuses références cinématographiques qui se retrouvent un peu partout dans ce bouquin (petit coup de cœur pour « Viking » qui est l’une de mes séries favorites). Et je dois dire que la plume rêveuse et joueuse de Jeremy Behm collait parfaitement à celle d’un adolescent.

Je conclurai donc en disant ceci : si vous êtes friands d’histoires décalées et d’originalité affirmée, ce roman est fait pour vous. Pour ma part, ce mélange des genres ne m’a pas convaincue.


Parution : 02 juin 2016
Éditions : Syros
Nombre de pages : 208
Prix : 14.95 €
2

Une réflexion sur “Mon ami Arnie – Jeremy Behm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s