Re:Monster, tome 1 – Kogitsune Kanekiru

Après une mort des plus sauvages, Kanata Tomokui se réveille pour constater qu’il s’est réincarné en gobelin. D’abord dérouté, il parvient cependant bien vite à s’adapter, en partie grâce à sa faculté d’«absorption » qui lui permet d’obtenir les pouvoirs de tout ce qu’il mange, lui permettant d’évoluer de façon fulgurante et de prendre rapidement la tête de sa tribu. Désormais, il est temps pour la race des gobelins d’entrer dans une nouvelle ère ! Un univers sans pitié régi par la loi du plus fort, où la plus faible des espèces doit être prête à tout pour survivre !!


Mon avis :

Je ne suis pas très shonen ou seinen en temps normal, et j’avoue que, si je n’avais pas reçu ce livre, je ne me serais jamais arrêtée dessus chez mon revendeur de manga. Il faut dire que je suis attachée aux dessins plein de mignonittude des shojo, et que la couverture de Re:Monster, avec ses personnages tout verts, ne me faisait pas vraiment de l’œil.

Mais bon, comme je suis une fana de tout ce qui touche au Japon, je n’allais pas passer à côté de cette opportunité. Et, sincèrement, j’ai bien fait, et j’en suis la première surprise. C’est peut être parce que je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais, en tout cas,  j’ai plutôt bien aimé ce premier tome.

DSC08590.JPGRe:Monster, adaptation du Light novel du même nom, pose les bases d’une histoire baignant dans la dark fantasy. Mais pas celle que l’on a l’habitude de rencontrer, avec les gentils humains, les beaux elfes et les magiciens aux supers pouvoirs. Non, du tout. Ici, notre héros, auparavant humain, se réveille dans le corps d’un bébé gobelin tout vert. Oui oui, un gobelin. Ces êtres tout moches, tout pas beaux et qui, comble de l’horreur, sont la plus faible espèce que l’on retrouve dans la plupart des univers (un fait qui ne déroge pas à la règle ici…)

Mais Kanata, notre héros, bénéficiait d’un pouvoir rare de son vivant. Pouvoir qu’il conservera lors de sa réincarnation en bébé vert gobelin. En effet, ce dernier pouvait « absorber » les caractéristiques de ce qu’il consommait. Et c’est ce qui va changer la donne. Car, avec son nouveau corps qui grandit très vite, ainsi que grâce à ses souvenirs d’humains et cette compétence particulière, Kanata, devenu Gobû-Ro, va tout faire pour se défaire de la faiblesse de sa nouvelle espèce.

Bon niveau histoire, on ne peut pas dire qu’il se passe grand chose. On suit surtout Gobu-Ro durant son apprentissage de sa nouvelle vie, mais aussi de son nouveau statut. L’évolution des gobelins, telle qu’elle est présentée et imaginée par l’auteur, est assez originale, et je suis vraiment curieuse de découvrir jusqu’où Gobu-ro va parvenir.

Afficher l'image d'origine

Mais, ce que j’ai sans nul doute préféré, c‘est tout ce ton décalé, très second degré, qui a rendu cette lecture plutôt atypique. Il faut dire que je ne vais pas souvent trifouiller dans ce genre là. Du coup, j’ai vraiment été surprise de découvrir un humour qui m’a fait rigoler plus d’une fois.

Pour conclure : ce premier tome pose la base d’une histoire plutôt originale et décalée, et qui semble receler une « mythologie » qui m’intrigue, même si tout cela manquait d’action et ressemblait plus à un prologue qu’autre chose. Je reste tout de même curieuse, car l’auteur propose une évolution qui m’a surprise, et j’ai vraiment envie de savoir jusqu’où il va pousser son univers. Bref, il y a de quoi faire avec ces gobelins, et la trame peut vraiment nous surprendre !


Éditions : Ototo
Genre : Seinen
Nombre de tomes VO : 2 (série en cours)
Nombre de tomes VF : 1
Prix : 7.99 €
3.5

2 réflexions sur “Re:Monster, tome 1 – Kogitsune Kanekiru

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s